Arlequin ou La Danse

Zoom
Arlequin ou La Danse
Philippe Caresme (1734-1796). "Arlequin". Aquarelle avec rehauts de gouache sur papier. Paris, musée Cognacq-Jay.Crédits photographiques : Musée Cognacq-Jay / Roger-Viollet
X
Zoom
Autre visuel (1)
Arlequin ou La Danse
Caresme, Jacques-Philippe
Musée
Musée Cognacq-Jay, le goût du XVIIIe
Auteur(s)
Caresme, Jacques-Philippe (Paris, 25–02–1734 - Paris, 01–03–1796), dessinateur
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Numéro d’inventaire
J 135

Informations détaillées

Auteur(s)
Caresme, Jacques-Philippe (Paris, 25–02–1734 - Paris, 01–03–1796), dessinateur
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 22.5 cm
  • Largeur : 18 cm
Dimensions - Cadre
  • Hauteur : 32 cm
  • Largeur : 28.5 cm
  • Profondeur : 3.5 cm
Marques, inscriptions, poinçons
Signature - Signé en bas, à gauche, sur le banc : "Ph. Caresme f"
Marque de collection - À l'arrière : "C 64"
Description iconographique

Caresme met ici en scène les personnages de la commedia dell'arte : Arlequin danse tandis qu'une femme, peut-être Colombine, joue de la vielle et Pierrot, debout, les regarde, son chapeau à la main.Le personnage d'Arlequin est campé dans une position traditionnelle, quelque peu provocante, bras replié et main appuyée sur la hanche.

Commentaire historique

Cette aquarelle a pour pendant "La Joueuse de guitare ou La Musique", dessin également conservé au musée Cognacq-Jay (inv. J 136). La figure de Pierrot a été inspirée à Caresme par un dessin d'Antoine Watteau, un "Gilles, de face, le chapeau à la main" (Haarlem, Teylers Museum), gravé par François Boucher en 1735 dans le tome I des "Figures de différents caractères" (n°17). Le personnage d'Arlequin est, quant à lui, repris directement de celui du tableau de Watteau, "Pour garder l'honneur d'une belle...", gravé par Charles-Nicolas Cochin, dit le Jeune.Arlequin est campé dans une position traditionnelle, attitude désinvolte que l’on retrouve également dans les statuettes d'Arlequin de la manufacture de Meissen (voir Burollet, Thérèse, 2008, p.51-52).Il est à noter que deux gravures de Jean-François Janinet représentant les "Comédiens comiques", portant la mention "Watteau", sont très proches, dans leur composition et leur coloris, des aquarelles en pendant de Caresme conservées au musée Cognacq-Jay (1774, cf. vente Paris, hôtel Drouot, 29 septembre 2005, n°103, fig.). Il pourrait bien s'agir de gravures d'après ce dernier.

Mode d'acquisition
Nom du donateur, testateur, vendeur
Date d’acquisition
1928
Numéro d’inventaire
J 135

Prolongement

Lié à Archive / Œuvre

Indexation

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Retour vers le haut de page