Share

Éléments

Air, terre, feu, eau

Cette sélection thématique fait écho à l'exposition "Éléments : air, terre, feu, eau" présentée par Paris Musées place Jean Jaurès à Montreuil du 29 mai au 5 septembre 2018. 

9 museums
61 works
Subject
AmoursArbreAtelier d'artisteChapeauCoucher du soleilFeuFleuveHiverHommeMaître-verrierNeigeNympheOiseauPauvreté - MisèrePontPénicheScène de rueSolitudeTortueTriompheŒuvre d'art
Period
Antiquité tardive (Bas-Empire)Anyang (1300-vers 1150 av. J.-C.)Début de la période Edo (XVIIe siècle)Entre-deux-guerres (1919-1938)Epoque archaïque grecque (800-510 av. J.-C.)Epoque contemporaine (1790 à nos jours)Epoque gallo-romaine (52 av. J.-C.-486 ap. J.-C.)Han (206 av. J.-C. - 220 ap. J.-C.)PaléolithiqueRépublique de Chine (1911-1949)Tang (618-907)Wei du Nord (386-534)
Century
18e siècle19e siècle1er quart du 19e siècle1er quart du 20e siècle1ère moitié du 18e siècle20e siècle21e siècle2e moitié du 19e siècle4e quart du 19e siècle4e siècle6e siècle av. J.-C.
Theme
PaysageScène de genreSujet de société, moeurs
Object category
AntiquitéArchéologieArts décoratifsArts graphiquesChineCroyances - Coutumes - Cultes - CérémoniesCéramiqueDessinEmaillerieEstampeGlyptiqueGrecJaponLapidaireManuscrits, imprimés, reliureNumismatiqueOrfèvrerie, argenteriePeinturePhotographiePréhistoireSculptureTemps modernesVerrerieVêtements et accessoires de vêtement

Les philosophes grecs avaient déjà noté que toutes les substances présentes au monde étaient faites à partir de quatre éléments : l’air, l’eau, le feu et la terre. Aristote y ajoute un cinquième élément, l’éther.D’autres civilisations partagent cette vision mais en changeantparfois l’un des éléments : les hindous changent l’air en « vent » etajoutent « l’espace » ; le bouddhisme inclut un élément « esprit » ;les cultures chinoise, japonaise et coréenne comptent cinq éléments,terre, eau, feu, bois et métal.

Nous vivons entourés d’air, nous le respirons et, quand il souffle, nous le sentons sur notre visage. Notre corps est composé en majorité d’eau, nous prenons plaisir à contempler les fleuves ou les lacs etparfois à nous y baigner. Même si elle est de moins en moins visible dans nos villes, la terre porte les arbres, fait pousser les fruits et les légumes que nous mangeons. Le feu enfin nous réchauffe en hiver, quand bien même les cheminées ont disparu de nos habitations. L’air, l’eau, la terre, le feu, les quatre éléments sont donc encore présents dans nos vies. Mais c’est comme s’ils s’étaient éloignés : on a relégué la terre dans des parcs ou « à la campagne », on a canalisé les fleuves, on a domestiqué le feu dans nos chaudières et dans nos centrales électriques ; les éléments ne sont désormais plus disponibles que transformés et accessibles via des bouteilles, des tuyaux, des robinets, des radiateurs, des boîtes de conserve… À quoi il faut ajouter que nos modes de vie les ont considérablement détériorés : l’air de nos villes est pollué, l’eau pure se raréfie, la terre s’épuise à force d’être exploitée et, du feu, on ne parle plus que quand il ravage nos forêts. Prendre conscience de la permanence de ces quatre éléments et de la nécessité de les préserver de nos nuisances d’hommes modernes est sans doute un premier pas.

Constituée de reproductions d’oeuvres issues des collections des musées de la Ville de Paris et d’extraits de textes littéraires, cette exposition invite à un voyage à travers l’air, la terre, l’eau et le feu qui ont toujours été, pour toutes les cultures et à toutes les époques, sujets de mythes, de contes, de chansons, porteurs d’images ou d’objets, vecteurs de peurs ou d’émerveillements. Ils sont au plus près de nos sens et, donc, à la source de nos imaginaires. En en retrouvant le goût, le flux, l’énergie et la sève, il nous devient possible de renouer avec ces pans de rêve qui s’attachent aux vents, aux tempêtes, aux dragons, aux ciels et aux oiseaux, aux fleuves, aux moulins, aux feux d’artifice, aux jardins, à la vie et à la poésie.

Vincent Gille

Esprit de l’air,
viens, viens cite,
ton conjureur 
t’appelle !

