Paysage Norvégien

Zoom
Paysage Norvégien
Jacob Isaaksz van Ruisdael (1628-1682). "Paysage norvégien". Huile sur toile. Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais.© Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
otros imágenes (1)
Rivière - Cascade - Arbre - Rocher - Pêcheur
Paysage Norvégien
Van Ruisdael, Jacob Isaacksz
Datación
Entre 1628 et 1682
Museo
Petit Palais - Museo de Bellas Artes de la Ciudad de París
Autor(es)
Van Ruisdael, Jacob Isaacksz (Haarlem, entre 1628 et 1629 - Amsterdam, en 1682), peintre
Fecha
Entre 1628 et 1682
Datación (siglo)
Tipo(s) de objeto(s)
Denominación(ciones)
Materiales y técnicas
Número de inventario
PPP2550

Información detallada

Autor(es)
Van Ruisdael, Jacob Isaacksz (Haarlem, entre 1628 et 1629 - Amsterdam, en 1682), peintre
Fecha de producción
Entre 1628 et 1682
Datación (siglo)
Tipo(s) de objeto(s)
Denominación(ciones)
Materiales y técnicas
Dimensiones - Œuvre
  • Hauteur : 46 cm
  • Largeur : 61 cm
Dimensiones - Cadre
  • Hauteur : 65.5 cm
  • Largeur : 79.5 cm
Marcas, inscripciones, cuños
Etiquette - Ancienne (x2) : "2343 / Ruysdael"
Inscription - A la craie blanche au revers : "51860 UHS / DS"
Descripción iconográfica

Une cascade, une végétation sèche, une montagne dans le lointain, un ciel chargé de nuages. Ruisdael a peint ici un paysage d’état d’âme, à l’atmosphère dramatique et oppressante.Installé à Amsterdam en 1657, le peintre traita majoritairement des sujets mettant en scène des paysages urbains, des marines et des paysages de montagne. C’est ce dernier thème qui est illustré dans le présent tableau. On y sent l’impact de ses voyages dans les Provinces-Unies, et peut-être en Norvège, sur le vocabulaire qu’il emploie.L’atmosphère froide et humide, ainsi que la figure du paysan assis, vu de dos, perdu dans l’immensité du paysage, confèrent à la toile un caractère élégiaque, qui contribua à la fortune de Ruisdael. Car celui-ci ne se contentait pas de saisir dans la nature des motifs pour ses peintures, il les recomposait par la suite dans son atelier et offrait à chacune une atmosphère qui lui est propre. Si bien que même regroupées en série, chaque toile possède son unicité.

Comentario histórico

Le tableau était conservé en Angleterre, dans la collection de M. Boswell de Norwich. Le 7 juillet 1919, Charles-Vincent Ocampo l’acheta auprès du marchand E. B. Haynes, à Buenos Aires. Il l’apporta ensuite en France, afin de l’accrocher dans son hôtel particulier du XVIIème arrondissement de Paris. En 1931, il en fit don, sous réserve d’usufruit, à la Ville de Paris, et renonça à l’usufruit en 1942.

Áreas temáticas / temas / lugares representados :
Forma de adquisición
Nombre del donador, testador o vendedor
Fecha de adquisición
1931
Número de inventario
PPP2550

Indización

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Theme representé

Sujet représenté

Lieu représenté

Retour vers le haut de page