Mort de Bailly, ex-maire de Paris, le 12 Novembre 1793 ; ou 22 Brumaire. An 2ème de la République.

Zoom
Mort de Bailly, ex-maire de Paris, le 12 Novembre 1793 ; ou 22 Brumaire. An 2ème de la République.
© Musée Carnavalet / Ville de Paris
X
Zoom
Autre visuel (1)
Mort de Bailly, ex-maire de Paris, le 12 Novembre 1793 ; ou 22 Brumaire. An 2ème de la République.
Duplessi-Bertaux, Jean
Datation
Vers 1788 — 1798
Musée
Musée Carnavalet, Histoire de Paris
Auteur(s)
Duplessi-Bertaux, Jean (Paris, en 1747 - Paris, en 1819), graveur
Dates
Vers 1788 1798
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Numéro d’inventaire
G.28914
Mort de Bailly, ex-maire de Paris, le 12 Novembre 1793 ; ou 22 Brumaire. An 2ème de la République.

Informations détaillées

Auteur(s)
Duplessi-Bertaux, Jean (Paris, en 1747 - Paris, en 1819), graveur
Berthault, Pierre-Gabriel (Saint-Maur-des-Fossés, 16–12–1737 - Paris, 03–03–1831), graveur
Duplessi-Bertaux, Jean (Paris, en 1747 - Paris, en 1819), dessinateur
Autres titres :
Bailly amené à l'échafaud sur le champ de la Fédération (champ de Mars), actuel 7ème arrondissement, 12 novembre 1793 (22 Brumaire An II). 91ème planche des Tableaux Historiques de la Révolution française (1791-1817). (Titre factice), Novembre à Décembre 1793 : La mort de Louis Philippe Joseph d'Orléans à la mort de Fabre de L'Hérault. (Titre de la série)
Date de production
Vers 1788 1798
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 23.6 cm
  • Largeur : 29.7 cm
Dimensions - Montage ancien
  • Hauteur : 32.5 cm
  • Largeur : 50 cm
Description

Fait partie des Tableaux historiques de la Révolution française (1791-1817) : 144 gravures (depuis la transformation des Etats Généraux en Assemblée Nationale le 20 juin 1789).

Marques, inscriptions, poinçons
Inscription concernant le titre - Au recto de la gravure, en bas au centre, imprimée à l'encre noire : "MORT DE BAILLY, EX-MAIRE DE PARIS / le 12 Novembre 1793, ou 22 Brumaire An 2e. de la République". \ impression
Inscription concernant l'auteur - Au recto de la gravure, sous le trait carrée, imprimé à l'encre noire, en bas à gauche : "Duplessis Bertaux inv. & del.", au centre : "Duplessi Bertaux aqua forti" et à droite : "Berthault sculp.". \ impression
Tampon - Au recto de la gravure, à droite, tampon à l'encre violette : "VILLE / DE / PARIS" (Cf. Lugt suppl. 2012 c : tampon apposé en 1880-1900). \ impression
Numéro d'inventaire - Au recto de la gravure, en bas à droite, manuscrit au crayon gras : "G.28914". \ Inscription au crayon
Numéro de série - Au recto de la gravure, en haut à droite, imprimée à l'encre noire : "Nº91". \ impression
Tampon - Au recto de la gravure, en haut à gauche, tampon à l'encre violette coupé "[?].D" (d'un ancien classement topographique). \ Inscription à l'encre
Inscription - Au recto de la gravure, en haut à droite, manuscrit au crayon : "28". \ Inscription au crayon
Description iconographique

Bailly amené à l'échafaud sur le champ de Mars, actuel 7ème arrondissement, 12 novembre 1793 (22 Brumaire An II). 91ème planche des Tableaux Historiques de la Révolution française (1791-1817). Scène historique, paysage urbain. Echafaudage de la guillotine, cortège du condamné, peuple, citoyens, ouvriers, charrette et voiture à cheval, scènes de genre. Fleuve, Seine, arbres, rive droite : pompe de Chaillot ? façade de couvent ? édifice polygonale.

Commentaire historique

Sur les T.H.R.F. Cf. CARG028380. Jugé le 11 novembre 1793 devant le tribunal révolutionnaira, Bailly est guillotiné le lendemain sur le Champ de Mars (dit aussi de la Réunion ou de la Fédération), lieu où il avait proclamé la loi martiale le 17 juillet 1791 (nº 56 des T.H.R.F.). L'échafaud est démoli juste après son exécution. Cf. D.V. 1848. L'événement n'a pas été reproduit dans la Galerie Historique (1795-1799).

Mode d'acquisition
Numéro d’inventaire
G.28914

Prolongement

Exposition(s)

Titre
La Révolution par la gravure, "les tableaux historiques de la Révolution française" (Vizille)
Dates
21/06/2002 - 04/11/2002
Institution
Musée de la Révolution française

Indexation

Matériaux et techniques

Retour vers le haut de page