Meuble d'appui

Zoom
Voir tous les visuels (3)
Meuble d'appui
Attribué à Charles Topino. Meuble d'appui en chêne, peuplier et sapin, marqueterie à décor de natures mortes chinoises, dessus en marbre blanc, bronzes dorés (vue d'ensemble fermé, de face, sur fond clair), vers 1775-1780. Paris, musée Cognacq-Jay.Crédits photographiques : Philippe Ladet / Musée Cognacq-Jay / Roger-Viollet
X
Zoom
Attribué à Charles Topino. Meuble d'appui en chêne, peuplier et sapin, marqueterie à décor de natures mortes chinoises, dessus en marbre blanc, bronzes dorés (vue d'ensemble fermé de trois quart, dans la salle, sans fond), vers 1775-1780. Paris, musée Cognacq-Jay.Crédits photographiques : Philippe Joffre / Musée Cognacq-Jay / Roger-Viollet
X
Zoom
Attribué à Charles Topino. Meuble d'appui en chêne, peuplier et sapin, marqueterie à décor de natures mortes chinoises, dessus en marbre blanc, bronzes dorés (détail des vantaux de face), vers 1775-1780. Paris, musée Cognacq-Jay.Crédits photographiques : Philippe Joffre / Musée Cognacq-Jay / Roger-Viollet
X
Zoom
Autres visuels (3)
Meuble d'appui
Topino, Charles
Datation
Entre 1775 et 1780
Musée
Musée Cognacq-Jay, le goût du XVIIIe
Auteur(s)
Attribué à Topino, Charles (Arras, vers 1742 - en 1803), ebéniste
Dates
Entre 1775 et 1780
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Exposé
Musée Cognacq-Jay, Niveau 2, Salle 8
Numéro d’inventaire
J 395

Informations détaillées

Auteur(s)
Attribué à Topino, Charles (Arras, vers 1742 - en 1803), ebéniste
Anonyme, ebéniste
Anonyme, bronzier
Autre titre :
Paire de meubles d'appui (titre de l'ensemble) (Titre de l'ensemble)
Date de production
Entre 1775 et 1780
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 113 cm
  • Largeur : 109 cm
  • Profondeur : 38 cm
Description

Meuble d'appui, d'une paire (voir aussi inv. J 396 - n° d'objet COGJ396). Les meubles d'appui qui composent cette paire ont des dimensions identiques. Ils se caractérisent par leurs formes massives qu'allègent à peine leurs pans coupés et leur socle en arbalète. Ils ne sont pas estampillés.Les bronzes des serrures sur les portes et tiroirs ne sont pas d'origine. Les pans coupés et les tiroirs présentent des traces de fixation de bronzes disparus. Les socles ont probablement été transformés au XIXème siècle.

Marques, inscriptions, poinçons
Numéro - A l'arrière, numéro à l'encre : "0115"
Description iconographique

Les vantaux des deux meubles d'appui qui composent cette paire sont décorés d'éléments marquetés dont la composition s'inspire des montants de paravents chinois importés d'Extrême-Orient. On retrouve ces marqueteries d'objets usuels, avec de légères variantes ou dans des dimensions différentes, sur plusieurs meubles attribués à Topino dont c'était la spécialité (cf. Néto, Isabelle, "Le Mobilier", Paris, Paris-Musées, 2001, p.30).Les baguettes de bronze feuillagées qui les entourent sont de facture délicate. Elles contrastent avec les baguettes du socle et du marbre grossièrement fixées. Les bronzes des serrures en forme de médaillon surmontés d'un noeud de ruban diffèrent légèrement sur les portes et tiroirs.

Mode d'acquisition
Nom du donateur, testateur, vendeur
Date d’acquisition
1928
Numéro d’inventaire
J 395
Exposé
Musée Cognacq-Jay, Niveau 2, Salle 8

Indexation

Artiste / Auteur

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Retour vers le haut de page