REPUBLIQUE FRANCAISE./ LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE./ AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS./ AVIS/ AUX CITOYENS ELECTEURS DE PARIS./ A l'approche des élections, le Gouvernement provisoire veut que tous les/ citoyens qui sont appelés pour la première fois à voter...

Zoom
REPUBLIQUE FRANCAISE./ LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE./ AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS./ AVIS/ AUX CITOYENS ELECTEURS DE PARIS./ A l'approche des élections, le Gouvernement provisoire veut que tous les/ citoyens qui sont appelés pour la première fois à voter...
République Française...Avis aux Citoyens Electeurs de Paris. Affiche. Typographie, 1848. Paris, musée Carnavalet.© Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
otros imágenes (1)
REPUBLIQUE FRANCAISE./ LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE./ AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS./ AVIS/ AUX CITOYENS ELECTEURS DE PARIS./ A l'approche des élections, le Gouvernement provisoire veut que tous les/ citoyens qui sont appelés pour la première fois à voter...
Imprimerie Nationale
Datación
En 1848
Museo
Museo Carnavalet - Historia de París
Autor(es)
Fecha
En 1848
Denominación(ciones)
Materiales y técnicas
Número de inventario
AFF2645
REPUBLIQUE FRANCAISE./ LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE./ AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS./ AVIS/ AUX CITOYENS ELECTEURS DE PARIS./ A l'approche des élections, le Gouvernement provisoire veut que tous les/ citoyens qui sont appelés pour la première fois à voter...

