Reliquaire de la Vraie Croix en triptyque

Zoom
Voir tous les visuels (13)
Reliquaire de la Vraie Croix en triptyque
Anonyme. Région de la Meuse. "Reliquaire de la Vraie Croix". Cuivre ou laiton, repoussé, estampé, ciselé, gravé et doré ; plaques de cuivre champlevé, émaillé et doré ; argent repoussé et doré ; cristal de roche ; âme de bois. vers 1170/1181. Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais.© Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. Région de la Meuse. "Reliquaire de la Vraie Croix". Cuivre ou laiton, repoussé, estampé, ciselé, gravé et doré ; plaques de cuivre champlevé, émaillé et doré ; argent repoussé et doré ; cristal de roche ; âme de bois. vers 1170/1181. Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais.© Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. Région de la Meuse. "Reliquaire de la Vraie Croix". Cuivre ou laiton, repoussé, estampé, ciselé, gravé et doré ; plaques de cuivre champlevé, émaillé et doré ; argent repoussé et doré ; cristal de roche ; âme de bois. vers 1170/1181. Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais.© Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. Région de la Meuse. "Reliquaire de la Vraie Croix". Cuivre ou laiton, repoussé, estampé, ciselé, gravé et doré ; plaques de cuivre champlevé, émaillé et doré ; argent repoussé et doré ; cristal de roche ; âme de bois. vers 1170/1181. Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais.© Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. Région de la Meuse. "Reliquaire de la Vraie Croix". Cuivre ou laiton, repoussé, estampé, ciselé, gravé et doré ; plaques de cuivre champlevé, émaillé et doré ; argent repoussé et doré ; cristal de roche ; âme de bois. vers 1170/1181. Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais.© Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. Région de la Meuse. "Reliquaire de la Vraie Croix". Cuivre ou laiton, repoussé, estampé, ciselé, gravé et doré ; plaques de cuivre champlevé, émaillé et doré ; argent repoussé et doré ; cristal de roche ; âme de bois. vers 1170/1181. Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais.© Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. Région de la Meuse. "Reliquaire de la Vraie Croix". Cuivre ou laiton, repoussé, estampé, ciselé, gravé et doré ; plaques de cuivre champlevé, émaillé et doré ; argent repoussé et doré ; cristal de roche ; âme de bois. vers 1170/1181. Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais.© Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. Région de la Meuse. "Reliquaire de la Vraie Croix". Cuivre ou laiton, repoussé, estampé, ciselé, gravé et doré ; plaques de cuivre champlevé, émaillé et doré ; argent repoussé et doré ; cristal de roche ; âme de bois. vers 1170/1181. Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais.© Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. Région de la Meuse. "Reliquaire de la Vraie Croix". Cuivre ou laiton, repoussé, estampé, ciselé, gravé et doré ; plaques de cuivre champlevé, émaillé et doré ; argent repoussé et doré ; cristal de roche ; âme de bois. vers 1170/1181. Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais.© Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. Région de la Meuse. "Reliquaire de la Vraie Croix". Cuivre ou laiton, repoussé, estampé, ciselé, gravé et doré ; plaques de cuivre champlevé, émaillé et doré ; argent repoussé et doré ; cristal de roche ; âme de bois. vers 1170/1181. Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais.© Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. Région de la Meuse. "Reliquaire de la Vraie Croix". Cuivre ou laiton, repoussé, estampé, ciselé, gravé et doré ; plaques de cuivre champlevé, émaillé et doré ; argent repoussé et doré ; cristal de roche ; âme de bois. vers 1170/1181. Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais.© Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. Région de la Meuse. "Reliquaire de la Vraie Croix". Cuivre ou laiton, repoussé, estampé, ciselé, gravé et doré ; plaques de cuivre champlevé, émaillé et doré ; argent repoussé et doré ; cristal de roche ; âme de bois. vers 1170/1181. Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais.© Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. Région de la Meuse. "Reliquaire de la Vraie Croix". Cuivre ou laiton, repoussé, estampé, ciselé, gravé et doré ; plaques de cuivre champlevé, émaillé et doré ; argent repoussé et doré ; cristal de roche ; âme de bois. vers 1170/1181. Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais.© Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
Autres visuels (13)
Apôtre - Ange - Lance - Croix - Autel - Les Saintes Femmes au tombeau
Reliquaire de la Vraie Croix en triptyque
Anonyme
Datation
Entre 1170 et 1180
Musée
Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris
Auteur(s)
Anonyme, orfèvre
Dates
Entre 1170 et 1180
Datation en siècle
Dénomination(s)
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Exposé
Petit Palais Rez-de-Chaussée Salle 35 vitrine 04
Numéro d’inventaire
ODUT1238

