Qui meurt quand la patrie est vivante? Qui serait vivant si la patrie était morte

Zoom
CC0Télécharger
Qui meurt quand la patrie est vivante? Qui serait vivant si la patrie était morte
CC0 Paris Musées / Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
X
Zoom
Autre visuel (1)
Qui meurt quand la patrie est vivante? Qui serait vivant si la patrie était morte
Roche, Pierre (Pierre Henry Ferdinand Massignon, dit)
Datation
Entre 1914 et 1915
Musée
Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris
Auteur(s)
Roche, Pierre (Pierre Henry Ferdinand Massignon, dit) (Paris, 02–08–1855 - Paris, 18–01–1922), graveur
Dates
Entre 1914 et 1915
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Numéro d’inventaire
PPG5500
Qui meurt quand la patrie est vivante? Qui serait vivant si la patrie était morte

Informations détaillées

Auteur(s)
Roche, Pierre (Pierre Henry Ferdinand Massignon, dit) (Paris, 02–08–1855 - Paris, 18–01–1922), graveur
Autre titre :
Esquisses de médailles, "Médailles 1914-1915" (Titre de l'ensemble)
Date de production
Entre 1914 et 1915
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Feuille:
  • Hauteur : 28.1 cm
  • Largeur : 19 cm
Dimensions - Coup de planche:
  • Hauteur : 14.5 cm
  • Largeur : 14.6 cm
Marques, inscriptions, poinçons
Inscription - Inscription imprimée : "QUI MEURT / QUAND / LA PATRIE / EST / VIVANTE / QUI SERAIT VIVANT SI LA PATRIE ÉTAIT MORTE"
Timbre sec - Timbre sec imprimé : (timbre sec de Pierre Roche)
Mode d'acquisition
Nom du donateur, testateur, vendeur
Date d’acquisition
16122015
Numéro d’inventaire
PPG5500

Prolongement

Prolongement

Exposition(s)

Titre
L'esprit Art Nouveau. La donation Pierre Roche au Petit Palais (Paris)
Dates
10/03/2022 - 11/09/2022
Institution
Petit Palais, Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris

Indexation

Datation en siècle

  • 2e millénaire
    • 20e siècle (95 923)
      • 1ère moitié du 20e siècle
        • 1er quart du 20e siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Retour vers le haut de page