Información detallada

Autor(es)
Fecha de producción
En 1848
Denominación(ciones)
Materiales y técnicas
Dimensiones - Œuvre
  • Hauteur : 104 cm
  • Largeur : 71.5 cm
Dimensiones - Montage
  • Hauteur : 110 cm
  • Largeur : 76.8 cm
Marcas, inscripciones, cuños
Lettre - " REPUBLIQUE FRANCAISE./ LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE./ AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS./ AVIS/ AUX CITOYENS ELECTEURS DE PARIS./ A l'approche des élections, le Gouvernement provisoire veut que tous les/ citoyens qui sont appelés pour la première fois à voter pour la nomination/ des représentants du peuple, sachent bien ce qu'ils doivent faire, quand ils/ vont exercer ce droit si important./ Quels sont les citoyens qui ont le droit de voter?/ Tout citoyen âgé de vingt et un ans, et qui n'a été frappé d'aucune condam-/ nation judiciaire qui le déclare incapable, a le droit de participer à la nomi-/ nation des représentants du peuple; mais, pour être admis à voter, il doit/ d'abord être inscrit sur la liste des électeurs./ Liste des électeurs, comment s'y fait-on porter?: La liste des électeurs est faite à chaque mairie dans chaque arrondisse-/ ment: elle contient le nom, les prénoms et l'âge de tous les citoyens qui/ habitent cet arrondissement depuis six mois./ En conséquence, tout citoyen âgé de vingt et un ans, non encore inscrit,/ doit se présenter à la mairie de l'arrondissement qu'il habite depuis six mois,/ ou du dernier arrondissement qu'il avait habité pendant six mois, et doit de-/ mander qu'on le porte sur la liste des électeurs./ Mais tout citoyen, âgé de vingt et un ans, déjà inscrit pour voter dans les/ élections de la garde nationale, n'a pas besoin de se présenter de nouveau; les/ maires de chaque arrondissement prendront les mesures nécessaires pour/ que les listes dressées en vue des élections de la garde nationale servent/ pour l'élection des représentants du peuple. On supprimera les noms des/ citoyens qui n'auraient pas vingt et un ans, on ajoutera les noms de ceux/ qui auront dépassé leur cinquante-cinquième année, et les listes seront ainsi/ légalement faites./ Comment le citoyen peut-il prouver qu'il a vingt et un ans?/ Si le maire, ou la personne chargée de recevoir l'inscription d'un citoyen,/ lui demande de prouver qu'il a vingt et un ans, le citoyen devra produire/ son acte de naissance. La production de cet acte est facile pour le citoyen/ né à Paris: à chaque mairie, au greffe, on délivre sans frais les extraits/ de l'acte de naissance; on peut d'ailleurs consulter immédiatement les re-/ gistres. Pour ceux qui ne sont pas nés à Paris, ils devront réclamer chez/ eux leur acte de naissance./ Recommandation aux citoyens./ Le Gouvernement provisoire recommande à tous les citoyens cette for-/ malité nécessaire de l'inscription sur la liste. Le citoyen non inscrit ne pou-/ vant pas être admis à voter, il perdrait son droit, s'il ne l'assure pas en se/ faisant porter sur la liste; et la vérité, la sincérité de l'élection sera d'autant/ plus certaine aux yeux de tous, que l'universalité des citoyens aura donné/ son concours à la nomination des représentants du peuple./ Quand finit le droit de se faire inscrire./ Jusqu'au 13 avril à minuit, les inscriptions seront reçues à chaque/ mairie. Le 15 du mois d'avril, une liste paraîtra dans chaque arrondisse-/ ment; elle sera affichée à un grand nombre d'exemplaires./ Le lendemain 16, et jusqu'au 20 avril à minuit, tous ceux dont les/ noms ne se trouveront pas sur la liste de leur arrondissement, auront/ encore le droit de réclamer leur inscription. Le 21 et le 22, les listes/ définitives, additionnelles seront publiées et affichées. Ainsi le droit de se/ faire inscrire finira le 20 avril, à minuit./ Avertissement aux citoyens./ Les citoyens sont avertis que dans chaque mairie, des employés dévoués/ sont constamment à la disposition des électeurs pour recevoir leurs noms;/ et comme le Gouvernement veut que les ouvriers soient inscrits, chaque/ mairie s'ouvrira à six heures du matin et ne se fermera qu'à dix heures du/ soir, de sorte qu'avant de se rendre au travail ou en revenant du travail, les/ ouvriers peuvent se présenter pour obtenir leur inscription./ Des cartes d'électeurs./ Une fois inscrit, l'électeur devra retirer à la mairie de son arrondisse-/ ment une carte d'admission, avec laquelle il entrera dans le collége [sic], pour y/ exercer son droit. La carte qui porte le nom de l'électeur indique la section/ où il doit aller voter, l'heure où s'ouvre le scrutin, l'heure où il se ferme, le/ nombre de jours pendant lesquels le vote sera reçu. Des affiches spéciales/ feront connaître les divers bureaux où les cartes seront distribuées./ Ce qui doit précéder le vote./ Avant qu'ils se rendent à l'assemblée pour déposer leur vote, on ne saurait/ trop recommander à tous les électeurs de se réunir en comités, en assemblées/ préparatoires, ou de choisir un certain nombre d'entre eux pour fixer les/ candidatures, pour bien s'éclairer sur les choix à faire, de manière à ce que/ les représentants qui seront nommés pour l'Assemblée nationale soient l'ex-/ pression réelle de la volonté du Peuple./ L'élection./ Au jour de l'élection, dimanche 23 avril, voici ce que fera l'électeur:/ D'abord, il écrira ou fera écrire d'avance, et avant d'entrer dans la salle,/ sur un bulletin, trente-quatre noms qui indiquent les choix qu'il a faits pour/ l'Assemblée nationale. Il peut aussi avoir ces trente-quatre noms imprimés/ lithographiés. L'important, c'est qu'il connaisse bien les citoyens que son/ bulletin désigne comme représentants du peuple./ L'électeur muni de son bulletin se rendra au lieu que sa carte lui dési-/ gnera pour lieu de réunion où il doit aller voter./ A l'appel de son nom, l'électeur présentera son bulletin au président,/ qui le déposera dans l'urne en présence de l'électeur, qui alors se retirera./ Si l'électeur n'assiste pas au premier appel, il pourra se présenter dans/ la journée jusqu'à l'heure indiquée sur la carte pour la clôture du scrutin./ Il remettra son bulletin au président comme il est dit ci-dessus, en faisant/ connaître son nom./ Comme le dimanche ne suffira pas à recevoir les votes de tous les élec-/ teurs, les citoyens auxquels il sera impossible de voter le premier jour se-/ ront admis à voter dans les jours suivants, selon ce qui sera dit sur la/ carte d'électeur./ Ainsi s'accomplira le droit, ainsi s'accomplira le devoir de chaque citoyen./ Le Gouvernement provisoire espère que ces explications, rendues aussi/ claires que possible, faciliteront au peuple tout entier les moyens de rem-/ plir un devoir si important. Il recommande encore à tous les citoyens, avec/ les plus vives instances, en terminant cette instruction, de se réunir pour/ bien s'entendre sur le choix des candidats et de ne pas manquer d'aller/ déposer leur vote dans l'urne électorale./ Fait en séance du Gouvernement, le 4 avril 1848./ Les Membres du Gouvernement provisoire,/ DUPONT (de l'Eure), ARMAND MARRAST, GARNIER-PAGES, ARAGO, ALBERT, MARIE,/ AD. CREMIEUX, LOUIS BLANC, LEDRU-ROLLIN, FLOCON, LAMARTINE./ Le Secrétaire général du Gouvernement provisoire,/ PAGNERRE. "
Lettre - B.G.: " 1 IMPRIMERIE NATIONALE. - Avril 1848. "
Marque du musée - B.D.: " CARNAVALET "
Tampon - Mi-H.C. et B.C.: " VILLE/ DE/ PARIS "
Descripción iconográfica

Politique, Histoire, Seconde République (ou Deuxième République), 1848-1852, Administration, Avis, Gouvernement provisoire, Election, Scrutin, Vote, Electeur, Procédure, Jacques Charles Dupont de l'Eure (1767-1855), Armand Marrast (1801-1852), Garnier-Pagès (Louis Antoine Pagès, dit) (1803-1878), Dominique François Jean Arago (1786-1853), Albert l’ouvrier (Alexandre Albert Martin, dit) (1815-1895), Marie (Pierre Alexandre Thomas Amable Marie de Saint-Georges, dit) (1795-1870), Adolphe Crémieux (1796-1880), Louis Blanc ( 1811-1882), Alexandre Auguste Ledru-Rollin (1807-1874), Ferdinand Flocon (1800-1866), Alphonse de Lamartine (Alphonse Marie Louis de Prat de Lamartine, dit) (1790-1869), Laurent Antoine Pagnerre (1805-1854), Devise, République, Affiche typographique, Motif décoratif haut centre

Forma de adquisición
Número de inventario
AFF2645

Indización

Artista / autor

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Retour vers le haut de page