Entrée de l'hôtel Carnavalet, 23 rue de Sévigné, 3ème arrondissement, Paris.

Zoom
Entrée de l'hôtel Carnavalet, 23 rue de Sévigné, 3ème arrondissement, Paris.
Album sur l'hôtel Carnavalet, 23 rue de Sévigné. Entrée. Paris (IIIème arr.), 1862-1905. Photographie de Pierre Emonts (ou Emonds, 1831-1912). Paris, musée Carnavalet.© Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Autre visuel (1)
Entrée de l'hôtel Carnavalet, 23 rue de Sévigné, 3ème arrondissement, Paris.
Emonts ou Emonds, Pierre
Datation
Vers 1884 et 1889
Musée
Musée Carnavalet, Histoire de Paris
Auteur(s)
Emonts ou Emonds, Pierre (Aix-la-Chapelle, 29–03–1831 - après 1912), photographe
Dates
Vers 1884 et 1889
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Numéro d’inventaire
PH18475-1
Entrée de l'hôtel Carnavalet, 23 rue de Sévigné, 3ème arrondissement, Paris.

Informations détaillées

Auteur(s)
Emonts ou Emonds, Pierre (Aix-la-Chapelle, 29–03–1831 - après 1912), photographe
Autre titre :
HÔTEL CARNAVALET MUSEE ET BIBLIOTHEQUE DE LA VILLE DE PARIS (Titre de l'ensemble)
Date de production
Vers 1884 et 1889
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 28.8 cm
  • Largeur : 22.3 cm
Dimensions - Montage d'origine
  • Hauteur : 47.8 cm
  • Largeur : 31.5 cm
Description

Première photographie de l'album relié Ph18475 sur l'hôtel et la biblilothèque Carnavalet allant des numéros Ph18475-1 à Ph18475-13.

Marques, inscriptions, poinçons
Tampon - A cheval sur l'image et le montage en bas à droite, tampon à l'encre noire : "VILLE / DE / PARIS" (cf. Lugt Suppl. 2012c). \ Inscription à l'encre
Timbre sec - Au recto du montage, en bas au milieu : "PHOTOGRAPHIE / P. EMONDS / R. du Four St Germain, 9 / PARIS".
Description iconographique

Entrée de l'hôtel Carnavalet, 23 rue de Sévigné, 3ème arrondissement, Paris. Vue de la porte d'entrée surmontée d'un décor de Jean Goujon représentant deux putti dans un cercle encadrant le blason de la ville entouré de trophées. De part et d'autre de la porte, au dessus des fenêtres protégées par des grilles, deux bas-reliefs illustrant chacun un lion foulant des armes de Jean Goujon. Au premier étage à gauche de l'image, on remarque une figure de femme sculptée avec un coq ( la Vigilance de Van Obstal). Le battant de la porte est ouvert, devant se tient un homme coiffé d'un chapeau. Une enseigne "LIBERTE EGALITE FRATERNITE" est fixée au dessus de la porte.

Mode d'acquisition
Numéro d’inventaire
PH18475-1

Indexation

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Retour vers le haut de page