Ensevelir les morts.

Zoom
Voir tous les visuels (2)
Ensevelir les morts.
© Musée Carnavalet / Ville de Paris
X
Zoom
Abraham Bosse (1602-1676). "Ensevelir les morts". Paris, musée Carnavalet.© Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Autres visuels (2)
Ensevelir les morts.
Bosse, Abraham
Datation
Vers 1635
Musée
Musée Carnavalet, Histoire de Paris
Auteur(s)
Bosse, Abraham (Tours, vers 1604 - Paris, 14–02–1676), graveur
Dates
Vers 1635
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Numéro d’inventaire
G.104

Informations détaillées

Auteur(s)
Bosse, Abraham (Tours, vers 1604 - Paris, 14–02–1676), graveur
Bosse, Abraham (Tours, vers 1604 - Paris, 14–02–1676), dessinateur
Le Blond, Jean 1er (en 1666), editeur
Autre titre :
Les oeuvres de miséricorde : ensevelir les morts (Titre factice)
Date de production
Vers 1635
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Trait carré
  • Hauteur : 22.1 cm
  • Largeur : 30.4 cm
Description

Planche 7 d'une suite de sept planches intitulée "Les oeuvres de miséricorde".

Marques, inscriptions, poinçons
Lettre - Au recto, en bas, imprimée à l'encre : "ABosse inv. et fe." ; "ENSEVELIR LES MORTS." ; "le Blond excud. avec Privil. du Roy.".
Légende - Au recto, en bas, imprimée à l'encre, vers : "Si respirant cét Air, qui passe comme vn vent, / Soubs les traits de la Mort l'homme à la fin succombe, / Ne vous estonnés point, quand il n'est plus vivant, / De voir que des Mortels le portent dans la Tombe. // Tous vos pleurs, et vos crys, ne ranimeront pas, / Le vaisseau de ce Corps, plus fragile que verre ; / Jl fut formé de terre, en naissant icy bas, / Et c'est auec raison qu'on le rend à la Terre. // Voulez vous donc que Dieu benisse vos desseins ? / Assistez le Prochain en ce dernier office ; / Et vous adiousterez, comme les plus grands Saincts, / A la Misericorde, vn acte de Justice. // Ainsi pour tous les soings que prit d'enseuelir, / Sans craindre aucun danger, les corps priuez de vie ; / Merueilleux fut le fruict, que l'on vid recueillir, / A tous les descendans du bon Vieillard Tobie.".
Tampon - Au recto, en bas à droite, deux tampons à l'encre rouge et à l'encre violette : "VILLE / DE / PARIS" (Cf. Lugt suppl. 2012c).
Tampon - Au recto, en bas à gauche, à l'encre noire : "CARNAVALET"
Numéro d'inventaire - Au recto, en bas à droite, à l'encre noire : "R.G: 104"
Description iconographique

Dans une rue d'une ville, un convoi funèbre se dirige vers une église baroque, suivi de quatre hommes en habit de deuil. À droite, une mendiante estropiée avec ses enfants, qui tendent la main pour quêter. Charité. Architecture. Enseigne à gauche. Mode XVIIe siècle.

Date d’acquisition
061886
Numéro d’inventaire
G.104
Fait partie de

Prolongement

Indexation

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Retour vers le haut de page