Notre Saint Père, nous sommes filles d'un Roi bien aimé, mais nous avouons / que nous aimons mieux nous expatrier [...].

Zoom
CC0Télécharger
Notre Saint Père, nous sommes filles d'un Roi bien aimé, mais nous avouons / que nous aimons mieux nous expatrier [...].
CC0 Paris Musées / Musée Carnavalet - Histoire de Paris
X
Zoom
Autre visuel (1)
Notre Saint Père, nous sommes filles d'un Roi bien aimé, mais nous avouons / que nous aimons mieux nous expatrier [...].
Anonyme
Datation
Vers 1786 — 1796
Musée
Musée Carnavalet, Histoire de Paris
Auteur(s)
Anonyme, graveur
Dates
Vers 1786 1796
Datation en siècle
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Numéro d’inventaire
G.26343
Notre Saint Père, nous sommes filles d'un Roi bien aimé, mais nous avouons / que nous aimons mieux nous expatrier [...].

Informations détaillées

Auteur(s)
Anonyme, graveur
Garnery, Jean-Baptiste (1764 - 1843), editeur
Autres titres :
Le pape Pie VI reçevant Mesdames Marie-Adélaïde et Marie-T.-L. Victoire sous un baldaquin baroque, exil des filles de Louis XV, 19 février 1791 en Italie. Estampe du nº64 du Journal des Révolutions de France et de Brabant (1789-1791). Révolution... (Titre factice), De Janvier à Avril 1791 Serment de fidélité à la Constitution Civile du Clergé au départ du roi pour St Cloud (Titre de la série)
Date de production
Vers 1786 1796
Datation en siècle
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Coup de planche:
  • Hauteur : 16.8 cm
  • Largeur : 10.7 cm
Dimensions - Montage:
  • Hauteur : 50 cm
  • Largeur : 32.5 cm
Description

Estampe collée sur un montage.

Marques, inscriptions, poinçons
Numéro d'inventaire - Au recto de gravure, en bas à droite, manuscrit au crayon gras : "G. 26343". \ Inscription au crayon
Inscription concernant le titre - Au recto de la gravure, en bas sous le trait carré, imprimée à l'encre noire : "Notre Saint-Père, nous sommes filles d'un Roi bien aimé, mais nous avouons / que nous aimons mieux nous expatrierque de vivre dans un empiredont les / législateurs détruisent les abus, frondent les préjugés et anéantissent le despo - / tisme : pour ne faire règner que la Justice, et la raison ; et sur tout en invitant les / ministres des autels d'êtres fidels à la nation, à la loi et au roi. // Que voulez vous mes enfans les français sont maîtres chez eux (je l'avoue à / regret) la lumière brille dans tout son jour, ainsi suivons ce precepte : il faut / souffrir ce qu'on ne peut empêcher." [sic] \ impression
Tampon - Au recto de la gravure, en bas à droite, tampon à l'encre violette : "COLLECTION * LIESVILLE * / VILLE / DE / PARIS" (Cf. Lugt suppl. 1681 b : tampon apposé dès mars 1880). \ impression
Description iconographique

Le pape Pie VI reçevant Mesdames Marie-Adélaïde et Marie-T.-L. Victoire sous un baldaquin baroque, exil des filles de Louis XV, 19 février 1791 en Italie. Estampe du nº64 du Journal des Révolutions de France et de Brabant(1789-1791). Révolution française. Scène allégorique, caricature, intérieur architectural religieux baroque, type de Saint-Pierre de Rome. Autel, candélabre, colombe du Saint-Esprit, crucifix, colonnes torse, trône, portrait en pied, pape, tiare, femmes, modes, coiffe, position orant. Guirlande de rameau.

Commentaire historique

Journal "Révolutions de France et de Brabant", créé le 28 novembre 1789 par C. Desmoulins, ne paraît plus en juillet 1791. Plus illustré que les Révolutions de Paris qui offre une chronique des événements, le journal de Desmoulins est aussi plus engagé et virulent à l'encontre des anti-révolutionnaires. Cf. M.Vovelle, La Rév. Fr. Images et récits, 1986, t.2, p.86-87. Mesdames Adélaïde et Victoire sont arrêtée le 22 février en Côte d'Or à Arnay-le-Duc, le 24, l'Assemblée leur permet de partir.

Mode d'acquisition
Nom du donateur, testateur, vendeur
Date d’acquisition
AA 031880
Numéro d’inventaire
G.26343

Prolongement

Prolongement

Indexation

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Retour vers le haut de page