Dis donc Macaire, que que c'est que c'thé d'la mère Gibou que nous faisons là ?

Zoom
CC0Télécharger
Dis donc Macaire, que que c'est que c'thé d'la mère Gibou que nous faisons là ?
CC0 Paris Musées / Maison de Balzac
X
Zoom
Autre visuel (1)
Dis donc Macaire, que que c'est que c'thé d'la mère Gibou que nous faisons là ?
Daumier, Honoré
Datation
Entre 1836 et 1838
Musée
Maison de Balzac
Auteur(s)
Daumier, Honoré (Marseille, 26–02–1808 - Valmondois, 10–02–1879), dessinateur
Dates
Entre 1836 et 1838
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Numéro d’inventaire
BAL95-02 (86)
Dis donc Macaire, que que c'est que c'thé d'la mère Gibou que nous faisons là ?

Informations détaillées

Auteur(s)
Daumier, Honoré (Marseille, 26–02–1808 - Valmondois, 10–02–1879), dessinateur
Philipon, Charles (Lyon, 19–04–1800 - Paris, 25–01–1862)
Autres titres :
Les Robert Macaires par Daumier & Ch. Philipon, galerie morale des voleurs, spéculateurs, dupeurs, tireurs, enfonceurs et blagueurs divers que nous rencontrons dans Paris (Titre de la série), Caricaturana 86 (Titre inscrit (lettre))
Date de production
Entre 1836 et 1838
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Oeuvre:
  • Hauteur : 34.3 cm
  • Largeur : 26 cm
Dimensions - Image:
  • Hauteur : 27.5 cm
  • Largeur : 23.5 cm
Dimensions - Montage:
  • Hauteur : 50 cm
  • Largeur : 40 cm
Description

Estampe coloriée.

Marques, inscriptions, poinçons
Légende - En Bas : "Dis donc, Macaire, qué que c'est que c'thé d'la mère Gibou que nous faisons là ? - Bêta ! C'est du bitume. - De la boue, de la crotte et des cailloux, tu appelles ça du bitume ? excusez !... faudra que les actionnaires soient bons enfans s'ils avalent celui-là... - Bah ! ils avalent bien le bitume vitrifié, le bitume coloré, le bitume marbre, y-z-ont les foies chauds ; c'est des vrais poulets d'inde, ça digère tout."
En bas à gauche : "par M.M. Daumier et Philipon"
En bas au milieu : "Chez Aubert gal. véro-dodat"
En bas à droite : "Imp d'Aubert et Cie"
Description iconographique

Robert Macaire et son complice Bertrand sont tout à la concoction d'une étrange pâte noire. Bertrand, à genoux, alimente au moyen d'un soufflet un fourneau rudimentaire sur lequel chauffe une marmite. Robert Macaire en soulève le couvercle et y trempe un cuillière. Un homme, debout à leurs côtés, observe la scène en souriant, il prend des notes sur un calepin.

Thèmes / Sujets / Lieux représentés :
Personne / Personnage représenté
Date d’acquisition
27011995
Institution
Numéro d’inventaire
BAL95-02 (86)

Indexation

Matériaux et techniques

Theme representé

Retour vers le haut de page