Lettre autographe signée de Camille Gronkowski, 26 octobre [1914]

Zoom
Voir tous les visuels (2)
Lettre autographe signée de Camille Gronkowski, 26 octobre [1914]
© Petit Palais / Ville de Paris
X
Zoom
© Petit Palais / Ville de Paris
X
Zoom
Autres visuels (2)
Lettre autographe signée de Camille Gronkowski, 26 octobre [1914]
Gronkowski, Camille
Datation
26–10–1914
Musée
Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris
Auteur(s)
Gronkowski, Camille (Toulon, en 1873 - en 1943), epistolier
Dates
26101914
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Numéro d’inventaire
LDUT1183(20)
Lettre autographe signée de Camille Gronkowski, 26 octobre [1914]

Informations détaillées

Auteur(s)
Gronkowski, Camille (Toulon, en 1873 - en 1943), epistolier
Date de production
26101914
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 17.6 cm
  • Largeur : 22 cm
Description

Lettre écrite au recto et au verso.

Marques, inscriptions, poinçons
Transcription : « 26 octobre.Cher Monsieur,Je vous remercie de votre aimable lettre, que j’ai reçue ce matin ; l’envoi de 474x80 n’a pas pu toucher directement ma sœur, mais il attendra son retour ou bien la suivra : en effet elle a quitté Rennes il y a huit jours pour venir me voir à Lisieux, et hier elle est partie pour le château d’Houssemagne à Conches, qu’elle quittera dans quelques jours pour revenir à Lisieux, ce qui place son retour définitif à Rennes vers les premiers jours de novembre, sans doute. Je vous dis tout cela pour vous expliquer qu’elle ne pourra de sitôt vous accuser réception de l’envoi ni vous remercier – ce que je fais ici pour elle, en son absence.J’ai été bien fâché d’apprendre que vous avez été malade de la sorte, car j’avais espéré, en quittant Paris, vous avoir vu au seuil de la convalescence ; Permettez moi de vous envoyer mes meilleurs vœux de complète guérison.Rien de nouveau ici, sinon qu’avec une nervosité qu’on se reproche ensuite, nous avons été ennuyés de la dépêche de ce matin, tandis que celle de ce soir va nous donner du cœur au ventre pour la marche de nuit dont nous allons nous régaler à 2 heures du matin. Le pouls de la petite cité et de sa garnison est ainsi suspendu aux petits papiers bleus du matin et du soir. Et cela est un peu ridicule, car je crois que les renseignements – pour officiels qu’ils soient – datent généralement de plusieurs jours !Je suis heureux de vous voir optimiste - je m’en doutais d’ailleurs-, et je m’efforce de l’être aussi. Mais Reims, mais Arras, mais Louvain, et le reste ! J’espère que le Musée de Lille avait pris ses précautions. – St Quentin l’avait fait, je le sais. Je vous prie de donner mon meilleur souvenir à notre petit groupe, et d’accepter, cher Monsieur, l’hommage de mes sentiments les plus dévoués.Camille Gronkowski »
Mode d'acquisition
Date d’acquisition
06071981
Numéro d’inventaire
LDUT1183(20)

Indexation

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Lieu d'exécution / réalisation

Retour vers le haut de page