Portrait présumé de la cantatrice Carolina Bianchi

Zoom
Portrait présumé de la cantatrice Carolina Bianchi
Joseph-Marie Bouton (attribué à, 1768-1823). "Portrait dit de la cantatrice italienne Carolina Bianchi assise tenant une lettre dans un paysage sur fond de cascade, miniature rectangulaire dans un cadre en bronze doré, vers 1806". Aquarelle et gouache sur ivoire. Paris, musée Cognacq-Jay.Crédits photographiques : Musée Cognacq-Jay / Roger-Viollet
X
Zoom
Autre visuel (1)
Portrait présumé de la cantatrice Carolina Bianchi
Bouton, Joseph-Marie
Datation
Vers 1806
Musée
Musée Cognacq-Jay, le goût du XVIIIe
Auteur(s)
Attribué à Bouton, Joseph-Marie (Cadix, en 1768 - Chartres, en 1823), peintre
Dates
Vers 1806
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Numéro d’inventaire
J 775
Portrait présumé de la cantatrice Carolina Bianchi

Informations détaillées

Auteur(s)
Attribué à Bouton, Joseph-Marie (Cadix, en 1768 - Chartres, en 1823), peintre
Anciennement attribué à Ecole française, peintre
Anciennement attribué à Augustin, Jean-Baptiste-Jacques (Saint-Dié, 15–08–1759 - Paris, 13–04–1832), peintre
Date de production
Vers 1806
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 17 cm
  • Largeur : 13 cm
Description

Miniature rectangulaire dans un cadre de même forme en bronze doré.

Marques, inscriptions, poinçons
Numéro de délivrance du legs - Au dos, en rouge : "D 17"
Description iconographique

Peut-être s'agit-il ici du portrait de la cantatrice Carolina Crespi qui épousa vers 1806, à Paris, le ténor réputé Eliodoro Bianchi (cf. Lemoine-Bouchard, Nathalie, "Les Miniatures", Paris, Paris-Musées, 2002, p.54). La robe qu'elle porte situe le portrait vers les années 1805-1806, donc à l'époque de son mariage.

Personne / Personnage représenté
Mode d'acquisition
Nom du donateur, testateur, vendeur
Date d’acquisition
1928
Numéro d’inventaire
J 775

Indexation

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Retour vers le haut de page