Ronde du Sabbat

Zoom
Ronde du Sabbat
© Maison de Victor Hugo - Hauteville House / Ville de Paris
X
Zoom
Autre visuel (1)
Ronde du Sabbat
Boulanger, Louis Candide
Datation
En 1828
Musée
Maison de Victor Hugo - Hauteville House
Auteur(s)
Boulanger, Louis Candide (Vercelli, 11–05–1806 - Dijon, 05–03–1867), dessinateur
Dates
En 1828
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Numéro d’inventaire
411.3

Informations détaillées

Auteur(s)
Boulanger, Louis Candide (Vercelli, 11–05–1806 - Dijon, 05–03–1867), dessinateur
Motte, Charles Etienne Pierre (en 1785 - en 1836), imprimeur-lithographe
Imprimerie Lemercier, imprimeur-lithographe
Schroth, C., editeur
Date de production
En 1828
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Image
  • Hauteur : 68.3 cm
  • Largeur : 50.1 cm
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 71.5 cm
  • Largeur : 53.5 cm
Description

Cet exemplaire ne porte pas de lettre. L'encrage paraît plus dense et plus dessiné que celui de l'exemplaire MVHPE0411.2 et il déborde du papier d'impression sur la papier de montage (l'image ne présentant ainsi aucune perte).

Marques, inscriptions, poinçons
Timbre sec - En bas à droite, sur le papier d'impression : "C.S"
Description iconographique

Illustration du poème de Victor Hugo, "La Ronde du Sabbat", ballade XIV du recueil "Odes et Ballades".

Commentaire historique

Un premier tirage de cette lithographie est annoncé dans la livraison du 19 avril 1828 de la « Bibliographie de la France » sous le n° 308, « LA RONDE DU SABBAT, par Louis Boulanger. A Paris, chez Motte. » Elle édité par C. Schroth dont le timbre sec est imposé sur le papier d’impression.Il connaît un grand succès et un second tirage, toujours édité par Schroth, est réalisé sans être annoncé par la « Bibliographie de la France ». Il est réalisé cette fois par Lemercier (la lettre de ces exemplaires indique cette fois « RONDE DU SABBAT » et porte son nom, sur le papier de montage ; le timbre sec de Schroth figurant toujours sur le papier d’impression). Aristide Marie le date de 1832, sans justifier cette date, mais se basant vraisemblablement sur l’édition du « Feu du ciel » réalisée alors par Lemercier.La pierre semble être restée en possession de Schroth et avoir été vendue lors de la vente de liquidation après sa famille, en 1840 (vente du « fonds de commerce de MM. Bance et Schroth » les 17, 18, 19, 21 et 22 décembre 1840).La lithigraphie a été reprise (in-4°) inversée pour l'illustration de la couverture du poème mis en musique par Niedermayer. Louis Boulanger réalisera plus tard une peinture d'après sa lithographie, qui sera présentée au Salon de 1861 (voir MVHPP2258).

Mode d'acquisition
Date d’acquisition
1903
Numéro d’inventaire
411.3

Indexation

Matériaux et techniques

Retour vers le haut de page