Viens et réduis à néant le malheur !
Esprit de l’air,
viens, viens vite !

Je me lève
c’est au milieu d’esprits que je me lève,
des conjureurs me soutiennent
et me dressent parmi les esprits.

Enfant, enfant, grand enfant,
lève-toi et accours
grand enfant, petit enfant,
surgis parmi nous !

Aux esprits, poème Inuit
 

Air

Oiseaux

L’oiseau est un intercesseur entre le ciel et la terre. Il s’apparente aux fées, aux anges, aux immortels. Il est présent dans de nombreux récits. Un ballet, L’oiseau de feu, en 1910 et une pièce de théâtre, L’Oiseau bleu de Maurice de Maeterlinck créée en 1906, tous deux tirés de contes, ont à leur tour inspirés d’autres artistes.

Zoom
L'oiseau de feu
© droits réservés
Zoom
Other visual (1)
L'oiseau de feu
Belot, André
Datation
Vers 1963
Museum
Musée d’Art moderne de la Ville de Paris

L'oiseau de feu

Belot, André
Vers 1963
Sculpture
Musée d’Art moderne de la Ville de Paris
Zoom
"L'Oiseau Bleu"
Jean-Paul Gaultier (né en 1952). Robe. "L'Oiseau Bleu". Jersey de soie bleu dur plissé, mousseline changeante bleue et noire, Organza de soie chair, 2006-2007. Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris.© Stéphane Piera / Galliera / Roger-Viollet
X
Zoom
Jean-Paul Gaultier (né en 1952). Robe. Jersey de soie bleu dur plissé, mousseline changeante bleue et noire, Organza de soie chair, 2006-2007. Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris.© Stéphane Piera / Galliera / Roger-Viollet
X
Zoom
Others visuals (2)
"L'Oiseau Bleu"
Jean Paul Gaultier
Datation
automnehiver 2006 — 2007
Museum
Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris

"L'Oiseau Bleu"

Jean Paul Gaultier
automnehiver 2006 — 2007
Vêtements et accessoires de vêtement
Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris
Zoom
L'oiseau bleu
© Adagp, Paris - Crédit photographique : Phillipe Joffre/Parisienne de Photographie
Zoom
Other visual (1)
L'oiseau bleu
Metzinger, Jean
Datation
1912 — 1913
Museum
Musée d’Art moderne de la Ville de Paris

L'oiseau bleu

Metzinger, Jean
1912 — 1913
Peinture
Musée d’Art moderne de la Ville de Paris

Le ciel

Le ciel, qui est situé au-dessus est la demeure des Dieux, le lieu du sacré, le régulateur de l’ordre cosmique – l’empereur de Chine est le fils du ciel. Par extension, il est le symbole de la transcendance, d’un idéal à atteindre. S’y élever et s’y mouvoir, comme les oiseaux, a été longtemps, pour beaucoup un rêve. 

Zoom
Etude de ciel
Henri Joseph Harpignies (1819-1916). "Paysage avec un moulin". Aquarelle sur papier, XIXème siècle. Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais.© Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
Other visual (1)
Etude de ciel
Harpignies, Henri Joseph
Museum
Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris

Etude de ciel

Harpignies, Henri Joseph
Dessin, Arts graphiques
Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris
Zoom
L'âme ascendante
domaine public
Zoom
Other visual (1)
L'âme ascendante
Bourdelle, Antoine (Emile Antoine Bourdelle, dit)
Museum
Musée Bourdelle

L'âme ascendante

Bourdelle, Antoine (Emile Antoine Bourdelle, dit)
Dessin
Musée Bourdelle
Zoom
Hommage à Blériot
domaine public
Zoom
Other visual (1)
Hommage à Blériot
Delaunay, Robert (Victor Félix)
Datation
1913 — 1914
Museum
Musée d’Art moderne de la Ville de Paris

Hommage à Blériot

Delaunay, Robert (Victor Félix)
1913 — 1914
Dessin
Musée d’Art moderne de la Ville de Paris

Tempêtes

Bise, brise, bourrasque, tourmente, tempête, typhon, ouragan… D’impalpable, de doux, de rafraichissant et de transparent, l’air sait aussi devenir consistant, dur, coupant, en un mot presque solide. Phénomènes dévastateurs, les violences de l’air sont aussi le signe d’un dérèglement que l’on sait aujourd’hui d’ordre climatique et non l’expression de colères divines. 

