Portail de l'Abbatiale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Neuwiller-lès-Saverne, bas Rhin, basse Alsace, (67330)

Zoom
2 visuels Voir
CC0Télécharger
Portail de l'Abbatiale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Neuwiller-lès-Saverne, bas Rhin, basse Alsace, (67330)
Paris Musées / Musée Carnavalet - Histoire de Paris
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Musée Carnavalet - Histoire de Paris
X
Zoom
Autres visuels (2)
Portail de l'Abbatiale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Neuwiller-lès-Saverne, bas Rhin, basse Alsace, (67330)
Le Secq, Henri
Datation
En 1851
Musée
Musée Carnavalet, Histoire de Paris
Auteur(s)
Le Secq, Henri (Paris, 18–08–1818 - Paris, 24–12–1882), photographe
Dates
En 1851
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Numéro d’inventaire
PH28496
Portail de l'Abbatiale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Neuwiller-lès-Saverne, bas Rhin, basse Alsace, (67330)

Informations détaillées

Auteur(s)
Le Secq, Henri (Paris, 18–08–1818 - Paris, 24–12–1882), photographe
Lerebours, Noël-Marie-Paymal (Paris, 16–02–1807 - Neuilly-sur-Seine, 24–07–1873), photographe
Barreswil, Charles-Louis (Château de Versailles, 13–12–1817 - Boulogne-sur-Mer, 23–11–1870), photographe
Davanne, Louis Alphonse (Paris, 12–04–1824 - Saint-Cloud, 19–09–1912), photographe
Date de production
En 1851
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Oeuvre:
  • Hauteur : 33.9 cm
  • Largeur : 23.3 cm
Dimensions - Passe-partout du musée:
  • Hauteur : 50 cm
  • Largeur : 65 cm
Marques, inscriptions, poinçons
Inscription concernant le titre - Au recto de la feuille, imprimé sous l'héliogravure à l'encre noire : "Photolithographie, Lerebours, Barreswil et Davanne. Impression obtenue directement sur pierre par la photographie/ Imprimé par Lemercier, rue de Seine, 57. Paris".
Signature de l'exécutant - texte illisible
Commentaire historique

Baldus contribua à la mission héliographique lancée en 1851 par les Monuments Historiques. 5 photographes furent chargés de photographier des monuments restaurés. Son procédé d'héliogravure fut analogue à celui de Charles Nègre qui lui aussi eut son propre projet sur les vues des monuments de France qu'il finança lui-même. Les héliogravures d'architecture des "Principaux Monuments..." sélectives furent prises à Paris, dans le Sud-Est, le Nord-Ouest et le Centre de la France. A raison d'une région par an à peu près. des 60 épreuves prévues, on en trouves que 45 dans les fac-similés. Cf. Catalogue d'exposition au Musée des Monuments Historiqus, 1995, p.28-29 et M.-Mari Sutnik, Edouard-denis Baldus, Héliogravures, Toronto, 1994.

Mode d'acquisition
Numéro d’inventaire
PH28496

Indexation

Matériaux et techniques

Retour vers le haut de page