Hauteville House, le salon de tapisseries, rez-de-chaussée

Zoom
Hauteville House, le salon de tapisseries, rez-de-chaussée
Anonyme. Hauteville House, le salon des tapisseries, rez-de-chaussée. Epreuve gélatino-argentique. début XXème siècle. Paris, Maison de Victor Hugo.© Maisons de Victor Hugo / Roger-Viollet
X
Zoom
Autre visuel (1)
Intérieur domestique - Salon
Hauteville House, le salon de tapisseries, rez-de-chaussée
Anonyme
Datation
1900 — 1920
Musée
Maison de Victor Hugo - Hauteville House
Auteur(s)
Anonyme, photographe
Dates
1900 1920
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Numéro d’inventaire
3740
Hauteville House, le salon de tapisseries, rez-de-chaussée

Informations détaillées

Auteur(s)
Anonyme, photographe
Date de production
1900 1920
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 18 cm
  • Largeur : 28.7 cm
Dimensions - Montage du musée
  • Hauteur : 37.8 cm
  • Largeur : 53 cm
Description

Tirage un peu surexposé dans le fond, sans montage ancien.

Marques, inscriptions, poinçons
Inscription - Au verso, en bas, au crayon graphite : "Hauteville House / Le salon des Tapisseries"
Marque du musée - Au verso, au centre, à l'encre bleue: "Maison de Victor Hugo"
Numéro d'inventaire - Au verso, en bas à droite, à l'encre noire : "MVHP PH 3740"
Description iconographique

Le Salon des tapisseries à Hauteville House, contigu à la salle de billard, au rez-de-chaussée d'Hauteville House. Véritable hommage à la nature dans ses motifs décoratifs, cette pièce se compose de tapisseries et de bois de chêne foncé. Elle est recouverte de tapisseries des XVII et du XVIIIem siècles sur les sofas, le plafond et au sol. Sur le mur de droite en entrant, un grand meuble sombre en bois sulpté entoure une cheminée en carreaux de Delft blancs et bleu comme dans la salle à manger attenante. Pièce à vocation intime où la famille se réunissait pour des soirées. Elle renfermait un minuscule cabinet de photographies caché par une tenture où Charles réalisait des portraits de la famiille. Victor Hugo évoquera cette petite pièce dans l'Art d'être grand-père en 1876 où il parle avec tendresse de ses deux petits-enfants Georges et Jeanne ("Jeanne était au pain sec dans le cabinet noir...") qui vinrent régulièrement séjourner à Hauteville House.

Personne / Personnage représenté
Numéro d’inventaire
3740

Prolongement

Prolongement

Indexation

Artiste / Auteur

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Retour vers le haut de page