Zoom
Arbre couché par le vent
Victor Hugo (1802-1885). "Arbre couché par le vent". Paris, Maison de Victor Hugo.© Maisons de Victor Hugo / Roger-Viollet
X
Zoom
Other visual (1)
Arbre couché par le vent
Hugo, Victor
Museum
Maison de Victor Hugo - Hauteville House

Arbre couché par le vent

Hugo, Victor
Arts graphiques
Maison de Victor Hugo - Hauteville House
Zoom
Tempête
Fu Baoshi (1904-1965). "Orage", 1944. Encre et couleurs sur papier. Paris, musée Cernuschi.© Musée Cernuschi / Roger-Viollet
X
Zoom
Fu Baoshi (1904-1965). "Orage", 1944. Encre et couleurs sur papier. Paris, musée Cernuschi.© Musée Cernuschi / Roger-Viollet
X
Zoom
Others visuals (2)
Tempête
Fu, Baoshi 傅抱石
Datation
Entre 1944
Museum
Musée Cernuschi, musée des Arts de l’Asie de la Ville de Paris

Tempête

Fu, Baoshi 傅抱石
Entre 1944
Chine, Arts graphiques
Musée Cernuschi, musée des Arts de l’Asie de la Ville de Paris
Zoom
Sans titre n°78
© Adagp, Paris
Zoom
Other visual (1)
Sans titre n°78
Jouve, Valérie
Datation
1999 — 2001
Museum
Musée d’Art moderne de la Ville de Paris

Sans titre n°78

Jouve, Valérie
1999 — 2001
Photographie
Musée d’Art moderne de la Ville de Paris

Moulins

L’air est, avec l’eau, une source importante d’énergie, de celles que l’on appelle aujourd’hui « durables ». Jusqu’à la fin du XIXe siècle, les villes, et Paris en particulier, étaient plantées sur leurs hauteurs de nombreux moulins à vent – le nom des rues en témoigne encore. Parmi ceux, assez rares, qui ont subsisté jusqu’à nos jours, figure le moulin de la Galette, dans lequel se tenait un bal.

Zoom
Moulins à Montmartre.
Georges Michel (1763-1843). Moulins à Montmartre. Huile sur papier marouflé sur toile. 1830. Paris, musée Carnavalet.© Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Other visual (1)
Moulins à Montmartre.
Michel, Georges
Datation
Vers 1830
Museum
Musée Carnavalet, Histoire de Paris

Moulins à Montmartre.

Michel, Georges
Vers 1830
Peinture
Musée Carnavalet, Histoire de Paris
Zoom
Le Moulin de la Galette à Montmartre
Eugène Cicéri. "Le moulin de la Galette à Montmartre". Huile sur toile, 1856. Paris, Musée Carnavalet.© Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Eugène Cicéri (1813-1890). "Le moulin de la Galette à Montmartre". Huile sur toile, 1856. Paris, Musée Carnavalet.© Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Others visuals (2)
Le Moulin de la Galette à Montmartre
Ciceri, Eugène
Datation
En 1856
Museum
Musée Carnavalet, Histoire de Paris

Le Moulin de la Galette à Montmartre

Ciceri, Eugène
En 1856
Peinture
Musée Carnavalet, Histoire de Paris
Zoom
Montmartre, le moulin de la Galette ou le moulin Blute-fin, vu du maquis, 18eme arrondissement
Moulin de la Galette. Paris (XXème arr.), 1904. Photographie de Lucien Bizon. Paris, musée Carnavalet.© Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Moulin de la Galette. Paris (XXème arr.), 1904. Photographie de Lucien Bizon. Paris, musée Carnavalet.© Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Others visuals (2)
Montmartre, le moulin de la Galette ou le moulin Blute-fin, vu du maquis, 18eme arrondissement
Bizon, Lucien
Datation
21–08–1904
Museum
Musée Carnavalet, Histoire de Paris

Montmartre, le moulin de la Galette ou le moulin Blute-fin, vu du maquis, 18eme arrondissement

Bizon, Lucien, Bizon, Lucien
21–08–1904
Photographie
Musée Carnavalet, Histoire de Paris

Éventails

Présent sur les fresques de l’Égypte ancienne, en Chine, au Japon, en Inde et enfin en Occident, l’éventail a toujours été un accessoire utile : il permet de se rafraîchir. Quand il est richement décoré ou conçu dans des matériaux précieux, il constitue un signe de luxe. Mais il peut être, aussi, un instrument de séduction, une manière de jeu, un moyen espiègle de dissimuler paroles ou regards… 

