Scènes de Notre-Dame de Paris

Zoom
4 visuels Voir
CC0Télécharger
Scènes de Notre-Dame de Paris
CC0 Paris Musées / Maisons de Victor Hugo Paris-Guernesey
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Maisons de Victor Hugo Paris-Guernesey
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Maisons de Victor Hugo Paris-Guernesey
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Maisons de Victor Hugo Paris-Guernesey
X
Zoom
Autres visuels (4)
Notre-Dame de Paris (V.Hugo)
Scènes de Notre-Dame de Paris
Rivoulon, Antoine
Datation
En 1832
Musée
Maison de Victor Hugo - Hauteville House
Auteur(s)
Dates
En 1832
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Numéro d’inventaire
1624

Informations détaillées

Auteur(s)
Date de production
En 1832
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Oeuvre:
  • Hauteur : 65.2 cm
  • Largeur : 54.5 cm
Marques, inscriptions, poinçons
Signature - Devant, en bas au milieu : "1832 - AR"
Description iconographique

Les quatre scènes illustrée sont (de gauche à droite et de haut en bas) : La Esmeralda chez Madame de Gondelaurier ; le procès de la Esmeralda ; Claude Frolo dans la chambre de la Esmeralda ; le supplicede la Esméralda.

Commentaire historique

Longtemps restée anonyme, cette toile a pu être rendue à son auteur par Thierry Zimmer à l’occasion de son travail sur l’établissement du catalogue de l’œuvre d’Antoine Rivoulon dont il a identifié ici le monogramme. Selon l’étude réalisée alors, ce tableau était destiné au Salon de 1833 mais il fut refusé par le jury, ainsi que le mentionnent les registres. Ce salon a pourtant connu une certaine actualité autour de « Notre-Dame de Paris », puisque six envois y témoignent du premier écho suscité par l’ouvrage paru en 1831 – le salon n’ayant pas eu lieu en 1832 à cause de l’épidémie de Choléra. Ce sont Louis Boulanger qui y présente une série d’aquarelles (voir inv. n° 317 à 323), Jehan Duseigneur, un bas-relief et, pour la peinture, Auguste Couder avec ses « Scènes de Notre-Dame de Paris » (voir inv. n° 767), Mlle Henry avec « Quasimodo sauvant la Esméralda des mains de ses bourreaux » (voir inv ; n° 780), ainsi que et Mme Meynier et Perlet. À cette date, hormis le frontispice de Célestin Nanteuil pour l’édition Renduel de 1832, Le livre n’avait pas encore connu d’édition illustrée dont la première paraîtra en 1836. Se basant sur un dessin de Célestin Nanteuil daté de 1836 et conservé au Musée des Beaux-arts d’Orléans, Thierry Zimmer a émis l’hypothèse que le tableau de Rivoulon aurait été, à l’époque – comme la peinture de Couder (inv. n° 767) –, présenté dans un cadre « à la cathédrale », sculpté d’éléments architecturaux et de cariatides. Nanteuil avait pu se montrer curieux d’un phénomène dont son frontispice de la même année 1832 lancera la mode, à moins qu’il ne se soit agi du fruit d’une émulation commune. Le cadre d’origine du tableau a été identifié en 2018 comme étant celui utilisé par Victor Hugo dans la décoration de l’imposte supportée par une colonne, séparant le premier et le second vestibule de Hauteville House. Celui-ci a été utilisé comme une fenêtre fixe, laissant passer le jour, mais surtout, comme un élément symbolique plaçant sa maison, nouvel asile dans son exil, sous le vocable de « Notre-Dame de Paris » son premier roman. Une erreur sur le registre d’inventaire, indiquant le tableau comme provenant du « fonds ancien du musée » alors qu’il est inscrit avec un ensemble d’objets provenant de Hauteville House avait empêché de faire le lien entre le cadre et la peinture. On peut en conclure qu’Antoine Rivoulon avait offert son œuvre à Victor Hugo qui a, par la suite, séparé les deux éléments.

Thèmes / Sujets / Lieux représentés :
Personne / Personnage représenté
Mode d'acquisition
Date d’acquisition
1927
Numéro d’inventaire
1624

Prolongement

Prolongement

Exposition(s)

Titre
Accrochage 2008 (Paris)
Dates
30/03/2008 - 30/07/2008
Institution
Maison de Victor Hugo (Paris)
Titre
Victor Hugo et le Romantisme
Dates
30/10/2004 - 17/04/2005
Institution
Fuji bijutsukan

Indexation

Artiste / Auteur

Datation en siècle

  • 2e millénaire
    • 19e siècle (109 898)
      • 1ère moitié du 19e siècle
        • 2e quart du 19e siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Retour vers le haut de page