Informations détaillées

Auteur(s)
Anonyme, orfèvre
Date de production
Entre 1170 et 1180
Datation en siècle
Dénomination(s)
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 34.4 cm
  • Largeur : 38.8 cm
  • Profondeur : 3.5 cm
Description

Staurothèque en triptyque

Marques, inscriptions, poinçons
Inscription - Inscriptions au dessus de chaque personnage,les identifiant.
Inscription - Inscription gravée sur la croix, de haut en bas: "DE SPINAE CORONA / LIGNUM / ECCE/ CRUCIS / VENITE ADOREMUS / VIRGIS FLAGELLATIONIS"
Inscription - Plaque portant une inscription au revers: "REVERENDUS DOMINUS / NICOLUS TILFF PRIOR BELLOFAGETI / ANNO 1634 ZELO HONORIS DEI ET SANCTORUM / DUCTUS PIE INSTANTERQUE CURAVIT CRUCEM MEDIAM / MAIORI AVRO GEMMISQ(UE) EXORNATAE (sic) INCLUSAM CUM / CORONA SPINEA ET VIRGIS FLAGELLATIONIS IESV / CHR(IST)I APPROBARI AB ILL(USTRISSI)MO NUNCIO AP(OSTO)LIC...
Description iconographique

Ce tableau reliquaire de la Vraie Croix est composé d'un panneau central cintré surmonté d'une crête végétale ajourée et de deux volets symétriques. Les encadrements, en cuivre ciselé, gravé et doré, sont ornés de rinceaux et de fleurs et sont perforés autour des plaques émaillées pour accueillir des pierres et des cristaux (aujourd'hui disparus). Dans la partie centrale, le chanfrein, en cuivre estampé et doré, est décoré de palmettes. Sur le panneau central, constitué d'un revêtement en argent repoussé et doré, se détache une croix à double traverse (du XIXe siècle) ouvrant sur six logettes à reliques recouvertes de cristal de roche. Elle est placée au-dessus d'un autel où sont fichés les trois clous de la Passion et entourée par deux anges armés d'une lance (lances et ailes du XIXe siècle). Au-dessous, une plaque de cuivre dorée et émaillée représente les Saintes Femmes au tombeau avec l'inscription "SEPVLCRV[M] XRI" (tombeau du Christ). Chacun des deux volets est orné de quatre plaques de cuivre champlevées, émaillées et dorées. Les douze Apôtres - émaillés à visages réservés et incrustés d'émail, sur fond uni et réservé - sont accompagnés de leur nom incrusté d'émail : de bas en haut, sur le volet droit, se trouvent Jean et Matthieu, Philippe et Barthélémy, André et Pierre ; sur le volet gauche, Thomas et Matthias, Simon et Jacques le Majeur, Paul et Jacques le Mineur. Au sommet de chaque volet, un ange, accompagné de l'inscription "A[N]G[E]L[US] DEI" (ange de Dieu), porte une petite sphère ronde pouvant symboliser l'hostie.

Commentaire historique

Héritiers de techniques remontant à l'Antiquité, les artisans de la région rhéno-mosane et du Limousin fondent leur renommée, aux XIIe et XIIIe siècles, sur la technique de l'émail champlevé. Cette dernière consiste à creuser directement une plaque de cuivre assez épaisse de façon à créer des alvéoles qui contiendront les émaux de diverses couleurs. L'émail champlevé est très apprécié au Moyen Age pour embellir les objets religieux les plus précieux.

Thèmes / Sujets / Lieux représentés :
Mode d'acquisition
Nom du donateur, testateur, vendeur
Date d’acquisition
1902
Numéro d’inventaire
ODUT1238
Exposé
Petit Palais Rez-de-Chaussée Salle 35 vitrine 04

Prolongement

Exposition(s)

Titre
Une Renaissance. L'art entre Flandre et Champagne. 1150-1250 (Paris)
Dates
17/04/2013 - 15/07/2013
Institution
Musée national du Moyen âge-Thermes et Hôtel de Cluny (Paris)
Titre
Dieu(x), modes d’emploi (Paris)
Dates
25/10/2012 - 03/02/2013
Institution
Petit Palais, Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
Titre
Petit Palais au Kunsthaus (Zurich)
Dates
09/06/1947 - 31/08/1947
Institution
Kunsthaus Zürich

Indexation

Artiste / Auteur

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Lieu d'exécution / réalisation

Theme representé

Retour vers le haut de page