Zoom
Le Triomphe de Bacchus (titre attribué)
Ecole française du XVIIIème siècle, Eventail avec le Triomphe de Bacchus, vers 1710-1720. Eventail brisé, ivoire, gouache, vernis, tête recouverte de nacre. Sur la face principale, Le triomphe de Bacchus, au revers, Scène de port. Paris, musée Cognacq-Jay.Crédits photographiques : Irène Andreani / Musée Cognacq-Jay / Roger-Viollet
X
Zoom
Ecole française du XVIIIème siècle, Scène de port, revers de Eventail avec le Triomphe de Bacchus, vers 1710-1720. Eventail brisé, ivoire, gouache, vernis, tête recouverte de nacre. Sur la face principale, Le triomphe de Bacchus, au revers, Scène de port. Paris, musée Cognacq-Jay.Crédits photographiques : Irène Andreani / Musée Cognacq-Jay / Roger-Viollet
X
Zoom
Ecole française du XVIIIème siècle, Eventail avec le Triomphe de Bacchus, vers 1710-1720. Eventail brisé, ivoire, gouache, vernis, tête recouverte de nacre. Sur la face principale, Le triomphe de Bacchus, au revers, Scène de port. Paris, musée Cognacq-Jay.Crédits photographiques : Stéphane Piera / Musée Cognacq-Jay / Roger-Viollet
X
Zoom
Ecole française du XVIIIème siècle, Scène de port, revers de Eventail avec le Triomphe de Bacchus, vers 1710-1720. Eventail brisé, ivoire, gouache, vernis, tête recouverte de nacre. Sur la face principale, Le triomphe de Bacchus, au revers, Scène de port. Paris, musée Cognacq-Jay.Crédits photographiques : Stéphane Piera / Musée Cognacq-Jay / Roger-Viollet
X
Zoom
Others visuals (4)
Triomphe - Nymphe - Amours
Le Triomphe de Bacchus (titre attribué)
Ecole française
Datation
Entre 1710 et 1720
Museum
Musée Cognacq-Jay, le goût du XVIIIe

Le Triomphe de Bacchus (titre attribué)

Ecole française
Entre 1710 et 1720
Arts décoratifs, Vêtements et accessoires de vêtement, Arts graphiques, Temps modernes
Musée Cognacq-Jay, le goût du XVIIIe
Zoom
L'Eventail
Exposition Universelle de 1900, "Jeune fille à l'éventail", affiche d'Eugène Grasset (1841-1917). Paris, musée Carnavalet.© Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Other visual (1)
L'Eventail
Grasset, Eugène-Samuel
Datation
En 1900
Museum
Musée Carnavalet, Histoire de Paris

L'Eventail

Grasset, Eugène-Samuel, Imprimerie Chaix, Imprimerie G. de Malherbe et Cie
En 1900
Arts graphiques, Estampe
Musée Carnavalet, Histoire de Paris
Zoom
"Bénédictine, moulin à vent"
"Éventail publicitaire Bénédictine". Papier imprimé, bois naturel. Vers 1925. Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris.© Françoise Cochennec / Galliera / Roger-Viollet
X
Zoom
"Éventail publicitaire Bénédictine". Papier imprimé, bois naturel. Vers 1925. Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris.© Françoise Cochennec / Galliera / Roger-Viollet
X
Zoom
écran ,décor face : un moulin à vent relié par un petit chemin blanc à un autre moulin situé à l'arrière-plan.© Lyliane Degrâces-Khoshpanjeh / Musée Galliera / Ville de Paris
X
Zoom
écran ,Décor dos : publicité avec une bouteille de Bénidictine représentée en bas à gauche.Za LDM1108-080311© Lyliane Degrâces-Khoshpanjeh / Musée Galliera / Ville de Paris
X
Zoom
ecranl à demi- fermé ,© Lyliane Degrâces-Khoshpanjeh / Musée Galliera / Ville de Paris
X
Zoom
Others visuals (5)
"Bénédictine, moulin à vent"
Datation
Vers 1925
Museum
Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris

"Bénédictine, moulin à vent"

Vers 1925
Vêtements et accessoires de vêtement
Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris

Voilà ce que chantait aux Naïades prochaines
Ma Muse jeune et fraîche, amante des fontaines,
Assise au fond d’un antre aux Nymphes consacré,
D’acanthe et d’aubépine et de lierre entouré.
L’Amour, qui l’écoutait caché dans le feuillage,
Sortit, la salua Sirène du bocage.
Ses blonds cheveux flottants par lui furent pressés
D’hyacinthe et de myrte en couronne tressés :
« Car ta voix, lui dit-il, est douce à mon oreille,
Comme le doux cytise à la mielleuse abeille. »

André Chénier, Poésies antiques, 1819

Eau

Poissons

Symbole par excellence de l’élément eau, le poisson est associé à la naissance ou à la régénération. Ses œufs, très nombreux, évoquent la fécondité et, par suite, l’union et l’amour. Les chinois le place sous le signe de la chance.

