Au garde national. Enseigne de recrutement militaire. Paris

Zoom
Au garde national. Enseigne de recrutement militaire. Paris
"Au Garde Française". Paris, musée Carnavalet.© Marie-Laure Berthier / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Autre visuel (1)
Au garde national. Enseigne de recrutement militaire. Paris
Anonyme
Datation
Entre 1775 et 1800
Musée
Musée Carnavalet, Histoire de Paris
Auteur(s)
Anonyme, sculpteur
Dates
Entre 1775 et 1800
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Numéro d’inventaire
EN133
Au garde national. Enseigne de recrutement militaire. Paris

Informations détaillées

Auteur(s)
Anonyme, sculpteur
Date de production
Entre 1775 et 1800
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 185 cm
  • Largeur : 45 cm
  • Poids (type dimension) : 127 kg
Dimensions - Socle
  • Hauteur : 23 cm
  • Largeur : 38 cm
Description iconographique

Soldat au garde à vous avec une culotte blanche à boutons dorés et portant un fusil. L'ensemble est placé sur un socle.

Commentaire historique

La Garde nationale parisienne comptait essentiellement dans ses rangs des commerçants, des propriétaires, des notaires et des avocats, qui formèrent l'essentiel de ses bataillons. L'uniforme fut réglé d'après les couleurs nationales, bleu, blanc, rouge. L'armée d'autrefois, composée d'engagés volontaires, se recrutait en grande partie par le racolage. La Garde nationale parisienne est née avec la prise de la Bastille en juillet 1789; La Fayette en prit la tête en lui conférant le titre de Garde nationale. L'effectif comptait 30 000 hommes, dont seulement 6000 soldats permanents.

Mode d'acquisition
Nom du donateur, testateur, vendeur
Date d’acquisition
1907
Numéro d’inventaire
EN133

Indexation

Artiste / Auteur

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Retour vers le haut de page