Flagellation de saint Gervais

Auteur(s)
Le Sueur, Eustache (Paris, 19–11–1616 - Paris, 30–04–1655), auteur du modèle
Dates
Entre 1654 et 1655
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Numéro d’inventaire
PPO3777

Informations détaillées

Auteur(s)
Le Sueur, Eustache (Paris, 19–11–1616 - Paris, 30–04–1655), auteur du modèle
Goussey, Thomas, auteur du modèle
Atelier des Galeries du Louvre, atelier de production
Autre titre :
Tenture de l'Histoire de saint Gervais et saint Protais (Titre de l'ensemble)
Date de production
Entre 1654 et 1655
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 500 cm
  • Largeur : 765 cm
Marques, inscriptions, poinçons
Cartouche - Cartouche rectangulaire à cuirs, dans la bordure, en haut, au centre : "StG-StP"
Description iconographique

La seconde pièce de la tenture de l'Histoire de saint Gervais et saint Protais représente la flagellation de saint Gervais. Saint Gervais est étendu sur une claie, les jambes pendantes. Deux bourreaux le fustigent violemment avec des lanières plombées. Le martyr a lieu sur une place publique limitée par des arcades. Le consul Astasius, à cheval, et une nombreuse assistance regardent le condamné. Un ange descend du ciel apportant au saint la palme et la couronne du martyre. Les bordures inférieure et supérieure, à larges rinceaux d'acanthe peuplés d'angelots, s'organisent autour d'un cartouche rectangulaire à cuirs. Les bordures latérales sont ornées d'arabesques encadrant des niches à cul-de-four en coquilles dans lesquelles se dressent des statues des deux martyrs.

Commentaire historique

Afin de parachever le décor de l'église Saint-Gervais-Saint-Protais à Paris, les marguilliers décidèrent de commander une tenture en six pièces pour le choeur de l'église sur le thème du martyre de leurs deux saints patrons. Les modèles furent commandés à Eustache Le Sueur, avec lequel un marché fut passé le 21 mars 1652, et leur tissage confié à Girard Laurent, directeur de l'atelier de la Grande Galerie du Louvre. La mort prématurée d'Eustache Le Sueur en avril 1655 l'empêcha de terminer la seconde composition représentant la « Flagellation de Saint Gervais ». C'est son beau-frère, Thomas Goussey, qui acheva le carton aujourd'hui conservé au Musée des Beaux-Arts de Lyon. La tapisserie correspondante fut livrée par Girard Laurent début 1661.

Personne / Personnage représenté
Mode d'acquisition
Date d’acquisition
09121874
Numéro d’inventaire
PPO3777

Prolongement

Indexation

Retour vers le haut de page