Pour les chrétiens, les initiales du mot grec pour poisson, « Ichtus », renvoyaient aux initiales des mots « Jésus Christ, Fils de Dieu, Sauveur  -, et le poisson est donc représenté dans de très nombreux monuments paléochrétiens, notamment funéraires. 

Zoom
Poisson
"Petit poisson droit". Jade. Chine, dynastie des Shang. Paris, musée Cernuschi.© Stéphane Piera / Musée Cernuschi / Roger-Viollet
X
Zoom
Petit poisson blanc. Jade. Dynastie des Shang (1765-1122 av. J.-C.), Chine. Paris, musée Cernuschi.© Stéphane Piera / Musée Cernuschi / Roger-Viollet
X
Zoom
Others visuals (2)
Poisson
Anonyme
Museum
Musée Cernuschi, musée des Arts de l’Asie de la Ville de Paris

Poisson

Anonyme
Croyances - Coutumes - Cultes - Cérémonies, Archéologie, Sculpture, Glyptique, Chine
Musée Cernuschi, musée des Arts de l’Asie de la Ville de Paris
Zoom
Poisson
© Adagp, Paris
Zoom
Other visual (1)
Poisson
Zadkine, Ossip
Datation
1927
Museum
Musée Zadkine

Poisson

Zadkine, Ossip
1927
Sculpture
Musée Zadkine
Zoom
Etui en forme de poisson articulé
Etui en forme de poisson, en or et émail. Paris, musée Cognacq-Jay.Crédits photographiques : Françoise Cochennec / Musée Cognacq-Jay / Roger-Viollet
X
Zoom
Other visual (1)
Etui en forme de poisson articulé
Anonyme
Datation
Entre 1701 et 1800
Museum
Musée Cognacq-Jay, le goût du XVIIIe

Etui en forme de poisson articulé

Anonyme, Anonyme
Entre 1701 et 1800
Arts décoratifs, Orfèvrerie, argenterie, Emaillerie
Musée Cognacq-Jay, le goût du XVIIIe

Au fil de l’eau

L’impressionnisme est né aux environs de Paris, sur les rives de la Seine, de l’Oise et de la Marne. La présence de l’eau, sa fluidité, ses miroitements incessants, ses couleurs changeantes, ses jeux de miroir avec le ciel ou avec les berges ne pouvaient qu’attirer ceux qui se donnaient pour objectif de rendre au plus près la perception lumineuse de la nature. 

Zoom
La Seine à Poissy
© Adagp, Paris
Zoom
Other visual (1)
La Seine à Poissy
Marquet, Pierre Léopold Albert
Datation
1908
Museum
Musée d’Art moderne de la Ville de Paris

La Seine à Poissy

Marquet, Pierre Léopold Albert
1908
Peinture
Musée d’Art moderne de la Ville de Paris

Soleil couchant sur la Seine à Lavacourt, effet d'hiver

Monet, Claude
En 1880
Peinture
Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris
Zoom
Soleil couchant sur la Seine à Lavacourt, effet d'hiver
Claude Monet (1840-1926). "Soleil couchant à Lavacourt (détail)". Huile sur toile. 1880. Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais.© Stéphane Piera / Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
Other visual (1)
Coucher du soleil - Hiver
Soleil couchant sur la Seine à Lavacourt, effet d'hiver
Monet, Claude
Datation
En 1880
Museum
Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris

L’eau tombée du ciel

L’eau sait prendre toutes les formes, de la plus aérienne à la plus solide, de la plus tranquille à la plus furieuse : nuage, elle parcourt le ciel, brouillard, elle flotte dans l’air, pluie, averse ou ondée, elle tombe, légère ou en rideau, clairsemée ou très dense, prise par le froid, elle se transforme en grêle, en neige,  et se fige enfin quand elle devient glace. 

Zoom
L'averse.
© Musée Carnavalet / Ville de Paris
X
Zoom
© Musée Carnavalet / Ville de Paris
X
Zoom
Félix Edouard Vallotton (1865-1925). "L'averse". Gravure. 1894. Paris, musée Carnavalet.© Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Others visuals (3)
L'averse.
Vallotton, Félix Edouard
Datation
1894
Museum
Musée Carnavalet, Histoire de Paris

L'averse.

