Madame Toutendieu

Zoom
Madame Toutendieu
"Droctovée-Balbine Toutendieu, dans Madame Toutendieu". Dessin de Charles Huard (1874-1965) et gravure de Pierre Gusman (1862-1942) pour l'édition Conard des Oeuvres complètes de Balzac (1910-1940). Moulage en cuivre par galvanosplastie doublé de plomb et fixé sur une plaque de chêne. 1910-1915. Paris, Maison de Balzac.© Maison de Balzac / Roger-Viollet
X
Zoom
Autre visuel (1)
Portrait (Sujet représenté) - Vieille femme - Robe - Voile - Manchon - Dévotion - Religion (concepts)
Madame Toutendieu
Huard, Charles
Datation
1910 — 1950
Musée
Maison de Balzac
Auteur(s)
Huard, Charles (Poncey-sur-l'Ignon, 02–06–1874 - Poncey-sur-l'Ignon, 30–03–1965), dessinateur
Dates
1910 1950
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Numéro d’inventaire
BAL99-580

Informations détaillées

Auteur(s)
Huard, Charles (Poncey-sur-l'Ignon, 02–06–1874 - Poncey-sur-l'Ignon, 30–03–1965), dessinateur
Gusman, Pierre (Paris, 06–12–1862 - Grosrouvre, en 1942), graveur
Date de production
1910 1950
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 5.4 cm
  • Largeur : 5.5 cm
  • Epaisseur : 2.356 cm
Description

Matrice de l'illustration de Madame Toutendieu, Oeuvres diverses 2, volume 39, Paris, Editions Conard, 1910-1950, p. 31

Description iconographique

Sur une montagne de plis, de voiles et de tissus se distingue la tête de madame Toutendieu, une vieille dévote, les mains fourrées dans son manchon, qui marche d'un pas décidé."Madame Doctrovée-Balbine Toutendieu est une petite femme de cinquante-huit ans, toute ronde, au teint fleuri et reposé, à la mine béate, à l'air empressé mais digne, au bavardage mystique : dans sa bouche, le 'cancan' a quelque chose de catholique, apostolique et romain. C'est un type qui doit prendre sa place entre la portière et la dévote pure. Madame Toutendieu est loueuse de chaises à l'église des Missions-Etrangères. Il faut la voir le dimanche, à l'heure de la grand'messe, remplir avec une dignité tempérée par la grâce ses fonctions semi-sacerdotales ! Elle est partout, elle voit tout. César ne savait que le nom de ses soldats ; madame Toutendieu connaît le rang et les principes de tous ses paroissiens ; elle sait, à un pouce d'inclinaison près, le degré de considération qui est dû à chacun d'eux."(extrait des "Oeuvres diverses" tome II)

Personne / Personnage représenté
Mode d'acquisition
Date d’acquisition
1999
Numéro d’inventaire
BAL99-580
Institution

Prolongement

Prolongement

Lié à Archive / Œuvre

Œuvre en rapport

Indexation

Retour vers le haut de page