La caricature de Rabourdin par Bixiou

Zoom
La caricature de Rabourdin par Bixiou
"La caricature de Bixiou sur Rabourdin, dans Les Employés". Dessin de Charles Huard (1874-1965) et gravure de Pierre Gusman (1862-1942) pour l'édition Conard des Oeuvres complètes de Balzac (1910-1940). zinc. 1910-1915. Paris, Maison de Balzac.© Maison de Balzac / Roger-Viollet
X
Zoom
Autre visuel (1)
Caricature - dessin humoristique - Boucher - Couteau - Poule - Oiseau - Bonnet - Tablier - Administration
La caricature de Rabourdin par Bixiou
Huard, Charles
Datation
1910 — 1950
Musée
Maison de Balzac
Auteur(s)
Huard, Charles (Poncey-sur-l'Ignon, 02–06–1874 - Poncey-sur-l'Ignon, 30–03–1965), dessinateur
Dates
1910 1950
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Numéro d’inventaire
BAL99-353
La caricature de Rabourdin par Bixiou

Informations détaillées

Auteur(s)
Huard, Charles (Poncey-sur-l'Ignon, 02–06–1874 - Poncey-sur-l'Ignon, 30–03–1965), dessinateur
Gusman, Pierre (Paris, 06–12–1862 - Grosrouvre, en 1942), graveur
Daumier, Honoré (Marseille, 26–02–1808 - Valmondois, 10–02–1879), dessinateur
Date de production
1910 1950
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 12 cm
  • Largeur : 8.6 cm
  • Epaisseur : 2.356 cm
Description

Matrice pour l'illustration des Employés, Etudes de moeurs, Scènes de la vie parisienne de La Comédie humaine 7, volume 19, Paris, Editions Conard, 1910-1950, p. 259

Description iconographique

Rabourdin est caricaturé en boucher, coiffé d'un bonnet et vêtu d'un tablier, tenant de la main gauche un couteau qu'il s'apprête à utiliser sur une sorte de poulet. Esquissant un sourire pernicieux, il le tient plaqué contre une petite table sur laquelle est écrit "Exécution administrative". Des couteaux et autres ustensils se devinent derrière lui. D'autres animaux sont enfermés dans une cage à ses pieds. Tous semblent le regarder avec appréhension. Au sol gît déjà un oiseau mort à côté d'un tas de livres et de vaisselle. Il s'agit de la caricature que Bixiou dessine de Rabourdin afin d'entraver son chemin vers le poste de chef de division au sein d'un important ministère. Pour ce dessin, Huard recopie le dessin de l'édition Furne, réalisé par Honoré Daumier. "Quand à huit heures Rabourdin sortit, la portière lui remit les cartes railleuses de Baudoyer, de Bixiou, de Godard et autres. Néanmoins, il se rendit au Ministère, et y trouva Sébastien à la porte, qui le supplia de ne point venir dans les Bureaux, où il courait une infâme caricature sur lui. -- Si vous voulez m'adoucir l'amertume de la chute, apportez-moi ce dessin, dit-il, car je vais porter ma démission moi-même à Ernest de La Brière afin qu'elle ne soit pas dénaturée en suivant la voie administrative. J'ai mes raisons en vous demandant la caricature. Quand après s'être assuré que sa lettre était entre les mains du ministre, Rabourdin revint dans la cour, il trouva Sébastien en larmes, qui lui présenta la lithographie, dont voici le principal trait rendu par ce léger croquis. -- Il y a là beaucoup d'esprit, dit Rabourdin en montrant au surnuméraire un front serein comme le fut celui du Sauveur quand on lui mit sa couronne d'épines." (extrait des "Employés" ou "La Femme supérieure", 1837)

Personne / Personnage représenté
Mode d'acquisition
Date d’acquisition
1999
Numéro d’inventaire
BAL99-353
Institution

Indexation

Retour vers le haut de page