Tricoteuse au bas rose

Zoom
Tricoteuse au bas rose
Paul Louis Serusier (1864-1927). "Tricoteuse au bas rose". Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais.© Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
Autre visuel (1)
Jeune fille - Couture et travaux d'aiguille - Forêt - Bois - Breton
Tricoteuse au bas rose
Sérusier, Paul
Datation
En 1920
Musée
Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris
Auteur(s)
Sérusier, Paul (Paris, 09–11–1864 - Morlaix, 07–10–1927), peintre
Dates
En 1920
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Numéro d’inventaire
PPP1006

Informations détaillées

Auteur(s)
Sérusier, Paul (Paris, 09–11–1864 - Morlaix, 07–10–1927), peintre
Date de production
En 1920
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 81.2 cm
  • Largeur : 57.2 cm
Dimensions - Cadre
  • Hauteur : 92.5 cm
  • Largeur : 68.5 cm
  • Epaisseur : 2.5 cm
Marques, inscriptions, poinçons
Signature - Signature et date en bas à gauche : "P. Sérusier 20"
Date - Signature et date en bas à gauche : "P. Sérusier 20"
Description iconographique

Debout dans une clairière, une jeune Bretonne, vue de trois quart, finit de tricoter un bas rose. Ses cheveux blonds sont couverts d'une coiffe bleue à calotte rouge nouée par un ruban. Sa robe est protégée par un tablier.

Commentaire historique

"Tricoteuse au bas rose" illustre bien le travail des dernières années de Sérusier qui s’éloigne alors de la réalité bretonne pour s’inspirer des tapisseries médiévales. Le peintre âgé, marqué par l’alcoolisme, la maladie de sa femme et la mévente de ses œuvres semble trouver refuge dans une peinture plus intemporelle et plus libre des règles de composition fondée sur le nombre d’or, « rythme et instrument de la divinité », qu’il s’imposait jusqu’alors. Encore bretonne par certains aspects du vêtement, mais semblant surgir d’un lointain passé, la Tricoteuse de ce tableau ainsi que la plupart des jeunes filles occupées à des travaux d’aiguille que Sérusier représente à la fin de sa vie évoquent les Parques de l’Antiquité tissant le fil de la vie.

Mode d'acquisition
Date d’acquisition
18091926
Numéro d’inventaire
PPP1006

Prolongement

Prolongement

Exposition(s)

Titre
Paul Sérusier et la Bretagne, légendes et sortilèges (Astana)
Dates
28/06/2018 - 30/09/2018
Institution
National Museum of the Republic of Kazakhstan (Musée des Beaux-arts d'Astana)
Titre
Visions de la Nature (Punkaharju)
Dates
29/05/2002 - 25/08/2002
Institution
Retretti Art Centre
Titre
Visions de la Nature (Holte)
Dates
17/01/2002 - 17/03/2002
Institution
Gl. Holtegaard Breda-Fonden
Titre
Paul Sérusier 1864-1927 (Morlaix)
Dates
03/07/1987 - 05/10/1987
Institution
Les Jacobins - Musée de Morlaix
Titre
Rétrospective Paul Sérusier (Paris)
Dates
02/05/1947 - 31/05/1947
Institution
Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris
Titre
Les maîtres de l'art indépendant 1895-1937
Dates
01/06/1937 - 31/10/1937
Institution
Petit Palais, Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris

Indexation

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Theme representé

Retour vers le haut de page