Montre

Zoom
Voir tous les visuels (5)
Montre
Montre en or avec un émail peint inspiré de "l'Agréable leçon" de Boucher. François-Bernard ou François le Jeune Béliard, 1756-1762. Paris, musée Cognacq-Jay.Crédits photographiques : Françoise Cochennec / Musée Cognacq-Jay / Roger-Viollet
X
Zoom
Montre en or avec un émail peint inspiré de "l'Agréable leçon" de Boucher. François-Bernard ou François le Jeune Béliard, 1756-1762. Paris, musée Cognacq-Jay.Crédits photographiques : Françoise Cochennec / Musée Cognacq-Jay / Roger-Viollet
X
Zoom
Montre en or avec un émail peint inspiré de "l'Agréable leçon" de Boucher. Détail de poinçon. François-Bernard ou François le Jeune Béliard, 1756-1762. Paris, musée Cognacq-Jay.Crédits photographiques : Françoise Cochennec / Musée Cognacq-Jay / Roger-Viollet
X
Zoom
Montre en or avec un émail peint inspiré de "l'Agréable leçon" de Boucher. François-Bernard ou François le Jeune Béliard, 1756-1762. Paris, musée Cognacq-Jay.Crédits photographiques : Françoise Cochennec / Musée Cognacq-Jay / Roger-Viollet
X
Zoom
Montre en or avec un émail peint inspiré de "l'Agréable leçon" de Boucher. François-Bernard ou François le Jeune Béliard, 1756-1762. Paris, musée Cognacq-Jay.Crédits photographiques : Françoise Cochennec / Musée Cognacq-Jay / Roger-Viollet
X
Zoom
Autres visuels (5)
Montre
Béliard, François
Datation
Entre 1756 et 1762
Musée
Musée Cognacq-Jay, le goût du XVIIIe
Auteur(s)
Dates
Entre 1756 et 1762
Datation en siècle
Dénomination(s)
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Exposé
Musée Cognacq-Jay, Niveau 3, Salle 14
Numéro d’inventaire
J644

Informations détaillées

Auteur(s)
Anonyme, orfèvre
Anonyme, emailleur
Boucher, François (Paris, 29–09–1703 - Paris, 30–05–1770), auteur du modèle
Date de production
Entre 1756 et 1762
Datation en siècle
Dénomination(s)
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Dimensions - Œuvre
  • Diamètre : 4.3 cm
  • Hauteur : 6.2 cm
  • Profondeur : 2.3 cm
  • Poids (type dimension) : 77.4 g
Description

Boîtier émaillé en plein. Mouvement avec échappement à roue de rencontre et répétition des quarts à tact.

Marques, inscriptions, poinçons
Poinçon de décharge - Poinçon d'Eloy Brichard et Etienne Somfoye
Poinçon - Autre trace d'un poinçon non identifié
Poinçon - Poinçon du XIXème siècle : (deux têtes d'aigles)
Signature - Mouvement signé : "François Béliard à Paris"
Numéro - Mouvement numéroté : "N°170"
Inscription - Au revers du boîtier : "208 E."
Numéro de délivrance du legs - A l'encre rouge : "H. 279-1"
Description iconographique

Sur le boîtier de cette montre figure une scène peinte en émail reprenant une composition de François Boucher,"La leçon de flûte" ou "Les Jeunes Bergers". Boucher peignit plusieurs versions de "La Leçon de flûte", inspirée du ballet-pantomime de Charles-Simon Favart, "La Vallée de Montmorency". La première, exposée au salon de 1748, et gravée par René Gaillard sous le titre "L’Agréable Leçon", a pour acteurs deux adolescents (une épreuve au musée du Louvre, département des Arts graphiques, collection Edmond de Rothschild, inv. 24516 L.R.). Cette composition eut un grand succès. On la retrouve ici sur le boîtier de cette montre de François Béliard. Une variante plus tardive se présente comme une bergerie enfantine, suivant la mode lancée par Mme de Pompadour à Bellevue. Le musée Cognacq-Jay conserve une boîte de Georges-Antoine Croze dont le couvercle est orné d'une miniature reprenant cette version (inv. J 502).

Mode d'acquisition
Nom du donateur, testateur, vendeur
Date d’acquisition
1928
Numéro d’inventaire
J644
Exposé
Musée Cognacq-Jay, Niveau 3, Salle 14

Prolongement

Lié à Archive / Œuvre

Indexation

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Lieu d'exécution / réalisation

Retour vers le haut de page