Projet de vitrail pour la princesse Marie d'Orléans

Zoom
Voir tous les visuels (2)
Projet de vitrail pour la princesse Marie d'Orléans
Achille Deveria (1800-1957). "Projet de vitrail sur Marie d'Orléans, début du XIXème siècle". Paris, musée de la Vie romantique.© Musée de la Vie Romantique / Roger-Viollet
X
Zoom
Achille Deveria (1800-1957). "Projet de vitrail sur Marie d'Orléans, début du XIXème siècle". Paris, musée de la Vie romantique.© Musée de la Vie Romantique / Roger-Viollet
X
Zoom
Autres visuels (2)
Projet de vitrail pour la princesse Marie d'Orléans
Devéria, Achille
Datation
En 1839
Musée
Musée de la Vie romantique
Auteur(s)
Devéria, Achille (Paris, 06–02–1800 - Paris, 23–12–1857), dessinateur
Dates
En 1839
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Numéro d’inventaire
92.7
Projet de vitrail pour la princesse Marie d'Orléans

Informations détaillées

Auteur(s)
Devéria, Achille (Paris, 06–02–1800 - Paris, 23–12–1857), dessinateur
Date de production
En 1839
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 34.5 cm
  • Largeur : 27.5 cm
Description

Projet de vitrail pour la réalisation d'un tombeau de la princesse Marie d'Orléans, morte le 2 janvier 1839

Marques, inscriptions, poinçons
Inscription - Sur l'auréole "PRINCESSE MARIE d'ORLEANS"
Description iconographique

Sur un fond d'architecture gothique, la princesse Marie d'Orléans, auréolée à l'image d'une sainte, est couronnée par une ange juché sur des nuées. A ses pieds, l'artiste a représenté un nourisson dans un berceau. Sur le côté gauche, un pupitre accueille les attributs de sculpteur de la princesse, qui tient le marteau dans ses mains. Devéria a également figuré la statue de Jeanne d'Arc, sculptée par Marie d'Orléans entre 1835 et 1836, apparaissant telle une sainte protectrice de la princesse.

Commentaire historique

A la mort de Marie d'Orléans le 2 janvier 1839, de nombreux artistes lui ont rendu hommage en proposant notamment des projets pour la réalisation d'un tombeau dans la chapelle royale des Orléans, à Dreux. Aucun tombeau ne sera réalisé, seule une dalle funéraire avec un gisant de la princesse sera réalisée, accompagnée d'une sculpture de Marie d'Orléans, l'Ange de la Résignation. On retrouve une représentation de la statue de Jeanne d'Arc réalisée par Marie d'Orléans auprès de son gisant.

Mode d'acquisition
Date d’acquisition
28071992
Numéro d’inventaire
92.7

Prolongement

Indexation

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Lieu d'exécution / réalisation

Retour vers le haut de page