Vallotton, Félix Edouard, Joly L.
1894
Estampe, Arts graphiques
Musée Carnavalet, Histoire de Paris
Zoom
Shigure monogatari ("L'ondée")
Anonyme. " Shigure Monogatari© Patrick Pierrain / Musée Cernuschi / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "Shigure Monogatari© Philippe Ladet / Musée Cernuschi / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "Shigure Monogatari© Philippe Ladet / Musée Cernuschi / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "Shigure Monogatari© Philippe Ladet / Musée Cernuschi / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "Shigure Monogatari© Philippe Ladet / Musée Cernuschi / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "Shigure Monogatari© Philippe Ladet / Musée Cernuschi / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "Shigure Monogatari© Philippe Ladet / Musée Cernuschi / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "Shigure Monogatari© Philippe Ladet / Musée Cernuschi / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "Shigure Monogatari© Lyliane Degrâces / Musée Cernuschi / Roger-Viollet
X
Zoom
Others visuals (9)
Shigure monogatari ("L'ondée")
Anonyme
Datation
Entre 1600 et 1650
Museum
Musée Cernuschi, musée des Arts de l’Asie de la Ville de Paris

Shigure monogatari ("L'ondée")

Anonyme
Entre 1600 et 1650
Arts graphiques, Manuscrits, imprimés, reliure, Japon
Musée Cernuschi, musée des Arts de l’Asie de la Ville de Paris
Zoom
Vagabond sous la neige (Crauzat 67)
Théophile Alexandre Steinlen (1859-1923). "Vagabond sous la neige". Eau-forte sur zinc sur papier vergé d'Arches filigrané, mars 1902. Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais.© Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
Other visual (1)
Scène de rue - Pauvreté - Misère - Homme - Chapeau - Solitude - Neige - Hiver
Vagabond sous la neige (Crauzat 67)
Steinlen, Théophile Alexandre
Datation
03–1902
Museum
Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris

Vagabond sous la neige (Crauzat 67)

Steinlen, Théophile Alexandre
03–1902
Estampe, Arts graphiques
Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris

Fontaines et lavoirs

Matière précieuse entre toutes, l’eau a depuis l’Antiquité été reccueillie et canalisée, pour irriguer les cultures et pour approvisionner les villes. Dans de très nombreuses régions du monde, il faut encore aller la chercher, parfois fort loin. Signes de ces temps maintenant oubliés dans nos cités modernes, les fontaines publiques où l’on allait chercher l'eau et les lavoir où l’on pouvait laver et rincer son linge en bénéficiant, parfois, d’eau chaude. 

Zoom
Porteur d'eau
D'après Edme Bouchardon (1698-1762). "Porteur d’eau". Dessin. Paris, musée Carnavalet.© Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
D'après Edme Bouchardon (1698-1762). "Porteur d'?eau". Dessin. Paris, musée Carnavalet.© Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Others visuals (2)
Porteur d'eau
Bouchardon, Edmé
Datation
Entre 1698 et 1762
Museum
Musée Carnavalet, Histoire de Paris

Porteur d'eau

Bouchardon, Edmé
Entre 1698 et 1762
Dessin, Arts graphiques
Musée Carnavalet, Histoire de Paris
Zoom
Un lavoir en 1880 dans le passage qui va de la rue Saint-Paul à la rue d'Antin, 2ème arrondissement, Paris.
Lavoir dans le passage de la rue Saint-Paul à la rue Saint-Antoine. Paris, 1880. Photographie d'Albert Brichaut. Paris, musée Carnavalet.© Albert Brichaut / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Other visual (1)
Un lavoir en 1880 dans le passage qui va de la rue Saint-Paul à la rue d'Antin, 2ème arrondissement, Paris.
Brichaut, Albert
Datation
En 1880
Museum
Musée Carnavalet, Histoire de Paris

Un lavoir en 1880 dans le passage qui va de la rue Saint-Paul à la rue d'Antin, 2ème arrondissement, Paris.

