La fonderie des suifs à l'Hôtel-Dieu

Zoom
La fonderie des suifs à l'Hôtel-Dieu
Pierre-Antoine Demachy (1723-1807). "La fonderie des suifs à l'Hôtel-Dieu, 1773". Huile sur toile. Paris, musée Carnavalet.© Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Autre visuel (1)
La fonderie des suifs à l'Hôtel-Dieu
Demachy, Pierre-Antoine
Datation
En 1773
Musée
Musée Carnavalet, Histoire de Paris
Auteur(s)
Demachy, Pierre-Antoine (Paris, 17–09–1723 - Paris, 10–09–1807), peintre
Dates
En 1773
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Numéro d’inventaire
P2824
La fonderie des suifs à l'Hôtel-Dieu

Informations détaillées

Auteur(s)
Demachy, Pierre-Antoine (Paris, 17–09–1723 - Paris, 10–09–1807), peintre
Date de production
En 1773
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Description iconographique

On voit à droite, surmontant un imposant foyer, la grande cuve où était fondu le suif qui servait à la fabrication des chandelles.

Commentaire historique

La toile représente la salle du vieil Hôtel-Dieu où était fondu le suif (graisse animale) pour la confection des chandelles. Elle était située au niveau de la Seine, sous l’une des grandes salles communes de l’hôpital, la salle de l’Infirmerie ou salle Saint-Jean. On voit à droite, surmontant un imposant foyer, la grande cuve où était fondu le suif. L’identification du lieu est certaine car Demachy a aussi réalisé une gouache montrant la même salle d’un autre point de vue, qui est heureusement accompagnée d’une légende explicite : « La fondrie de L’hotel Dieu où le feu a pris en 1773 » On sait en effet, par des témoignages de l’époque, que l’incendie du 30 décembre 1772, qui détruisit de fond en comble une grand partie des bâtiments du vieil hospice « prit vers une heure du matin, dans l’endroit où l’on fait la chandelle et où l’on met les suifs. » L’émotion provoquée par l’événement est à l’origine d’une riche iconographie montrant les ruines ; on connaît par exemple de nombreux dessins de Gabriel de Saint-Aubin ou d’Hubert Robert.

Date d’acquisition
2008
Numéro d’inventaire
P2824

Indexation

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Retour vers le haut de page