La femme qui bat son mari

Zoom
Voir tous les visuels (2)
La femme qui bat son mari
© Musée Carnavalet / Ville de Paris
X
Zoom
Abraham Bosse (1602-1676). "La femme qui bat son mari". Paris, musée Carnavalet.© Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Autres visuels (2)
La femme qui bat son mari
Bosse, Abraham
Datation
Vers 1633
Musée
Musée Carnavalet, Histoire de Paris
Auteur(s)
Bosse, Abraham (Tours, vers 1604 - Paris, 14–02–1676), graveur
Dates
Vers 1633
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Numéro d’inventaire
G.89

Informations détaillées

Auteur(s)
Bosse, Abraham (Tours, vers 1604 - Paris, 14–02–1676), graveur
Bosse, Abraham (Tours, vers 1604 - Paris, 14–02–1676), dessinateur
Le Blond, Jean 1er (en 1666), editeur
Date de production
Vers 1633
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 25.7 cm
  • Largeur : 32.6 cm
Marques, inscriptions, poinçons
Lettre - Au recto, en bas de gauche à droite, imprimée à l'encre noire : "ABosse in. et fe." ; "le Blond excud avec Privilege".
Légende - Au recto, en bas de gauche à droite, imprimée à l'encre, vers : "Voyez comme cette Guenon / Aussi cruelle que lubrique / Ace pauure sot fait la nique, / Qui n'est son mary que de nom. // Monsieur le Coquin, luy dict Elle, / Vous faites le mauuais en vain, / Car ie tiens des clefs à la main, / Qui vous ouuriront la ceruelle. // Vn châcun se donne le choq / Durant c'et excez de colere : / La sour òse gourmer le frere, / Et la poule attacque le Coq. // Mais ce verd Galand, qui pour rire / Attend la Donzelle en son lict, / Considere ce beau conflit, / Et iuge des coups sans rien dire.".
Tampon - Au recto, en bas à droite, à l'encre rouge et à l'encre violette : "VILLE / DE / PARIS" (Cf. Lugt suppl. 2012c).
Tampon - Au recto, en bas à gauche, à l'encre noire : "CARNAVALET" (Lugt 432d).
Numéro d'inventaire - Au recto, en bas à droite, à l'encre noire : "R.G:89"
Description iconographique

Intérieur XVIIe siècle. Une jeune femme aux cheveux clairs donne un franc coup de pied sur le tibia de son mari agenouillé. De sa main gauche elle serre le poignet droit de l'homme, lequel tient un bâton, et de la main droite lui jette son trousseau de clés à la figure ; le malheureux, son chapeau tombé par terre, porte la main à son front ensanglanté. A gauche, une petite fille corrige son frère à coups de poing, tandis que, à droite de l'image, une poule terrasse un coq auquel elle arrache quelques plumes. Caché dans la ruelle du lit, à gauche, un autre homme, l'amant, assiste à la scène. À droite, un feu brûle dans l'âtre ; à côté de la cheminée est suspendue une image représentant la Vierge et saint Jean au pied de la croix. Deux pots de fleurs, contenant des oeillets mignardises et un petit buis taillé, sont disposés côte à côte sur l'appui de la fenêtre ouverte. Encadrement composée de feuilles d'acanthes. Mode XVIIe siècle. Mobilier XVIIe siècle.

Thèmes / Sujets / Lieux représentés :
Date d’acquisition
061886
Numéro d’inventaire
G.89

Prolongement

Lié à Archive / Œuvre

Indexation

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Theme representé

Retour vers le haut de page