Dinah de La Baudraye

Zoom
Dinah de La Baudraye
"Dinah de la Baudraye, dans La Muse du département". Dessin de Charles Huard (1874-1965) et gravure de Pierre Gusman (1862-1942) pour l'édition Conard des Oeuvres complètes de Balzac (1910-1940). Moulage en cuivre par galvanosplastie doublé de plomb et fixé sur une plaque de chêne. 1910-1915. Paris, Maison de Balzac.© Maison de Balzac / Roger-Viollet
X
Zoom
Autre visuel (1)
Femme - Vieil homme
Dinah de La Baudraye
Huard, Charles
Datation
1910 — 1950
Musée
Maison de Balzac
Auteur(s)
Huard, Charles (Poncey-sur-l'Ignon, 02–06–1874 - Poncey-sur-l'Ignon, 30–03–1965), dessinateur
Dates
1910 1950
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Numéro d’inventaire
BAL 99-203

Informations détaillées

Auteur(s)
Huard, Charles (Poncey-sur-l'Ignon, 02–06–1874 - Poncey-sur-l'Ignon, 30–03–1965), dessinateur
Gusman, Pierre (Paris, 06–12–1862 - Grosrouvre, en 1942), graveur
Date de production
1910 1950
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 6.6 cm
  • Largeur : 7.6 cm
  • Epaisseur : 2.356 cm
Description

Matrice pour l'illustration de La Muse du département, Etudes de moeurs, Scènes de la vie de province de La Comédie humaine 3, volume 10, Paris, Editions Conard, 1910-1950, p. 135

Description iconographique

Dinah de La Baudraye est accompagnée d'un vieil homme dégarni, maigre et ridé, aux yeux globuleux et comme hypnotisés. Vue de trois-quarts, la comtesse porte une robe dont l'encollure travaillée dégage son cou et une partie de son buste. Ses cheveux attachés sont séparés par une raie centrale, et un accroche-coeur se forme sur sa tempe. Ses sourcils droits surmontent des yeux qui semblent inquiets. Son nez droit mène à une petite bouche fine. Son menton rond se dédouble. Elle a organisé une soirée où ses invités rivalisent d'anecdotes singulières. "-- L'Espagne est un singulier pays, dit madame de La Baudraye, il y reste quelque chose des moeurs arabes. -- Oh ! dit le journaliste en riant, cette manie de couper les bras y est fort ancienne, elle reparaît à certaines époques comme quelques-uns de nos canards dans les journaux, car ce sujet avait déjà fourni des pièces au Théâtre Espagnol, dès 1570... -- Me croyez-vous donc capable d'inventer une histoire ? dit monsieur Gravier piqué de l'air impertinent de Lousteau. -- Vous en êtes incapable, répondit le journaliste. -- Bah ! dit Bianchon, les inventions des romanciers et des dramaturges sautent aussi souvent de leurs livres de leurs pièces dans la vie réelle que les événements de la vie réelle montent sur le théâtre et se prélassent dans les livres. J'ai vu se réaliser sous mes yeux la comédie de Tartuffe, à l'exception du dénoûment : on n'a jamais pu dessiller les yeux à Orgon. -- Croyez-vous qu'il puisse encore arriver en France des aventures comme celle que vient de nous raconter monsieur Gravier ? dit madame de La Baudraye."(extrait de "La Muse du département", 1837)

Thèmes / Sujets / Lieux représentés :
Personne / Personnage représenté
Mode d'acquisition
Date d’acquisition
1999
Numéro d’inventaire
BAL 99-203
Institution

Indexation

Theme representé

Sujet représenté

Retour vers le haut de page