Vase jia 斝

Zoom
Vase jia 斝
Vase tripode de type Jia. Bronze, Chine, époque Shang. Paris, musée Cernuschi.© Lyliane Degrâces / Musée Cernuschi / Roger-Viollet
X
Zoom
Autre visuel (1)
Taotie - Dragon
Vase jia 斝
Datation
Vers -1550 vers -1300
Musée
Musée Cernuschi, musée des Arts de l’Asie de la Ville de Paris
Dates
Vers -1550 vers -1300
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Numéro d’inventaire
M.C. 10029

Informations détaillées

Date de production
Vers -1550 vers -1300
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 28.7 cm
  • Longueur : 16.3 cm
Description

Des trois pièces d'époque de Erligang conservées au musée Cernuschi, celle-ci est la plus grande et la plus explicite.La forme des jia, vases destinés à chauffer des boissons fermentées, dérive des céramiques des cultures de Longshan (vers 2000-vers 1600 av.J.-C.) et de Erlitou (vers 1700-vers 1550 av.J.-C.). Ils sont largement utilisés à l'époque des Shang mais ils disparaissent au début de la dynastie des Zhou de l'Ouest, avant même d'autres vases à boissons, tels les jue et les gu.Cette pièce imposante possède toutes les caractéristiques de la production de l'époque de Erligang. Les pieds légèrement évasés, de section triangulaire, supportent le corps du vase lui-même de forme presque cylindrique, à la ceinture étranglée et à la lèvre évasée. Deux registres décoratifs bien séparés portent chacun trois masques de taotie, correspondant à trois moules différents. Chaque taotie est constitué de deux dragons kui affrontés de chaque côté d'une arête fortement marquée. Les deux registres présentent des motifs en creux alors que plusieurs jia de Erligang possèdent un registre en creux et un autre aux décors en reliefs selon le travail préalable des sections du moule. Parmi de nombreuses pièces de comparaison, il convient de citer un jia de cette sorte découvert à Erligang même (Zhengzhou) qui présente la même répartition des motifs que le jia du musée. La frise supérieure est bordée de deux bandes constituées de petits médaillons circulaires, l'une des caractéristiques de l'époque. Il en est de même de l'anse, sans décor et placée de manière maladroite. Les tenons fongiformes sont d'un aspect presque conique, analogue à ceux d'un jia découvert à Funan dans la province de l'Anhui.

Thèmes / Sujets / Lieux représentés :
Mode d'acquisition
Nom du donateur, testateur, vendeur
Date d’acquisition
041999
Numéro d’inventaire
M.C. 10029

Prolongement

Prolongement

Indexation

Matériaux et techniques

Lieu d'exécution / réalisation

Sujet représenté

Retour vers le haut de page