Brichaut, Albert
En 1880
Arts graphiques, Photographie
Musée Carnavalet, Histoire de Paris
Zoom
Jeton de lavoir et buanderie valant bon pour un seau d'eau chaude, XIXe siècle
Jeton de lavoir et buanderie valant bon pour un seau d'eau chaude. Aluminium, Relief, droit. XIXème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Stéphane Piera / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Jeton de lavoir et buanderie valant bon pour un seau d'eau chaude. Laiton, Relief, droit. XIXème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Stéphane Piera / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Musée Carnavalet, collection jetons(c) Musée Carnavalet / Ville de Paris
X
Zoom
Musée Carnavalet, collection jetons(c) Musée Carnavalet / Ville de Paris
X
Zoom
Others visuals (4)
Jeton de lavoir et buanderie valant bon pour un seau d'eau chaude, XIXe siècle
Anonyme
Museum
Musée Carnavalet, Histoire de Paris

Jeton de lavoir et buanderie valant bon pour un seau d'eau chaude, XIXe siècle

Anonyme
Numismatique
Musée Carnavalet, Histoire de Paris

Fleuves

La plupart de nos civilisations se sont créées sur les rives d’un fleuve – le Nil, le Gange, le Tigre et l’Euphrate – et  Paris s’est de même bâtie autour de la Seine. Les fleuves, l’eau qui coule et que l’on ne retient pas symbolisent le cours du monde et l’incessante métamorphose des choses et de la vie. 

Zoom
Actuels quai Malaquais, de Conti et du Louvre, le Louvre (galerie du bord de l'eau), pont Neuf, pointe de l'île de la Cité et Institut de France, 1er et 6ème arrondissements.
Angelo Garbizza (1777-1813). "La Seine, le quai des Théatins (quai Voltaire) et le Louvre". Dessin. Paris, musée Carnavalet.© Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Other visual (1)
Actuels quai Malaquais, de Conti et du Louvre, le Louvre (galerie du bord de l'eau), pont Neuf, pointe de l'île de la Cité et Institut de France, 1er et 6ème arrondissements.
Garbizza, Angelo
Datation
Vers 1797 — 1807
Museum
Musée Carnavalet, Histoire de Paris
Zoom
Le Pont-Neuf
© droits réservés - Crédit photographique: Eric Emo/Parisienne de Photographie
Zoom
Other visual (1)
Le Pont-Neuf
Rigal, Jean-Jacques Joachim
Museum
Musée d’Art moderne de la Ville de Paris

Le Pont-Neuf

Rigal, Jean-Jacques Joachim
Estampe
Musée d’Art moderne de la Ville de Paris
Zoom
Le Pont Royal et le Pavillon de Flore
Camille Pissarro (1830-1903). "Le pont Royal et le pavillon de Flore", 1903. Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais.© Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
Other visual (1)
Pont - Péniche - Arbre - Fleuve
Le Pont Royal et le Pavillon de Flore
Pissarro, Camille
Datation
En 1903
Museum
Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris

Le Pont Royal et le Pavillon de Flore

Pissarro, Camille
En 1903
Peinture
Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris

Feu, feu, feu du foyer d’en bas, feu du foyer d’en haut,
Lumière qui brille dans la lune, lumière qui brille dans le soleil,
Etoile qui étincelle la nuit, étoile qui fend la lumière, étoile filante,
Esprit du tonnerre, œil brillant de la tempête,
Feu du soleil qui nous donne la lumière,
Je t’appelle pour l’expiation, feu, feu !

Feu qui passe, tout meurt derrière tes traces,
Feu qui passe, tout vit derrière toi,
Les arbres sont brûlés, cendres et cendres,
Les herbes ont grandi, les herbes ont fructifié.
Feu ami des hommes, je t’appelle, feu,  pour l’expiation !

Feu je t’appelle, feu protecteur du foyer,
Tu passes, ils sont vaincus, nul ne te surpasse,
Feu du foyer, je t’appelle pour expiation !

Au feu, peuple Fâng, Gabon
 

Feu

Les dieux du feu

Prométhée a volé le feu à Zeus ou l’a subtilisé à la forge d’Héphaïstos. Il en a ensuite fait cadeau aux hommes. Le feu symbolise donc l’esprit que les hommes ont utilisé pour développer, hors du pouvoir des dieux, leur intelligence et leur savoir. Dans de nombreuses cultures, le forgeron, qui maîtrise à la fois le feu et les métaux, qui fabrique les armes et les outils, est doté d’immenses pouvoirs, parfois maléfiques.

Zoom
Prométhée
© Adagp, Paris
Zoom
© Adagp, Paris
Zoom
Others visuals (2)
Prométhée
Zadkine, Ossip
Datation
1955 — 1956
Museum
Musée Zadkine

Prométhée

Zadkine, Ossip
1955 — 1956
Sculpture
Musée Zadkine
Zoom
Stèle du forgeron.
Stèle du forgeron ou Vulcain. Paris, musée Carnavalet.© Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Other visual (1)
Stèle du forgeron.
Museum
Musée Carnavalet, Histoire de Paris

Stèle du forgeron.

