Petit secrétaire en tiroirs, dit table en chiffonnière

Zoom
6 visuels Voir
Petit secrétaire en tiroirs, dit table en chiffonnière
Attribué à Nicolas Petit et Godefroy Dester. Petit secrétaire en tiroirs dit table en chiffonnière en chêne et sapin, marqueterie à décor de rosaces, tiroir à papier avec abattant coulissant gainé de cuir, bronzes dorés (vue d'ensemble sur fond clair), vers 1775. Paris, musée Cognacq-Jay.Paris Musées / Musée Cognacq-Jay. Photo Phillipe Joffre et Philippe Ladet
X
Zoom
Attribué à Nicolas Petit et Godefroy Dester. Petit secrétaire en tiroirs dit table en chiffonnière en chêne et sapin, marqueterie à décor de rosaces, tiroir à papier avec abattant coulissant gainé de cuir, bronzes dorés (vue d'ensemble sur fond clair), vers 1775. Paris, musée Cognacq-Jay.Paris Musées / Musée Cognacq-Jay. Photo Philippe Ladet
X
Zoom
Nicolas Petit. Petit secrétaire en tiroirs dit table en chiffonnière en chêne et sapin, marqueterie à décor de rosaces, tiroir à papier avec abattant coulissant gainé de cuir, bronzes dorés (vue d'ensemble sur fond clair), vers 1775. Paris, musée Cognacq-Jay.Paris Musées / Musée Cognacq-Jay
X
Zoom
Godefroy Dester (1768-1805). "Petit secrétaire en tiroirs, dit table en chiffonnière". Bâti en chêne et sapin, placage de houx, d'ébène, cuir vert, bronzes dorés. Vers 1775. Paris, musée Cognacq-Jay.Paris Musées / Musée Cognacq-Jay. Photo Stéphane Piera
X
Zoom
Godefroy Dester (1768-1805). "Petit secrétaire en tiroirs, dit table en chiffonnière". Bâti en chêne et sapin, placage de houx, d'ébène, cuir vert, bronzes dorés. Vers 1775. Paris, musée Cognacq-Jay.Paris Musées / Musée Cognacq-Jay. Photo Stéphane Piera
X
Zoom
Godefroy Dester (1768-1805). "Petit secrétaire en tiroirs, dit table en chiffonnière". Bâti en chêne et sapin, placage de houx, d'ébène, cuir vert, bronzes dorés. Vers 1775. Paris, musée Cognacq-Jay.Paris Musées / Musée Cognacq-Jay. Photo Stéphane Piera
X
Zoom
Autres visuels (6)
Petit secrétaire en tiroirs, dit table en chiffonnière
Dester, Godefroy
Datation
Vers 1775
Musée
Musée Cognacq-Jay, le goût du XVIIIe
Auteur(s)
Attribué à Dester, Godefroy (en 1768 - 1805), ebéniste
Dates
Vers 1775
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Numéro d’inventaire
J 383
Petit secrétaire en tiroirs, dit table en chiffonnière

Informations détaillées

Auteur(s)
Attribué à Dester, Godefroy (en 1768 - 1805), ebéniste
Attribué à Petit, Nicolas (en 1732 - en 1791), ebéniste
Anonyme, bronzier
Date de production
Vers 1775
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 72.7 cm
  • Largeur : 39.1 cm
  • Profondeur : 33.7 cm
Description

Cette table, ouvrant en ceinture par trois tiroirs de longueur superposés, sans traverses apparentes, est dite "en chiffonnière". Ce meuble, utilisé pour les ouvrages de dame (couture, broderie), sert également ici d'écritoire comme l'indique son tiroir à papier, recouvert d'un abattant coulissant gaîné de cuir, et doté de trois casiers sur le côté. Les pieds gainés, la forme rectiligne du coffre, le décor géométrique lui confèrent les caractères du style Louis XVI. Les chutes de culots sur le haut des montants et au sommet des pieds se rencontrent fréquemment sur les ouvrages de cette époque. Les bronzes sont peu nombreux. Une galerie ajourée borde les trois côtés du plateau. Des traces de trous de fixation sur les faces du sommet des pieds indiquent la présence de rosaces de bronze aujourd'hui disparues. Les sabots ne sont pas d'origine.

Marques, inscriptions, poinçons
Estampille - Estampille sous le caisson des tiroirs à droite : (N. PETIT.)
Poinçon de jurande - Poinçon de jurande sous le caisson des tiroirs à droite : (JME)
Inscription - Sous le corps du meuble, inscription : "devant"
Description iconographique

Le plateau, la ceinture et la tablette d'entrejambes s'ornent d'une marqueterie à décor de rosaces inscrites dans un réticulé de carreaux sur la pointe. Elle est souvent employée sur d'autres meubles des années 1775, et elle pourrait dériver d'un modèle de l'ébéniste Jean-Henri Riesener.

Commentaire historique

Il existe un grand nombre de meubles analogues. Beaucoup portent l'estampille de Godefroy Dester, ce qui incline à penser que cet ébéniste est peut-être l'auteur de ce meuble. Dester a pu travailler pour Nicolas Petit, installé comme marchand-ébéniste rue du Faubourg-Saint-Antoine, lequel, à ce titre, aurait frappé le meuble de son estampille (cf. Néto, Isabelle, "le Mobilier", Paris, Paris-Musées, 2001, p.98-99).

Mode d'acquisition
Nom du donateur, testateur, vendeur
Date d’acquisition
1928
Numéro d’inventaire
J 383

Indexation

Datation en siècle

Style / Mouvement

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Retour vers le haut de page