Petit Paul

Zoom
Voir tous les visuels (3)
Petit Paul
Jean Geoffroy (1853-1924). "Petit Paul" (La Légende des Siècles). Huile sur bois. Paris, Maison de Victor Hugo.© Maisons de Victor Hugo / Roger-Viollet
X
Zoom
Geoffroy, Jean. "Petit Paul. Illustration pour " La Légende des siècles "". Huile sur bois, grisaille. 1879-1882. Paris, Maison de Victor Hugo.© Maisons de Victor Hugo / Roger-Viollet
X
Zoom
Geoffroy, Jean. "Petit Paul. Illustration pour". Huile sur bois, grisaille. 1879-1882. Paris, Maison de Victor Hugo.© Maisons de Victor Hugo / Roger-Viollet
X
Zoom
Autres visuels (3)
Petit Paul
Geoffroy, Jean
Musée
Maison de Victor Hugo - Hauteville House
Auteur(s)
Geoffroy, Jean (Marennes, 01–03–1853 - Paris, en 12–1924), peintre
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Numéro d’inventaire
258

Informations détaillées

Auteur(s)
Geoffroy, Jean (Marennes, 01–03–1853 - Paris, en 12–1924), peintre
Autre titre :
Illustration pour " La Légende des siècles " (Sous-titre)
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 55 cm
  • Largeur : 40 cm
Marques, inscriptions, poinçons
Signature - En bas, à gauche "Geof"
Description iconographique

Illustration du poème II "Petit Paul" de la section LVII "Les Petits", de "La Légende des siècles". La représenttaion correspond à la fin du poème :" On retrouva l'enfant le lendemain matin.On se souvint de cris perdus dans le lointain ;Quelqu'un même avait ri, croyant, dans les nuées,Entendre, à travers l'ombre où flottent des huées,On ne sait quelle voix du vent crier : Papa !Papa ! Tout le village, ému, s'en occupa,Et l'on chercha ; l'enfant était au cimetière.Calme comme la nuit, blême comme la pierre,Il était étendu devant l'entrée, et froid ;Comment avait-il pu jusqu'à ce triste endroitVenir, seul dans la plaine où pas un feu ne brille ?Une de ses deux mains tenait encor la grille ;On voyait qu'il avait essayé de l'ouvrir.Il sentait là quelqu'un pouvant le secourir ;Il avait appelé dans l'ombre solitaire,Longtemps ; puis il était tombé mort sur la terre,A quelques pas du vieux grand-père, son ami.N'ayant pu l'éveiller, il s'était endormi."

Commentaire historique

Cette grisaille qui, en raison de sa technique, a vraisemblablement été conçue pour l’illustration ne figure cependant dans aucune édition illustrée des œuvres de Victor Hugo. Dominique Lobstein, spécialiste de l’artiste, suggère qu’elle ait pu être réalisée dans le cadre de la « Commission de l’imagerie scolaire » à laquelle appartenait le peintre, créée le 27 mai 1881 et qui avait pour mission « de sélectionner les estampes ou photographies destinées à être distribuées comme prix, accessits, bonnes notes, bons points ou autres récompenses ». Récemment, toutefois, a été retrouvé dans les collections du musée parmi des fumés de l’édition Hugues, deux épreuves inédites dont une version gravée par Fortuné Méaulle de « Petit Paul ». Cela ne signifie pas nécessairement que cette œuvre (ni « Jean Valjean et Cosette » MVHPP0230) ait été conçue spécifiquement pour l’édition Hugues des œuvres complètes de Victor Hugo, mais au-moins qu’on a pensé l’y utiliser. On ignore tout, en revanche, des raisons pour lesquelles cette composition ne fut pas retenue et remplacée par celle de Ludovic Mouchot.

Mode d'acquisition
Date d’acquisition
1903
Numéro d’inventaire
258

Indexation

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Retour vers le haut de page