Photo Krementchousky n° 543 - Baalbek, le temple de Bacchus vu du temple de Jupiter (petit format)

Zoom
Photo Krementchousky n° 543 - Baalbek, le temple de Bacchus vu du temple de Jupiter (petit format)
Musée de la Libération de Paris / Ville de Paris
X
Zoom
Autre visuel (1)
Photo Krementchousky n° 543 - Baalbek, le temple de Bacchus vu du temple de Jupiter (petit format)
Krementchousky, Alexandre, Docteur
Datation
Entre 1941 et 1942
Musée
Musée de la Libération de Paris - musée du Général Leclerc - musée Jean Moulin
Auteur(s)
Krementchousky, Alexandre, Docteur (Odessa, 02–04–1905 - Limoges, 31–03–1979), photographe
Dates
Entre 1941 et 1942
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Numéro d’inventaire
2018.8.1.70
Photo Krementchousky n° 543 - Baalbek, le temple de Bacchus vu du temple de Jupiter (petit format)

Informations détaillées

Auteur(s)
Krementchousky, Alexandre, Docteur (Odessa, 02–04–1905 - Limoges, 31–03–1979), photographe
Date de production
Entre 1941 et 1942
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 2.7 cm
  • Largeur : 2.8 cm
Description

Non dentelée, bordure blanche.

Description iconographique

Le sanctuaire de Bacchus, construit au IIème siècle, est le mieux conservé du site de Baalbek. On y pénètre par un escalier à trois volées, comme dans le temple de Jupiter. Le temple lui-même est périptère. Bien que de dimensions inférieures à celles du temple de Jupiter (69 mètres de long sur 36 de large avec des colonnes hautes de 22 mètres), il figure, lui aussi, parmi les plus grands temples du monde romain. Il se composait d’un pronaos précédé de huit colonnes et d’une cella, entourée de demi-colonnes, comportant au fond un escalier menant à un adyton où trônait la statue du dieu. Ses 42 colonnes supportent un entablement relié au mur de la cella par d’énormes dalles. Sur l’un d’entre eux, qui est à terre, on voit un serpent mordre Cléopâtre. Ce portail très fin est classé parmi les plus beaux du monde romain. À l’angle sud-est du temple, se dresse une tour mamelouke datant du XVème siècle. Elle servait de résidence au gouverneur de la citadelle. Derrière le mur fortifié et le temple, se trouve une mosquée remontant au temps des Ayyoubides.

Mode d'acquisition
Nom du donateur, testateur, vendeur
Date d’acquisition
08092017
Numéro d’inventaire
2018.8.1.70

Indexation

Matériaux et techniques

Lieu d'exécution / réalisation

Retour vers le haut de page