La Belle Harpiste

Zoom
La Belle Harpiste
Marie de Saint-Aubin, "La belle harpiste". Paris, musée Cognacq-Jay.Crédits photographiques : Musée Cognacq-Jay / Roger-Viollet
X
Zoom
Autre visuel (1)
La Belle Harpiste
Mallet, Jean-Baptiste
Datation
Vers 1775
Musée
Musée Cognacq-Jay, le goût du XVIIIe
Auteur(s)
Mallet, Jean-Baptiste (Grasse, 1759 - Paris, 1835), dessinateur
Dates
Vers 1775
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Numéro d’inventaire
J 155

Informations détaillées

Auteur(s)
Mallet, Jean-Baptiste (Grasse, 1759 - Paris, 1835), dessinateur
Anciennement attribué à Caresme, Jacques-Philippe (Paris, 25–02–1734 - Paris, 01–03–1796), dessinateur
Anciennement attribué à Lavreince, Nicolas (Niklas Lafrensen ; dit le Jeune) (Stockholm, en 1737 - Stockholm, en 1807), dessinateur
Autre titre :
Le Poète et la femme jouant de la harpe (Titre ancien (périmé))
Date de production
Vers 1775
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 19.5 cm
  • Largeur : 22 cm
Dimensions - Cadre
  • Hauteur : 26 cm
  • Largeur : 28 cm
  • Profondeur : 3.8 cm
Marques, inscriptions, poinçons
Marque de collection - À l 'arrière : "C 63"
Description iconographique

Cette gouache intimiste peut être considérée comme le double portrait d'un artiste et de son épouse. Il s'agit de l'évocation, si chère au XVIIIème siècle, du rôle des arts dans la vie familiale ou mondaine. En effet, aristocrates ou bourgeois pratiquent des instruments variés, harpe, guitare, viole de gambe, violon, flûte ou épinette, et se retrouvent entre amis pour former de petits orchestres de chambre. Le thème du concert ou de la leçon de musique est très fréquent dans les arts graphiques, surtout dans les années 1770-1780 où les artistes s'intéressent tout particulièrement à la peinture de la société.

Mode d'acquisition
Nom du donateur, testateur, vendeur
Date d’acquisition
1928
Numéro d’inventaire
J 155

Indexation

Matériaux et techniques

Retour vers le haut de page