Shigure monogatari ("L'ondée")

Zoom
Voir tous les visuels (9)
Shigure monogatari ("L'ondée")
Anonyme. " Shigure Monogatari© Patrick Pierrain / Musée Cernuschi / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "Shigure Monogatari© Philippe Ladet / Musée Cernuschi / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "Shigure Monogatari© Philippe Ladet / Musée Cernuschi / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "Shigure Monogatari© Philippe Ladet / Musée Cernuschi / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "Shigure Monogatari© Philippe Ladet / Musée Cernuschi / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "Shigure Monogatari© Philippe Ladet / Musée Cernuschi / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "Shigure Monogatari© Philippe Ladet / Musée Cernuschi / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "Shigure Monogatari© Philippe Ladet / Musée Cernuschi / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "Shigure Monogatari© Lyliane Degrâces / Musée Cernuschi / Roger-Viollet
X
Zoom
Autres visuels (9)
Shigure monogatari ("L'ondée")
Anonyme
Datation
Entre 1600 et 1650
Musée
Musée Cernuschi, musée des Arts de l’Asie de la Ville de Paris
Auteur(s)
Dates
Entre 1600 et 1650
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Numéro d’inventaire
M.C. 4740
Shigure monogatari ("L'ondée")

Informations détaillées

Auteur(s)
Autre titre :
時雨物語
Date de production
Entre 1600 et 1650
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 30 cm
  • Largeur : 22.5 cm
Description

Manuscrit enluminé, 3 volumes. 12 peintures dont 2 en double page./ "Manuscrits enluminés"- La littérature japonaise d’imagination – romans (monogatari) et contes (otogi-zōshi) – a donné naissance à un puissant art de la narration peinte. Le principe en est de joindre l’image à un texte qui peut être lu, soit par un seul lecteur, soit par un récitant qui le dit, à base voix, pour un public – parfois réduit à une seule personne – tout en montrant en même temps les images. C’est dans ce courant très général qui se situe le grand art de Cour du rouleau enluminé (emakimono). C’est aussi à lui qui se rattache l’art plus simple et plus populaire des illustrateurs, dont le travail est demeuré anonyme, et qui oeuvraient pour un public moins cultivé, appartenant aux couches moyennes et laborieuses de la population.A partir de l’époque de Muromachi (1338-1573), surtout en fin de période, les récits illustrés se développèrent en un format soit relativement petit, soir, au contraire, fort grand, propre à être non plus roulé mais plié puis relié en livre. Ainsi naquirent les « livres illustrés de Nara « nara-e-hon) dont nous voyons ici un exemple d’une qualité particulièrement remarquable.

Description iconographique

Personnages, hommes, femmes, disposés dans l'espace architectural:Ce roman aurait été écrit par un noble de l’époque de Muromachi vers la fin du 16è siècle, avec un premier titre "Amayadori" (A l’abri de l’averse). Il a été imprimé pour la première fois en 1661 sous le titre de "Shigure no en". Le titre de Shigure monogatari figure dans l'édition de 1721. Notre manuscrit se situerait, ainsi, entre ces deux dates. Le sujet est celui d’un amour impossible issu d’une rencontre sous une averse au Temple de Kiyomizu à Kyōto.

Commentaire historique

Sur la fiche en papier : "Appréciation de Monsieur Gardner (British Museum) 16 mars 1963 : fin XVIIè ? Début XVIIIè".

Mode d'acquisition
Nom du donateur, testateur, vendeur
Date d’acquisition
1896
Numéro d’inventaire
M.C. 4740

Prolongement

Exposition(s)

Titre
Henri Cernuschi (1821 - 1896) : voyageur et collectionneur (Paris)
Dates
08/04/1998 - 22/06/1998
Institution
Musée Cernuschi, musée des Arts de l’Asie de la Ville de Paris

Indexation

Matériaux et techniques

Lieu d'exécution / réalisation

Retour vers le haut de page