Lettre autographe signée de Guillaume Dubufe à Henry Lapauze, 9 octobre 1909

Zoom
Voir tous les visuels (2)
Lettre autographe signée de Guillaume Dubufe à Henry Lapauze, 9 octobre 1909
© Petit Palais / Ville de Paris
X
Zoom
© Petit Palais / Ville de Paris
X
Zoom
Autres visuels (2)
Lettre autographe signée de Guillaume Dubufe à Henry Lapauze, 9 octobre 1909
Dubufe, Guillaume
Datation
09–10–1909
Musée
Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris
Auteur(s)
Dubufe, Guillaume (16–05–1853 - 23–05–1909), epistolier
Dates
09101909
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Numéro d’inventaire
LDUT1195(3)
Lettre autographe signée de Guillaume Dubufe à Henry Lapauze, 9 octobre 1909

Informations détaillées

Auteur(s)
Dubufe, Guillaume (16–05–1853 - 23–05–1909), epistolier
Date de production
09101909
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Dimensions - Œuvre
  • Largeur : 22.1 cm
  • Longueur : 17 cm
Description

Lettre écrite au recto et verso

Marques, inscriptions, poinçons
Transcription : « Capri, 9 octobre 1909.Tous mes compliments, mon cher Lapauze, pour le joli article sur Fromentin, que je viens de lire dans le Gaulois, qui m’apporte dans mon coin sauvage mais délicieux, un peu de notre Paris ! J’ai eu l’honneur et le plaisir de connaître –peu de temps malheureusement !- Fromentin ; c’était un maître d’un conseil lumineux et délicat… Faut-il aimer mieux le peintre ou l’écrivain ? C’est toujours l’hésitation….. et elle a quelque charme, quand on aime à ne pas voir seulement un « ouvrier » derrière la peinture ?Mais est-ce à vous aussi que je dois le plaisir de l’aimable entrefilet récemment paru dans le Gaulois, et où, à propos de ce même Fromentin, et des peintres qui ont essayé d’écrire, on me cite comme un peu……sonnettiste ?.. Si oui, comme je le suppose, merci du gentil souvenir, et…pour la peine…voici un petit sonnet capriste…pour un jour, où il y avait de la place à la copie ! Les dernières vendanges étaient si belles à peindre…que je me suis amusé…. à les chanter ! Ne me grondez pas trop, et à bientôt ! Les vacances du peintre sont finies ! Je rentre à Paris, où m’attendent des tas de travaux… et de bons amis.Affectueux souvenirs donc ; et mes dévoués hommages à Mme Lapauze, dont je viens aussi d’apprendre le grand succès.A vous.G. Dubufe »
Mode d'acquisition
Date d’acquisition
05041981
Numéro d’inventaire
LDUT1195(3)

Indexation

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Lieu d'exécution / réalisation

Retour vers le haut de page