Portrait d'Edouard Caillard

Zoom
CC0Télécharger
Portrait d'Edouard Caillard
CC0 Paris Musées / Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
X
Zoom
Autre visuel (1)
Homme
Portrait d'Edouard Caillard
Mottez, Victor-Louis
Datation
En 1847
Musée
Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris
Auteur(s)
Mottez, Victor-Louis (Lille, 13–02–1809 - Bièvres, 07–06–1897), peintre
Dates
En 1847
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Exposé
Petit Palais Rez-de-Jardin Salle 07
Numéro d’inventaire
PPP578

Informations détaillées

Auteur(s)
Mottez, Victor-Louis (Lille, 13–02–1809 - Bièvres, 07–06–1897), peintre
Autre titre :
Portrait d'Edmond Caillard (Titre ancien (périmé))
Date de production
En 1847
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Oeuvre:
  • Hauteur : 112.5 cm
  • Largeur : 68.5 cm
Dimensions - Cadre:
  • Hauteur : 132 cm
  • Largeur : 88 cm
  • Epaisseur : 9.5 cm
Marques, inscriptions, poinçons
Signature et date - Signé et daté en bas à gauche : "V. Mottez 1847"
Description iconographique

Edouard Caillard (1803-1868), administrateur des Messageries Laffitte et Caillard, principale compagnie de transports au milieu du 19e siècle, est représenté debout, de trois quarts et à mi-corps, sur un fond rouge sombre. Elegamment vêtu, il pose la main droite dans la poche de sa redingote et tient une écharpe dans l'autre main. La chaîne dorée de sa montre dépasse de son gilet blanc entrouvert.

Commentaire historique

Derrière la sévérité de la pose et la stricte élégance du modèle, on devine l'avènement social d'un homme dont la réussite s'affiche sans ostentation. Mottez concentre la lumière sur le visage et les mains, souligne le rendu des étoffes tandis qu'il brosse rapidement le fond rouge sombre laissé sans décor ni accessoire. Cette formule, qui met en valeur la physionomie du modèle et permet une certaine acuité psychologique, a été initiée par Ingres avec le Portrait de Monsieur Bertin (1832, Paris, Musée du Louvre). / Cartel : Édouard Caillard dirigeait les florissantes Messageries Lafitte et Caillard qui disputaient aux Messageries Royales le monopole du transport des voyageurs. Derrière la sévérité de la pose et la stricte élégance du costume, on devine la réussite sociale du modèle. Le fonds de draperie rouge évoque la tradition des portraits aristocratiques dont la haute bourgeoisie se réapproprie les codes au XIXe siècle.

Thèmes / Sujets / Lieux représentés :
Personne / Personnage représenté
Mode d'acquisition
Nom du donateur, testateur, vendeur
Date d’acquisition
10071914
Numéro d’inventaire
PPP578
Exposé
Petit Palais Rez-de-Jardin Salle 07

Prolongement

Prolongement

Exposition(s)

Titre
Bijoux et parures romantiques (Paris)
Dates
02/05/2000 - 01/10/2000
Institution
Musée de la Vie romantique
Titre
D'Ingres à Cézanne : le XIXème siècle dans les collections du musée du Petit-Palais (Bonn)
Dates
27/05/1998 - 27/09/1998
Institution
Kunst-und Ausstellungshalle der Bundesrepublik Deutschland
Titre
Peintures romantiques du musée du Petit-Palais (Paris)
Dates
28/05/1997 - 28/09/1997
Institution
Musée de la Vie romantique
Titre
Un siècle d'art français, 1850-1950
Dates
20/05/1953 - 16/05/1954
Institution
Petit Palais, Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris

Documentation

Indexation

Datation en siècle

  • 2e millénaire
    • 19e siècle (109 898)
      • 1ère moitié du 19e siècle
        • 2e quart du 19e siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Theme representé

Sujet représenté

Retour vers le haut de page