Portrait de Victor Hugo avec son fils François-Victor Hugo

Zoom
3 visuels Voir
CC0Télécharger
Portrait de Victor Hugo avec son fils François-Victor Hugo
CC0 Paris Musées / Maisons de Victor Hugo Paris-Guernesey
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Maisons de Victor Hugo Paris-Guernesey
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Maisons de Victor Hugo Paris-Guernesey
X
Zoom
Autres visuels (3)
Portrait (Sujet représenté)
Portrait de Victor Hugo avec son fils François-Victor Hugo
Châtillon, Auguste de
Datation
En 1836
Musée
Maison de Victor Hugo - Hauteville House
Auteur(s)
Châtillon, Auguste de (Paris, 1813 - Paris, 1881), peintre
Dates
En 1836
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Numéro d’inventaire
194
Portrait de Victor Hugo avec son fils François-Victor Hugo

Informations détaillées

Auteur(s)
Châtillon, Auguste de (Paris, 1813 - Paris, 1881), peintre
Autre titre :
Portrait en pied de M. Victor Hugo, avec son fils (Titre d'origine (salon ou exposition))
Date de production
En 1836
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Oeuvre:
  • Hauteur : 181 cm
  • Largeur : 94.5 cm
Dimensions - Cadre:
  • Hauteur : 215.5 cm
  • Largeur : 128.5 cm
Marques, inscriptions, poinçons
Signature - En bas, à droite "Auguste Châtillon"
Description iconographique

Portrait de Victor Hugo assis dans un fauteuil, tenant devant lui son fils Victor (qui prendra en 1849 le prénom de François-Victor).

Commentaire historique

Une lettre de Gaspard de Pons à Victor Hugo (1836 ?) évoque ce portrait ainsi que celui de « Léopoldine au livre d’heures » dont l’exécution a dû être rapprochée : « Victorine vient de me faire voir votre portrait ; je l’ai trouvé très ressemblant, et qui plus est, Toto aussi. Didine l’est un peu moins, mais cela n’a rien d’étonnant. Qui sait combien il est difficile de saisir la ressemblance des jeunes femmes, et à plus forte raison des jeune filles, surtout quand elles sont encore des enfants ? Cela prouve seulement que les petits garçons sont plus aisés à représenter sur la toile que leurs sœurs. Je croyais d’abord, au premier mot qu’on m’en avait dit, que c’était le vieux Mr de Châtillon qui était l’auteur de ces portraits, mais j’apprends que c’est un jeune peintre, et quoique ignare en peinture, je lui en fais mon sincère compliment. » Ce double portrait est aussi un précieux et rare document sur l’appartement de la place Royale (place des Vosges) : lourdes tentures qu’évoquent tous les témoignages, objets dont on peut retrouver la trace dans le catalogue de la vente du mobilier, en 1852, provoquée par l’exil : grand fauteuil de chêne recouvert de tapisserie, grand vase à couvercle en porcelaine japonaise d’Imari, posé sur un meuble de laque noir et or (un des « deux meubles, encoignures en laque du Japon » mentionnés en 1852), tapis « en Aubusson » ou de la « Savonnerie ». Le tableau est présenté au salon de 1836 et mentionné au catalogue : " CHATILLON (AUGUSTE DE), 11. r. Cadet. / 540 - Portrait en pied de M. Victor Hugo, avec son fils " Il fut ensuite accroché dans le salon de la place Royale (place des Vosges) puis rue de La Tour d'Auvergne. N’ayant pas été mis en vente en juin 1852, il fut stocké avec une partie du mobilier familial avant d’aller rejoindre le poète en exil, lors de l'aménagement de Hauteville House, où il fut accroché avec les autres portraits de famille dans le salon de billard. Resté à Hauteville House, le portrait fut donné à la Ville par la famille pour la création du musée en 1903 et remplacé dans la salle du billard, par une copie d'Eugénie Venot d’Auteroche.

Thèmes / Sujets / Lieux représentés :
Personne / Personnage représenté
Mode d'acquisition
Date d’acquisition
1903
Numéro d’inventaire
194

Prolongement

Prolongement

Lié à Archive / Œuvre

Indexation

Datation en siècle

  • 2e millénaire
    • 19e siècle (109 898)
      • 1ère moitié du 19e siècle
        • 2e quart du 19e siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Sujet représenté

Retour vers le haut de page