Amours oiseleurs

Zoom
Amours oiseleurs
Ecole française, manière de François Boucher (1703-1770). Amours oiseleurs (élément d'un ensemble de neuf miniatures circulaires mettant en scène des Amours et représentant des allégories des Arts et des Saisons). Aquarelle et gouache sur papier. XIXème siècle. Paris, musée Cognacq-Jay.Crédits photographiques : Musée Cognacq-Jay / Roger-Viollet
X
Zoom
Autre visuel (1)
Amours
Amours oiseleurs
Ecole française
Datation
Vers 1850
Musée
Musée Cognacq-Jay, le goût du XVIIIe
Auteur(s)
Dates
Vers 1850
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Numéro d’inventaire
J713

Informations détaillées

Auteur(s)
Boucher, François (Paris, 29–09–1703 - Paris, 30–05–1770), auteur du modèle
Anciennement attribué à Boucher, François (Paris, 29–09–1703 - Paris, 30–05–1770), peintre
Autre titre :
Ensemble de neuf miniatures : allégories des Arts et des Saisons (titre de l'ensemble) (Titre de l'ensemble)
Date de production
Vers 1850
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Œuvre
  • Diamètre : 6.6 cm
Description

Miniature circulaire dans un cadre de même forme en métal guilloché et doré à motif galonné.

Marques, inscriptions, poinçons
Signature apocryphe - En bas au milieu, à la gouache blanche avec des traces de rose : "F. Boucher 1760"
Date apocryphe - En bas au milieu, à la gouache blanche avec des traces de rose : "F. Boucher 1760"
Numéro de délivrance du legs - Au dos, en rouge : "D 68"
Description iconographique

Cette oeuvre fait partie d'un ensemble de neuf miniatures circulaires mettant en scène des Amours et représentant des allégories des Arts et des Saisons (inv. J 708 à J 716 - n° d'objet COGJ708 à COGJ716).

Commentaire historique

Chaque miniature de cet ensemble porte une signature "F. Boucher", manifestement fausse, mais qui semble ici contemporaine de l'exécution de la miniature car tracée avec la même gouache rose que le linge de l'Amour situé à droite. Les compositions des neuf miniatures de cet ensemble sont inspirées de François Boucher : elles lui empruntent des éléments sans reprendre intégralement aucune de ses oeuvres. On retrouve les deux Amours figurant au centre de la miniature dans une peintre de François Boucher, "L'Amour oiseleur" (Cf. Ananoff, Alexandre, "François Boucher", Lausanne-Paris, La Bibliothèque des arts, 1976, t.I, repr. fig.292).

Thèmes / Sujets / Lieux représentés :
Mode d'acquisition
Nom du donateur, testateur, vendeur
Date d’acquisition
1928
Numéro d’inventaire
J713

Indexation

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Sujet représenté

Retour vers le haut de page