Portrait de Pauline Viardot en sainte Cécile

Zoom
Voir tous les visuels (2)
Portrait de Pauline Viardot en sainte Cécile
Ary Scheffer (1795-1858). "Pauline Viardot (1821-1910), cantatrice française, en sainte Cécile". Huile sur toile. Vers 1851. Paris, musée de la Vie romantique. Paris, musée de la Vie romantique.© Musée de la Vie Romantique / Roger-Viollet
X
Zoom
Ary Scheffer (1795-1858). "Pauline Viardot en sainte Cécile". Pauline Viardot, cantatrice (1821-1910). Huile sur toile. Vers 1851. Paris, musée de la Vie romantique.© Musée de la Vie Romantique / Roger-Viollet
X
Zoom
Autres visuels (2)
Portrait de Pauline Viardot en sainte Cécile
Scheffer, Ary
Datation
Vers 1851
Musée
Musée de la Vie romantique
Auteur(s)
Scheffer, Ary (Dordrecht, 10–01–1795 - Argenteuil, 15–06–1858), peintre
Dates
Vers 1851
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Exposé
Musée de la Vie Romantique - Pavillon, 1er étage, salle 5
Numéro d’inventaire
2014.1.1
Portrait de Pauline Viardot en sainte Cécile

Informations détaillées

Auteur(s)
Scheffer, Ary (Dordrecht, 10–01–1795 - Argenteuil, 15–06–1858), peintre
Date de production
Vers 1851
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 82 cm
  • Largeur : 51 cm
Description

Portrait de la cantatrice Pauline Viardot (1795-1858) en sainte Cécile.

Description iconographique

Portrait de forme ovale, Pauline Viardot est représentée de profil, les yeux tournés vers le ciel, sur un fond d'or, à l'image d'une figure sainte. La cantatrice apparait sous les traits de sainte Cécile, patronne des musiciens.

Commentaire historique

Le portrait de Pauline Viardot peint par Ary Scheffer devait s'intégrer à l'orgue qu’Aristide Cavaillé-Coll avait construit pour le salon de musique de la cantatrice dans sa demeure de la rue de Douai, en 1851. Après différents déplacements à Baden-Baden, Bougival, l'orgue est acquis par la fabrique de la collégiale Notre-Dame de Melun. Il subit alors quelques modifications et le portrait est remplacé par une horloge. La peinture reste en possession de la famille Viardot.

Personne / Personnage représenté
Date d’acquisition
2014
Numéro d’inventaire
2014.1.1
Exposé
Musée de la Vie Romantique - Pavillon, 1er étage, salle 5

Indexation

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Lieu d'exécution / réalisation

Retour vers le haut de page