Siège de Nancy par M. de Bouillé le 31 aoust 1790.

Zoom
CC0Télécharger
Siège de Nancy par M. de Bouillé le 31 aoust 1790.
CC0 Paris Musées / Musée Carnavalet - Histoire de Paris
X
Zoom
Autre visuel (1)
Siège de Nancy par M. de Bouillé le 31 aoust 1790.
Anonyme
Datation
En 1790
Musée
Musée Carnavalet, Histoire de Paris
Auteur(s)
Anonyme, graveur
Dates
En 1790
Datation en siècle
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Numéro d’inventaire
G.28238
Siège de Nancy par M. de Bouillé le 31 aoust 1790.

Informations détaillées

Auteur(s)
Anonyme, graveur
Autres titres :
Révolution française : Siège de Nancy par le marquis de Bouillé, au poste de garde de la porte Stainville, le 31 août 1790. (Titre factice), Août à Décembre 1790. Faits divers et le pillage de l'Hôtel de Castries. (Titre de la série)
Date de production
En 1790
Datation en siècle
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Oeuvre:
  • Hauteur : 18.8 cm
  • Largeur : 13.2 cm
Dimensions - Montage du musée:
  • Hauteur : 50 cm
  • Largeur : 32.5 cm
Description

Planche découpée dans le journal des "Révolutions de Paris" par Prudhomme (1789-1794). Elle est numérotée en haut à droite (nº 60).

Marques, inscriptions, poinçons
Lettre - Au recto de la feuille, imprimée à l'encre noire, en haut : "SIEGE DE NANCY PAR M. DE BOUILLE le 31 Aoust 1790" et en bas : "M. Desilles Sous Lieutenant du Regiment du Roy / setrouvoit à la porte Notre Dame avec le détachement / qui gardoit cette Porte comme ceux-ci se disposoient à / tirer sur l'avant garde de l'armée, un canon chargé à / mitrailles Il se mit au devant et Leur dit tirés sur moi que / je sois La premiere Victime en perdant la vie je n'aurai pas / la douleur de voir massacrer mes frères et mes camarades" \ Inscription à l'encre
Tampon - Au recto de la feuille, en bas à droite, imprimé à l'encre violette : "COLLECTION / LIESVILLE / VILLE / DE / PARIS" (cf. Lugt supp. 1681B). \ Impression
Inscription - Au recto de la feuille, imprimée à l'encre, en haut à gauche : "Révol de Paris" et en haut à droite : "nº pag. 386.". \ Inscription à l'encre
Numéro d'inventaire - Au recto de la feuille, en bas à droite, manuscrit au crayon :"G. 28238". \ Inscription au crayon
Description iconographique

Révolution française : Siège de Nancy par le marquis de Bouillé, au poste de garde de la porte Stainville, le 31 août 1790. Scène historique. Extérieur. Artillerie. Bataille, mutinerie, garnison, régiment du roi, personnages, soldat, officier Desilles, cannonier, tricorne, arme, fusil à baïonnettee, canon, boulet, tonneau de poudre, enceinte fortifiée, échaugette, porte.

Commentaire historique

Estampe issue du journal des "Révolutions de Paris" qui offre une chronique des évènements de la Révolution. Le 31 août 1790, le marquis de Bouillé, gouverneur des Trois-Evêchés à Metz, lance une opération punitive contre les soldats de la garnison de Nancy qui se sont rebellés contre leurs officiers. Le violent combat qui a lieu devant le poste de garde de la porte Stainville fait plus de trois cents morts et blessés, parmi lesquels le lieutenant Désilles qui s'est interposé pour empêcher une lutte fratricide. Cet épisode soulève une vive émotion dans la France entière et en janvier 1791, l'Assemblée constituante organise une souscription publique pour qu'un tableau immortalise "l'affaire de Nancy". Le tableau du peintre Jean-jacques François Le Barbier (1738-1826) est reproduit par de nombreuses gravures lesquelles ont largement contribué à la diffusion de cet épisode.

Mode d'acquisition
Nom du donateur, testateur, vendeur
Date d’acquisition
AA 031880
Numéro d’inventaire
G.28238

Indexation

Artiste / Auteur

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Retour vers le haut de page