Don Alphonse d'Este

Zoom
Don Alphonse d'Este
Gaston Mélingue (1840-1914). "Don Alphonse d'Este, Lucrèce Borgia, acte II, sc.1". Huile sur bois, 1882. Paris, Maison de Victor Hugo.© Eric Emo / Maisons de Victor Hugo / Roger-Viollet
X
Zoom
Autre visuel (1)
Lucrèce Borgia (V.Hugo)
Don Alphonse d'Este
Mélingue, Gaston
Datation
1882
Musée
Maison de Victor Hugo - Hauteville House
Auteur(s)
Mélingue, Gaston (Paris, 1840 - Paris, 1914), peintre
Dates
1882
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Numéro d’inventaire
234.1

Informations détaillées

Auteur(s)
Mélingue, Gaston (Paris, 1840 - Paris, 1914), peintre
Autre titre :
Illustration pour "Lucrèce Borgia" dans "Le Livre d'or de Victor Hugo" (Sous-titre)
Date de production
1882
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 31 cm
  • Largeur : 24 cm
Marques, inscriptions, poinçons
Signature - En bas, à droite "Gaston Melingue 1882"
Description iconographique

Illustration de la pièce de théâtre de Victor Hugo "Lucère Borgia", Acte II, scène I, suivant la didascalie :"Une salle du palais ducale de ferrare. - Tenture de cuir de Hongrie frappées d'arabesques d'or. Ameublement magnifique dans le goût de la fin du XVe siècle. - Le fauteuil ducal en velours rouge, brodé aux armes de la maison d'Este ; à côté, une table couverte de velours."Le duc tient à la main une clé, correspondant à la première phrase de sa tirade : "Prends cette clef, va à la galerie de Numa."Cette grisaille fait partie des illustartions pour le chapitre "Lucrèce Borgia" du "Livre d'or de Victor Hugo" où elle est reproduite entre les pages 136-137.

Commentaire historique

L'oeuvre a servie de modèle pour l'illustration de la pièce, reproduite en gravure dans "Le Livre d'or de Victor Hugo par l'élite des artistes et des écrivains contemporains. Direction Emile Brémont", Paris, Librairie artistique - H. Launette, 1883, entre les pp. 136-137. A son entrée au musée, elle était encadrée avec la grisaille de son frère Lucien, représentant "Don Cesar de Bazan" (MVHPP0234.2), les deux oeuvres étant visiblement conçues comme des pendants.Le peintre s'inspire ici des traits de son père, l'acteur Etienne Mélingue, qui avait tenu le rôle lors de la repise de la pièce en 1870.

Thèmes / Sujets / Lieux représentés :
Personne / Personnage représenté
Mode d'acquisition
Date d’acquisition
1903
Numéro d’inventaire
234.1

Prolongement

Lié à Archive / Œuvre

Indexation

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Sujet représenté

Retour vers le haut de page