M. Mahieux

Zoom
M. Mahieux
"M. Mahieux, dans Charges". Dessin de Charles Huard (1874-1965) et gravure de Pierre Gusman (1862-1942) pour l'édition Conard des Oeuvres complètes de Balzac (1910-1940). Moulage en cuivre par galvanosplastie doublé de plomb et fixé sur une plaque de chêne. 1910-1915. Paris, Maison de Balzac.© Maison de Balzac / Roger-Viollet
X
Zoom
Other visual (1)
Portrait (Sujet représenté) - Homme
M. Mahieux
Huard, Charles
Datation
1910 — 1950
Museum
Maison de Balzac
Creator(s)
Huard, Charles (Poncey-sur-l'Ignon, 02–06–1874 - Poncey-sur-l'Ignon, 30–03–1965), dessinateur
Dates
1910 1950
Object type(s)
Museum number
BAL99-609

Detailed informations

Creator(s)
Huard, Charles (Poncey-sur-l'Ignon, 02–06–1874 - Poncey-sur-l'Ignon, 30–03–1965), dessinateur
Gusman, Pierre (Paris, 06–12–1862 - Grosrouvre, en 1942), graveur
Production date
1910 1950
Object type(s)
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 2 cm
  • Largeur : 2.1 cm
  • Epaisseur : 2.356 cm
Description

Matrice pour l'illustration de Charges, Oeuvres diverses 2, volume 39, Paris, Editions Conard, 1910-1950, p. 272

Iconographical description

Portrait d'un homme vu en légère contreplongée. Ses cheveux noirs et bouclés forment trois monticules sur son crâne dégarni. Ses sourcils sont froncés et son nez cassé surmonte une bouche qui fait la moue et un menton proéminent. Ses paupières mi-closes lui donnent un air hautain. "-- M. Mahieux aime les jeux innocents ? demanda, d'un air bien pincé, une dame assise en tapisserie. -- Oui, grosse mère, je les adore. alors les jeunes filles accourent, les jeunes gens se placent, et on n'attend plus que M. Mahieux pour commencer, quand on l'entend, dans une salle voisine, jeter des cris et proférer des jurons épouvantables. On se précipite, on s'informe, et on trouve M. Mahieux mordant furieusement un grand jeune homme blond. On les accable tous les deux de questions ; mais, comme l'un est anglais, et que l'autre ne discontinue pas de blasphémer, on ne peut rien savoir, si ce n'es à peu près que M. Mahieux, prenant pour une patère le nez du gentleman, un peu long il est vrai, avait voulu accrocher son chapeu après ; que l'Anglais avait défendu son nez, M. Mahieux son chapeau, et qu'il en était résulté un instant de trouble, entièrement apaisé au moyen d'une compresse appliquée sur le genou britannique. -- Allons ! s'écrie M. Mahieux, à présent que l'Anglais a fini de faire le méchant, amusons-nous, belle jeunesse !" (extrait des "Charges" tiré des "Oeuvres diverses")

Thèmes / Sujets / Lieux représentés :
Acquisition method
Acquisition date
1999
Museum number
BAL99-609
Institution

Indexation

Theme representé

Sujet représenté

Retour vers le haut de page