L'Âme des vieilles pierres

Zoom
Voir tous les visuels (4)
L'Âme des vieilles pierres
Emile Derré (1867-1938). "L'Ame des vieilles pierres", 1895. Grès au sel. A. Janin et Guérineau. Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais.© Eric Emo / Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
Emile Derré (1867-1938). "L'Ame des vieilles pierres". Grès au sel. A. Janin et Guérineau. Vue du dos de la sculpture. Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais.© Eric Emo / Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
Emile Derré (1867-1938). "L'Ame des vieilles pierres", 1895. Grès au sel. A. Janin et Guérineau. Détail de la signature. Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais.© Eric Emo / Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
Emile Derré (1867-1938). "L'Ame des vieilles pierres", 1895. Grès au sel. A. Janin et Guérineau. Détail de la signature de la manufacture. Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais.© Eric Emo / Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
Autres visuels (4)
Vieille femme - Mendiant - Arbre
L'Âme des vieilles pierres
Derré, Emile
Datation
En 1895
Musée
Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris
Auteur(s)
Derré, Emile (Paris, 22–10–1867 - Nice, en 1938), sculpteur
Dates
En 1895
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Numéro d’inventaire
PPS3785

Informations détaillées

Auteur(s)
Derré, Emile (Paris, 22–10–1867 - Nice, en 1938), sculpteur
Autre titre :
Fragment en pierre d'un pilier de portail pour une ancienne abbaye, XVe siècle (Titre d'origine (salon ou exposition))
Date de production
En 1895
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 55 cm
  • Largeur : 35 cm
Marques, inscriptions, poinçons
Date et signature - Signature et date en bas à gauche : "DERRE/1895"
Cachet d'atelier - Cachet de l'atelier au dos : "A. JANIN & GUERINEAU / 172 avenue de Choisy / PARIS"
Description iconographique

Une vieille mendiante vue de buste pose la joue appuyée sur la main droite, son autre main est ouverte vers le spectateur. Elle est encadrée de motifs végétaux

Commentaire historique

Lieu de réalisation : la Manufacture Janin & GuérineauDu sculpteur Emile Derré, enfant de Montmartre, anarchiste et dreyfusard, on connaît aujourd’hui essentiellement les décors de façades parisiennes. Ce carreau de grès, fait par une entreprise spécialisée dans la céramique architecturale, est une œuvre de jeunesse de l’artiste.Le modèle (ou cet exemplaire, unique ; aucun exemplaire en pierre n’est localisé) fut exposé sous le titre, empreint d’admiration pour l’art du Moyen âge, de Fragment en pierre d’un pilier de portail pour une ancienne abbaye, XVe siècle, au Salon de la Société des Artistes Français de 1895 ; exposé à nouveau à l’Exposition Universelle de 1900, il portera alors un titre symboliste, L’Ame des vieilles pierres.Le matériau, la forme, le traitement plastique, le premier titre, font écho au chef d’œuvre inachevé de Jean Carriès, la Porte monumentale, dont les fragments de grès émaillés étaient alors montrés en hommage posthume au Salon de la Société Nationale des Beaux-Arts au printemps 1895. La figure de vieille mendiante s’inscrit dans le courant naturaliste misérabiliste de la fin du XIXe siècle, courant bien représenté dans les collections de la Ville de Paris. Le Petit Palais conserve déjà une œuvre de Derré : un vase monumental de la Manufacture de Sèvres, acquis en 1931.A. S.

Thèmes / Sujets / Lieux représentés :
Mode d'acquisition
Date d’acquisition
15052008
Numéro d’inventaire
PPS3785

Indexation

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Theme representé

Sujet représenté

Retour vers le haut de page