Ensemble de carnets des voyages du 22 au 26 juillet et du 5 au 31 août 1834

Auteur(s)
Hugo, Victor (Besançon, 26–02–1802 - Paris, 22–05–1885), dessinateur
Dates
Entre 22071834 et 3181834
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Ensemble de carnets des voyages du 22 au 26 juillet et du 5 au 31 août 1834

Informations détaillées

Auteur(s)
Hugo, Victor (Besançon, 26–02–1802 - Paris, 22–05–1885), dessinateur
Date de production
Entre 22071834 et 3181834
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Description

Ce "carnet" de voyage factice est formé de la réunion de plusieurs carnets ayant trait aux deux voyages de Victor Hugo et de Juliette Drouet durant l'été 1834. Le premier du 22 au 26 juillet, le second du 5 août au 2 septembre 1834 (dates du départ et du retour de Victor Hugo à Paris), mais le carnet du second voyage n'est tenu que jusqu'à la date du 31 août. Cet ensemble réunit des éléments acquis en deux fois et inventorié sous les numéros MVHPD0976 et MVHPD0986 dont les folios ont été renumérotés (au recto) selon la suite chronologique de ces voyages. L'ensemble inventorié sous le n° MVHPD0986 (don de Paule Langlois-Berthelot en 1973) regroupe le carnet du premier voyage (22-26 juillet) et les pages du second voyage allant de l'étape d'Etampes le 22 août jusqu'au 31. Dans la suite chronologique de cet ensemble vient s'intercaler le " carnet " MVHPD0976 (achat à la librairie Ronald Davis en 1967), acquis précédemment, formé de deux cahiers et de feuillets volants couvrant le second voyage depuis le départ de Victor Hugo le 5 août jusqu'à l'étape de Yèvre-le-Châtel, le 21. Les cahiers ont été décousus et réunis avec la couverture cartonnée de l'un d'eux, qui ne contenait à l'origine qu'un seul cahier (comme vraisemblablement les autres carnets). Les folios (recto-verso) ont été numérotés par le musée pour reconstituer la suite chronologique de l'ensemble sans tenir compte de la distinction des deux voyages. Compte tenu de son histoire complexe et de cette double provenance, ce « carnet » de voyage factice reconstitué se décompose comme suit : / - une couverture volante en carton léger (carte de type bristol) correspondant aux folios numérotés 0 et 67. Les traces de coutures différemment espacées indiquent que les cahiers ont été utilisés dans le sens inversé (MVHPD0986, don de Paule Langlois-Berthelot en 1973) // - un cahier, papier vélin blanc, de format 14,3 x 8 cm (avec traces de couture), correspondant aux folios numérotés 1 à 12 (MVHPD0986, don de Paule Langlois-Berthelot en 1973 : voyage du 22 au 26 juillet 1834) /// - un cahier, papier vélin grisâtre, d’aspect fripé, de format 13,2 x 8,8 cm (avec traces de couture), correspondant aux folios numérotés 13 à 22 (MVHPD0976, achat à la librairie Ronald Davis en 1967 ; second voyage, du départ de Paris, le 5 août à l'étape de Carnac, le 11 août) //// - un cahier, papier vélin grisâtre, d’aspect fripé, de format 13,2 x 8,8 cm (avec traces de couture), correspondant aux folios numérotés 23 à 44b (MVHPD0976, achat à la librairie Ronald Davis en 1967 ; second voyage, du départ de Vannes, le 13 août à l'étape de Yèvre-le-Châtel, le 21, le 21 août) ///// - un cahier, papier vergé blanc (avec trace de couture), de format 13,8 x 8,3 cm, dans lequel sont insérés des feuillets doubles de plus grand format et repliés, le tout correspondant aux folios numérotés 45 à 66 (MVHPD0986, don de Paule Langlois-Berthelot en 1973 : second voyage, de l’étape d'Étampes, le 22 à l’étape de Saint-Germain les 30 et 31 août.). La numérotation des folios est fautive et ne respecte plus la chronologie du voyage.

Commentaire historique

En 1834, Victor Hugo et Juliette Drouet, amants depuis février 1833, font le premier de ces voyages d’été qui deviendront rituels jusqu’en 1843. Il ne s’agit que d’une escapade de cinq jours, du 22 au 26 juillet, qui ne les conduira guère plus loin que Louviers et Evreux. Les dettes de Juliette que Victor doit rembourser n’encouragent pas à la dépense. Pour ce voyage Hugo se munit d’un petit carnet à couverture cartonnée, aux pages cousues. La couture a sans doute été défaite par Hugo pour rassembler les feuillets avec les liasses du second voyage, au mois d’août, car la couverture a servi a envelopper l’ensemble et porte des notes relatives à ce dernier. Quoiqu’il en soit, le principe d’usage des carnets de voyages est dès l’origine fixé ; on y trouvera des comptes de dépenses, des itinéraires, des croquis, des pensées, voire des vers. Peu de temps après le retour à Paris, une dispute entre les deux amants provoquera le départ de Juliette chez sa sœur, près de Brest, le 2 août. Hugo se lancera alors à sa poursuite le 5 août. Il gagnera Brest en malle-poste puis reviendra avec elle et sa fille Claire, par le sud de la Bretagne et la vallée de Loire, en musardant en Picardie avant de rejoindre Paris le 31. Le carnet de ce second voyage sera réuni au premier, mais il sera démembré après la mort de Paul Meurice. En effet, l’ensemble entrera en deux fois au musée : d’abord par achat à la Librairie Ronald Davis en 1967, d’une partie du voyage d’août (folioté de 13 à 44), puis par don de Paule Langlois-Berthelot (petite-fille de Paul Meurice), en 1973 pour les feuillets du voyage du 22-26 juillet (folioté de 1 à 12), mêlés au reste du voyage d’août (folioté de 45 à 66) et comprenant une couverture (foliotée 0 et 67). Voir la description détaillée de l'ensemble.

Thèmes / Sujets / Lieux représentés :
Nom du donateur, testateur, vendeur

Indexation

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Sujet représenté

Retour vers le haut de page