La Grotte du Pausilippe

Zoom
La Grotte du Pausilippe
Hubert Robert (1733-1808). "Troupeau dans une grotte du Pausilippe". Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais.CC0 Paris Musées / Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais
X
Zoom
Autre visuel (1)
Voyageur
La Grotte du Pausilippe
Robert, Hubert
Datation
Entre 1760 et 1761
Musée
Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris
Auteur(s)
Robert, Hubert (22–05–1733 - Paris, 15–04–1808), peintre
Dates
Entre 1760 et 1761
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Exposé
Petit Palais Rez-de-Jardin Salle 12
Numéro d’inventaire
PPP603

Informations détaillées

Auteur(s)
Robert, Hubert (22–05–1733 - Paris, 15–04–1808), peintre
Anciennement attribué à Granet, François Marius (Aix-en-Provence, 17–09–1775 - Aix-en-Provence, 21–11–1849), peintre
Autre titre :
Troupeau dans une grotte du Pausilippe (Titre factice)
Date de production
Entre 1760 et 1761
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 38.7 cm
  • Largeur : 33.3 cm
Dimensions - Cadre
  • Hauteur : 50 cm
  • Largeur : 42 cm
  • Profondeur : 5 cm
Marques, inscriptions, poinçons
Signature apocryphe - Signature apocryphe en bas à droite en rouge : "Granet"
Description iconographique

Percée dans le tuf par l’empereur Auguste, la grotte de Pausilippe est un tunnel reliant Naples à Pouzzole. Hubert Robert a pu découvrir cet endroit atypique, éclairé à la lumière des torches, lorsqu’il accompagna l’abbé de Saint-Non à Naples au printemps 1760.Traitée presque comme un espace onirique, la grotte prend sous le pinceau d’Hubert Robert une allure irréelle. La lumière est le véritable sujet du tableau. Le peintre y module la couleur en un parfait camaïeu allant du brun foncé des parois de pierre au jaune lumineux de la sortie. Tels des ombres chinoises, les voyageurs se dirigent vers cette lumière providentielle, annonçant la fin des ténèbres de la grotte. On connaît deux autres versions de ce sujet (La Fère, musée Jeanne d’Aboville ; Rouen, Musée des Beaux-arts), dans lesquelles Hubert Robert module différemment la lumière, insistant davantage ou non sur l’effet de clair obscur.Les effets de lumière dorée qui envahissent l’espace de la toile, et la forme cintrée de la grotte qui donne l’impression d’une fenêtre ouverte sur la scène dépeinte se retrouvent dans un tableau plus tardif, "Incendie de l’opéra du Palais-Royal, vu depuis une galerie du Louvre" (Paris, Musée de l’Opéra) ou dans "Les Découvreurs d’antiques" (Valence, musée des Beaux-arts).

Commentaire historique

Le tableau faisait partie de la collection de Jacques Zoubaloff, et était alors attribué à François Granet. En 1916, il en fit don à la Ville de Paris.

Thèmes / Sujets / Lieux représentés :
Mode d'acquisition
Nom du donateur, testateur, vendeur
Date d’acquisition
18061920
Numéro d’inventaire
PPP603
Exposé
Petit Palais Rez-de-Jardin Salle 12

Prolongement

Prolongement

Indexation

Matériaux et techniques

Theme representé

Sujet représenté

Lieu représenté

Retour vers le haut de page