Ethel et Ordener dans la prison

Zoom
CC0Télécharger
Ethel et Ordener dans la prison
Georges-Antoine Rochegrosse (1859-1938), peintre et illustrateur français. Ethel et Ordener dans la prison. Fusain, mine graphit? Encre, lavis, gouache blanche sur papier beige. 1884. Paris, Maison de Victor Hugo.CC0 Paris Musées / Maisons de Victor Hugo Paris-Guernesey
X
Zoom
Autre visuel (1)
Han d’Islande (V.Hugo)
Ethel et Ordener dans la prison
Rochegrosse, Georges-Antoine
Datation
Vers 1884
Musée
Maison de Victor Hugo - Hauteville House
Auteur(s)
Rochegrosse, Georges-Antoine (Versailles, 02–08–1859 - El Biar, 11–07–1938), dessinateur
Dates
Vers 1884
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Numéro d’inventaire
484

Informations détaillées

Auteur(s)
Rochegrosse, Georges-Antoine (Versailles, 02–08–1859 - El Biar, 11–07–1938), dessinateur
Autre titre :
Illustration pour " Han d'Islande " dans l'Édition Hugues (Sous-titre)
Date de production
Vers 1884
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 38 cm
  • Largeur : 28 cm
Marques, inscriptions, poinçons
Signature - En bas, à droite
Tampon - Tamponné et marqué au verso
Description iconographique

Illustration pour le roman de Victor Hugo "Han d'Islande", chapitre XLIV, correspondant au texte suivant :"La douce et redoutable cérémonie s’accomplit. Ils se levèrent tous deux sous la dernière bénédiction du prêtre ; ils étaient époux.Le visage du condamné brillait d’une douloureuse joie ; on eût dit qu’il commençait à sentir l’amertume de la mort, à présent qu’il essayait la félicité de la vie. Les traits de sa compagne étaient sublimes de grandeur et de simplicité ; elle était encore modeste comme une jeune vierge, et déjà presque fière comme une jeune épouse.— Écoute-moi, mon Ordener, dit-elle, n’est-il pas vrai que nous sommes maintenant heureux de mourir, puisque la vie ne pouvait nous réunir ? Tu ne sais pas, ami, ce que je ferai, — je me placerai aux fenêtres du donjon de manière à te voir monter sur l’échafaud, afin que nos âmes s’envolent ensemble dans le ciel. Si j’expire avant que la hache ne tombe, je t’attendrai ; car nous sommes époux, mon Ordener adoré, et ce soir le cercueil sera notre lit nuptial.Il la pressa sur son cœur gonflé et ne put prononcer que ces mots, qui étaient l’idée de toute son existence :— Éthel, tu es donc à moi !— Mes enfants, dit la voix attendrie de l’aumônier, dites-vous adieu. Il est temps."

Commentaire historique

Le roman « Han d’Islande » est republié dans l’édition Hugues des œuvres complètes de Victor Hugo en 1885. Entre février et juin de cette année, il parait en 50 livraisons ensuite réunies en volumes. La totalité de l’illustration est confiée à Georges Rochegrosse qui réalise 13 grandes planches en pleine pages, l’image de titre aussi utilisée pour la couverture, de nombreuses vignettes et culs-de-lampe, qui sont gravées par Fortuné Méaulle. Dans les exemplaires de luxe les planches en pleine-page sont données en deux états dont l’un imprimé en deux tons avec l’ajout de bistre ; les planches des pages 143 et 341 ne se trouvant que dans ces exemplaires du luxe.Les collections du musée conservent onze dessins originaux pour ces planches ainsi que celui pour le titre et pour une vignette.Ce dessin sert de modèle à la vignette reproduite p. 341

Thèmes / Sujets / Lieux représentés :
Mode d'acquisition
Date d’acquisition
1903
Numéro d’inventaire
484

Indexation

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Sujet représenté

Retour vers le haut de page