Pillage des armes du Garde Meuble Royale par le peuple citoyen, actuel 2, place de la Concorde et rue Royale, 8ème arrondissement. 20ème tableau, planche 2 de la Galerie Historique ou Tableaux des évènements de la Révolution française (1795-1799).

Zoom
Voir tous les visuels (3)
Pillage des armes du Garde Meuble Royale par le peuple citoyen, actuel 2, place de la Concorde et rue Royale, 8ème arrondissement. 20ème tableau, planche 2 de la Galerie Historique ou Tableaux des évènements de la Révolution française (1795-1799).
Philippe Joseph Maillart (1764-1856). "Enlèvement des armes au garde-meuble". Pillage des armes du garde-meuble royal par le peuple citoyen. 20ème tableau, planche 2 de la Galerie Historique ou tableaux des événements de la Révolution française (1795-1799)". Eau-forte coloriée, 1789. Paris, musée Carnavalet.© Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
© Musée Carnavalet / Ville de Paris
X
Zoom
© Musée Carnavalet / Ville de Paris
X
Zoom
Autres visuels (3)
Pillage des armes du Garde Meuble Royale par le peuple citoyen, actuel 2, place de la Concorde et rue Royale, 8ème arrondissement. 20ème tableau, planche 2 de la Galerie Historique ou Tableaux des évènements de la Révolution française (1795-1799).
Maillart, Philippe Joseph
Datation
Entre 1795 et 1799
Musée
Musée Carnavalet, Histoire de Paris
Auteur(s)
Maillart, Philippe Joseph (Bruxelles, 1764 - Ixelles, 23–04–1856), graveur
Dates
Entre 1795 et 1799
Dénomination(s)
Numéro d’inventaire
G.27739
Pillage des armes du Garde Meuble Royale par le peuple citoyen, actuel 2, place de la Concorde et rue Royale, 8ème arrondissement. 20ème tableau, planche 2 de la Galerie Historique ou Tableaux des évènements de la Révolution française (1795-1799).

Informations détaillées

Auteur(s)
Maillart, Philippe Joseph (Bruxelles, 1764 - Ixelles, 23–04–1856), graveur
Chateigner, editeur
Autres titres :
13 dito. Enlèvement des armes au Garde-meuble La fureur du Peuple à la vue des mesures... (Titre inscrit (lettre)), Epoque Louis XVI, 1er au 13 Juillet 1789. (Titre de la série)
Date de production
Entre 1795 et 1799
Dénomination(s)
Dimensions - Œuvre
  • Diamètre : 9.3 cm
Dimensions - Montage
  • Hauteur : 50 cm
  • Largeur : 32.4 cm
Description

Appartient aux tableaux de la Galerie Historique ou Tableaux des évènements de la Révolution française (1795-1799). Série de 8 planches. Chacune des 12 premières ont 16 médaillons, les 2 dernières : 14. Cf. E.L. Bruel, inventaire de la collection de Vinck, t.3, nº6091 à nº6098.

Marques, inscriptions, poinçons
Numéro d'inventaire - Au recto de la gravure, en bas à droite, manuscrit au crayon gras : "G. 27739". \ Inscription au crayon
Tampon - Au recto de la gravure, en bas au centre, tampon à l'encre violette : "MUSEE / CARNAVLET" (Cf. Lugt suppl. 432 c). \ Inscription à l'encre
Lettre - Au-dessous du médaillon, légende, imprimée à l'encre noire : "13.dito Enlèvement des armes au Garde-meuble. Lafureur du / Peupleà la vue des mesures menaçantes prises par le despotisme, / et la nécessité de se procurer les moyens de les repousser ; pro / duisit cette action. un portefaix brandissoit l'épée de François / Ier appellé le roi des Gentils-Hommes". ("es" de "menaçantes" en exposant) \ impression
Inscription - Au recto du montage, en bas à droite, manuscrit à l'encre noire : "20". \ Inscription à l'encre
Description iconographique

Pillage des armes du Garde Meuble Royale par le peuple citoyen, actuel 2, place de la Concorde et rue Royale, 8ème arrondissement. 20ème tableau, planche 2 de la Galerie Historique ou Tableaux des évènements de la Révolution française (1795-1799). Scène historique, paysage urbain, personnages. Les manifestant emportent un canon sur son affût, armures, tenues guerrières, militaires étrangères, fusil, épée... chien. Un épouvantail en armure sur le toit. Architecture néo-classique. Façade, portique sur colonne, fronton, foule au balcon. Maison, étendard, arbres.

Commentaire historique

Numéro du médaillon effacé. La réquisition des armes ne rencontre pas de résistance. Deux canons ont été pris, de nombreuses tenues et armes royales sont dites avoir été emportées. Le garde meuble royale se trouvait dans l'actuel ministère de la Marine entre 1770 et 1806. (Cf. J.Hillairet, 1982, t.1)

Mode d'acquisition
Numéro d’inventaire
G.27739

Prolongement

Exposition(s)

Titre
La Révolution par la gravure, "les tableaux historiques de la Révolution française" (Vizille)
Dates
21/06/2002 - 04/11/2002
Institution
Musée de la Révolution française

Indexation

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Retour vers le haut de page