Révolution française : Journée du 10 Thermidor An 2 ou 28 juillet 1794. Robespierre blessé, allongé dans l'antichambre du Comité de Salut Public. Tuileries. 1er arrondissement. 107ème tableau des "Tableaux historiques de la Révolution française"

Zoom
2 visuels Voir
CC0Télécharger
Révolution française : Journée du 10 Thermidor An 2 ou 28 juillet 1794. Robespierre blessé, allongé dans l'antichambre du Comité de Salut Public. Tuileries. 1er arrondissement. 107ème tableau des "Tableaux historiques de la Révolution française"
CC0 Paris Musées / Musée Carnavalet - Histoire de Paris
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Musée Carnavalet - Histoire de Paris
X
Zoom
Autres visuels (2)
Révolution française : Journée du 10 Thermidor An 2 ou 28 juillet 1794. Robespierre blessé, allongé dans l'antichambre du Comité de Salut Public. Tuileries. 1er arrondissement. 107ème tableau des "Tableaux historiques de la Révolution française"
Duplessi-Bertaux, Jean
Datation
En 1794
Musée
Musée Carnavalet, Histoire de Paris
Auteur(s)
Duplessi-Bertaux, Jean (Paris, en 1747 - Paris, 29–09–1818), dessinateur
Dates
En 1794
Datation en siècle
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Numéro d’inventaire
G.29024
Révolution française : Journée du 10 Thermidor An 2 ou 28 juillet 1794. Robespierre blessé, allongé dans l'antichambre du Comité de Salut Public. Tuileries. 1er arrondissement. 107ème tableau des "Tableaux historiques de la Révolution française"

Informations détaillées

Auteur(s)
Duplessi-Bertaux, Jean (Paris, en 1747 - Paris, 29–09–1818), dessinateur
Berthault, Pierre-Gabriel (Saint-Maur-des-Fossés, 16–12–1737 - Paris, 03–03–1831), graveur
Duplessi-Bertaux, Jean (Paris, en 1747 - Paris, 29–09–1818), graveur
Autres titres :
N°116/Robespierre amené blessé dans l'anti-salle du Comité de Salut Public (Titre inscrit (lettre)), Juillet 1794 : De la bravoure à la Guadeloupe à l'exécution de Robespierre. (Titre de la série)
Date de production
En 1794
Datation en siècle
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Oeuvre:
  • Hauteur : 29.7 cm
  • Largeur : 44.3 cm
Dimensions - Montage:
  • Hauteur : 32.5 cm
  • Largeur : 50 cm
Description

Fait partie des "Tableaux historiques de la Révolution française" (1791-1817) : 144 gravures (depuis la transformation des Etats Généraux en Assemblée Nationale le 20 juin 1789); Oeuvre fixée sur un montage.

Marques, inscriptions, poinçons
Numéro d'inventaire - Au recto de la planche, en bas à droite, numéro au crayon : "G. 29024" \ Inscription au crayon
Tampon - Au recto de la planche en bas à droite, tampon ovale à l'encre rouge "COLLECTION / LIESVILLE / VILLE / DE / PARIS" (cf. lugt suppl.1681b). \ Impression
Lettre - Au recto de la planche en bas au centre, inscription concernant le titre, imprimée : "ROBESPIERRE AMENE BLESSE DANS L'ANTI-CHAMBRE DU COMITE DE SALUT PUBLIC. / Le 28 Juillet 1794, ou 10 Thermidor, An 2ème. de la République." \ Impression
Inscription concernant l'auteur - Au recto de la planche en bas à gauche, inscription concernant le dessinateur, imprimée : "Duplessis Bertaux inv. & del:" \ Impression
Inscription concernant l'auteur - Au recto de la planche en bas à droite, inscription concernant le graveur, imprimée : "Berthault Sculp." \ Impression
Inscription concernant l'auteur - Au recto de la planche en bas au centre, inscription concernant le graveur : "Duplessis Bertaux aqua forti" \ Impression
Inscription - Au recto de la planche en haut à droite, numéro de la planche, imprimé : "116" \ Impression
Description iconographique

Robespierre blessé, allongé dans l'anti-salle du Comité de Salut Public. Tuileries. Révolution française. Histoire. Estrade, Garde Nationale, sans-culotte, député, livre, plume à écrire, arme, fusil à baïonette, chaise, chien

Commentaire historique

Lors de la séance du 27 juillet à la Convention, Robespierre et ses partisans sont décrétés d'accusation et arrêtés par les Thermidoriens. Libérés par la Commune ils se réfugient à l'Hôtel-de-Ville, mais sont arrêtés le lendemain matin par les troupes envoyées par la Convention. C'est à ce moment que se situe l'épisode du coup de feu tiré par le gendarme Merda sur Robespierre, version la plus souvent illustrée. L'autre version est celle du suicide. Le soir même il est guillotiné avec ses partisans, sans jugement.

Mode d'acquisition
Nom du donateur, testateur, vendeur
Date d’acquisition
031880
Numéro d’inventaire
G.29024

Indexation

Matériaux et techniques

Retour vers le haut de page