Coupe à pied couverte : Le Festin de Didon et d'Enée

Zoom
6 visuels Voir
Coupe à pied couverte : Le Festin de Didon et d'Enée
Pierre Raymond (1534-1578). Coupe à pied couverte : festin de Didon et Enée (intérieur de la coupe). Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais.© Patrick Pierrain / Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
Pierre Raymond (1534-1578). Coupe à pied couverte : festin de Didon et Enée (intérieur de la coupe). Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais.© Patrick Pierrain / Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
Pierre Raymond (1534-1578). Coupe à pied couverte : festin de Didon et Enée (vue de la coupe avec son couvercle posé à côté incliné), 1544. Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais.© Patrick Pierrain / Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
Pierre Raymond (1534-1578). Coupe à pied couverte : festin de Didon et Enée (vue de la coupe avec son couvercle posé à côté à plat), 1544. Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais.© Patrick Pierrain / Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
Pierre Raymond (1534-1578). Coupe à pied couverte : festin de Didon et Enée (vue de l'intérieur de la coupe), 1544. Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais.© Patrick Pierrain / Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
Pierre Reymond (1534-1578). Coupe à pied couverte : festin de Didon et Enée (vue du dessous du pied de la coupe), 1544. Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais.© Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
Autres visuels (6)
Mythologie gréco-romaine - Repas - Roi - Reine - Groupe de figures (sujet représenté) - L'Enéide, de Virgile - Colonnade - Serviteur - Servante - Putto = putti - Ornement - Couronne de laurier - Arabesque(s) - Feuille - Feuillage - Musicien - Ruban - Rinceau - Lyre
Coupe à pied couverte : Le Festin de Didon et d'Enée
Reymond ou Raymond, Pierre
Datation
En 1544
Musée
Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris
Auteur(s)
Reymond ou Raymond, Pierre (Limoges, en 1513 - en 1584), peintre sur émail
Dates
En 1544
Datation en siècle
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Exposé
Petit Palais Rez-de-Chaussée Salle 32 vitrine 02
Numéro d’inventaire
ODUT1267(A)
Coupe à pied couverte : Le Festin de Didon et d'Enée

Informations détaillées

Auteur(s)
Reymond ou Raymond, Pierre (Limoges, en 1513 - en 1584), peintre sur émail
Date de production
En 1544
Datation en siècle
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 12.5 cm
  • Diamètre : 19.6 cm
Dimensions - Pied
  • Diamètre : 12.1 cm
Dimensions - Couvercle
  • Hauteur : 7 cm
  • Diamètre : 20.5 cm
Description

Coupe (sans le couvercle)

Marques, inscriptions, poinçons
Date - Enlevé à l'aiguille dans un cartel doré sur fond noir, dans le fond de la coupe, à droite de la scène : "1544"
Signature - Signé à l'aiguille sur le couvercle entre deux médaillons
Etiquette - Sous le pied, trois étiquettes : petite rectangulaire bleue "71" collée sur deux autres étiquettes ; ronde dentellée blanche : "1079" et bleue : "Dutuit 1267"
Inscription - Sur le pied, le monogramme du Christ : "IHS", "XPS", "IHS" (la deuxième lettre est surmontée d'un trait) et le
Monogramme = chiffre - monogramme en lettres d'or : "PR"
Description iconographique

Le fond de la coupe est entièrement occupé par la scène du "Festin de Didon et d'Enée". Les personnages sont installés dans une architecture à l'antique de colonnade qui met l'accent sur un point de fuite unique. Le premier plan est occupé par une avancée du sol en forme de queue d'aronde, sorte d'estrade, ornée de scènes de combat d'angelots et d'un buste en médaillon, où est assis un putto qui tient une aiguière dans une main et une coupe dans l'autre. Les bords intérieur et extérieur de la coupe sont ornés d'une couronne de laurier enrubannée vert turquoise. Le revers de la coupe présente des arabesques dorées et des feuilles rayonnant autour du pied. Le pied (refixé) porte un décor de chutes de feuillages et de rubans, dans des tons bleu-blanc. L'intérieur du pied est émaillé bleu foncé avec des rinceaux dorés.

Commentaire historique

Née à Limoges à la fin du XVe siècle, la technique de l'émail peint y connaît un développement remarquable au siècle suivant. Après avoir privilégié les sujets religieux au début du XVIe siècle, les émailleurs s'inspirent à partir des années 1530 des grands mythes et récits de l'Antiquité gréco-romaine dont l'iconographie est alors véhiculée par les gravures des maîtres italiens, français ou des écoles du Nord qui circulent dans toute l'Europe renaissante. Ici, la scène du festin de Didon et d'Enée est tirée du "Quos Ego" de Raphaël, gravé par Marcantonio Raimondi.

Personne / Personnage représenté
Mode d'acquisition
Nom du donateur, testateur, vendeur
Date d’acquisition
1902
Numéro d’inventaire
ODUT1267(A)
Exposé
Petit Palais Rez-de-Chaussée Salle 32 vitrine 02

Prolongement

Prolongement

Exposition(s)

Titre
Festins de la Renaissance (Blois)
Dates
07/07/2012 - 21/10/2012
Institution
Château royal de Blois
Titre
La rencontre des Héros (Limoges)
Dates
29/06/2002 - 30/09/2002
Institution
Musée municipal de l'Evêché

Indexation

Matériaux et techniques

Lieu d'exécution / réalisation

Theme representé

Retour vers le haut de page