Lantenac

Zoom
Lantenac
Gustave Brion (18224-1877). Le Marquis de Lantenac lisant l'affiche qui le met hors la loi. Illustration pour l'éditon Hugues du roman de Victor Hugo « Quatrevingt-treize ». Fusain sur papier. 1876. Paris, Maison de Victor Hugo.© Maisons de Victor Hugo / Roger-Viollet
X
Zoom
Autre visuel (1)
Quatrevingt-treize (V.Hugo)
Lantenac
Bayard, Emile-Antoine
Datation
En 1875
Musée
Maison de Victor Hugo - Hauteville House
Auteur(s)
Bayard, Emile-Antoine (La Ferté-sous-Jouarre, 02–11–1837 - Le Caire, 12–1891), dessinateur
Dates
En 1875
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Numéro d’inventaire
367

Informations détaillées

Auteur(s)
Bayard, Emile-Antoine (La Ferté-sous-Jouarre, 02–11–1837 - Le Caire, 12–1891), dessinateur
Autres titres :
La croix de pierre (Titre inscrit (lettre)), Illustration pour "Quatrevingt-treize" dans l'edtion Hugues (Sous-titre)
Date de production
En 1875
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 59 cm
  • Largeur : 45 cm
Marques, inscriptions, poinçons
Signature - En bas, à droite : "G. Brion / 75"
Description iconographique

roman de Vitcor Hugo, "Quatrevingt-treize", 1ère partie, "En mer", livre 4, "Tellmarch", chapitre 3, "Utilité des gros caractères", ce dessin représente le marquis de Lantenac, émissaire royaliste, lisant l'affiche qui le déclare hors- la-loi et cotrrespond au passage suivant :" Le vieillard avait gravi la dune du côté opposé et n’avait pas vu cette affiche en arrivant.Il monta sur la borne où il était assis, et posa sa main sur le coin du placard que le vent soulevait ; le ciel était serein, les crépuscules sont longs en juin ; le bas de la dune était ténébreux, mais le haut était éclairé ; une partie de l’affiche était imprimée en grosses lettres, et il faisait encore assez de jour pour qu’on pût les lire. Il lut ceci :RÉPUBLIQUE FRANÇAISE, UNE ET INDIVISIBLE.« Nous, Prieur, de la Marne, représentant du peuple en mission près de l’armée des Côtes-de-Cherbourg, — ordonnons : — Le ci-devant marquis de Lantenac, vicomte de Fontenay, soi-disant prince breton, furtivement débarqué sur la côte de Granville, est mis hors la loi. — Sa tête est mise à prix. — Il sera payé à qui le livrera, mort ou vivant, la somme de soixante mille livres. — Cette somme ne sera point payée en assignats, mais en or. — Un bataillon de l’armée des Côtes-de-Cherbourg sera immédiatement envoyé à la rencontre et à la recherche du ci-devant marquis de Lantenac. — Les communes sont requises de prêter main-forte. — Fait en la maison commune de Granville, le 2 juin 1793. — Signé :« PRIEUR, DE LA MARNE. » "

Commentaire historique

Gravé pour l'édition Hugues du roman de Vitcor Hugo, "Quatrevingt-treize", 1ère partie, "En mer", livre 4, "Tellmarch", chapitre 3, "Utilité des gros caractères", ce dessin y est reproduit p. 89. Premier volume de l'édition Hugues, "Quatrevingt-treize" a paru en 1876.Le dessin a été réalisé l'année précédente et présenté au salon en 1876 sous le numéro : "2211 - Lantenac ; - fusain."

Thèmes / Sujets / Lieux représentés :
Mode d'acquisition
Date d’acquisition
1903
Numéro d’inventaire
367

Indexation

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Sujet représenté

Retour vers le haut de page