Archéologie, Lapidaire
Musée Carnavalet, Histoire de Paris
Zoom
Esquisse pour le salon des Sciences de l'Hôtel de Ville de Paris : Le Feu
André Rixens (1846-1924). "Le Feu. Esquisse pour le salon des Sciences de l'Hôtel de Ville de Paris". Huile sur toile. 1889. Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais.© Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
Other visual (1)
Esquisse pour le salon des Sciences de l'Hôtel de Ville de Paris : Le Feu
Rixens, Jean André
Datation
Entre 1889 et 1891
Museum
Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris

Esquisse pour le salon des Sciences de l'Hôtel de Ville de Paris : Le Feu

Rixens, Jean André
Entre 1889 et 1891
Peinture
Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris

Jouer avec le feu

Regarder un feu est un spectacle fascinant, presque hypnotisant. « Jouer avec le feu » semble donc une opération magique – c’est le cas des cracheurs de feu – et féerique – c’est le cas des feux d’artifice. Ceux-ci ont été inventés en Chine à partir de la poudre noire, laquelle a été rapportée par Marco Polo. Le premier feu d’artifice en Europe a été tiré lors du couronnement de la reine Élisabeth d’York, en 1487.

Zoom
Un cracheur de feu place de la Bastille, 11ème arrondissement, Paris.
Cracheur de feu. Place de la Bastille. Paris (XIème arr.). Photographie d'Henri Cartier-Bresson (1908-2004). Tirage au gélatino-bromure d'argent. 1952. Paris, musée Carnavalet.© Henri Cartier-Bresson - Reproduction : Musée Carnavalet / Parisienne de Photographie
X
Zoom
Other visual (1)
Un cracheur de feu place de la Bastille, 11ème arrondissement, Paris.
Cartier-Bresson, Henri
Datation
En 1952
Museum
Musée Carnavalet, Histoire de Paris

Un cracheur de feu place de la Bastille, 11ème arrondissement, Paris.

Cartier-Bresson, Henri, Fèvre, Georges
En 1952
Photographie
Musée Carnavalet, Histoire de Paris
Zoom
Planche 6 : Le feu d'artifice (Vallotton-Goerg 208)
Félix Vallotton (1865-1925). "L'Exposition universelle de 1900", planche 6 - "Le feu d'artifice". Bois gravé, 1901. Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais© Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
Other visual (1)
Planche 6 : Le feu d'artifice (Vallotton-Goerg 208)
Vallotton, Félix Edouard
Datation
En 1901
Museum
Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris

Planche 6 : Le feu d'artifice (Vallotton-Goerg 208)

Vallotton, Félix Edouard
En 1901
Arts graphiques, Estampe
Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris
Zoom
Jouer avec le feu
domaine public
Zoom
Other visual (1)
Jouer avec le feu
Jacob, Max
Datation
Vers 1932
Museum
Musée d’Art moderne de la Ville de Paris

Jouer avec le feu

Jacob, Max
Vers 1932
Dessin
Musée d’Art moderne de la Ville de Paris

Incendie

Le feu est double. Il est au-dedans de nous et il brille en plein ciel. Il brûle et il apaise. Il détruit et il purifie. Il chauffe les aliments et il ravage les villes ou les forêts. Il surgit des entrailles de la terre et il tombe du ciel. Il s’éteint – et parfois rejaillit de ses propres cendres. Il nourrit l’amour comme la haine. 

Zoom
L'incendie du théâtre de l'Ambigu-Comique le 13 juillet 1827.
Antoine Felix Boisselie. L'incendie du théâtre de l'Ambigu-Comique le 13 juillet 1827, boulevard Saint-Martin. Huile sur toile. 1827. Paris, musée Carnavalet.© Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Other visual (1)
L'incendie du théâtre de l'Ambigu-Comique le 13 juillet 1827.
Boisselier, Antoine
Datation
En 1827
Museum
Musée Carnavalet, Histoire de Paris

L'incendie du théâtre de l'Ambigu-Comique le 13 juillet 1827.

Boisselier, Antoine
En 1827
Peinture
Musée Carnavalet, Histoire de Paris
Zoom
Panonceau de compagnie d'assurances. Paris
"Incendies P. M. A.", enseigne de compagnie d'assurance. Anonyme, fin du XIXème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Other visual (1)
Panonceau de compagnie d'assurances. Paris
Anonyme
Datation
Entre 1850 et 1900
Museum
Musée Carnavalet, Histoire de Paris

Panonceau de compagnie d'assurances. Paris

Anonyme
Entre 1850 et 1900
Peinture
Musée Carnavalet, Histoire de Paris
Zoom
L'âtre (Roger-Marx 39)
Edouard Vuillard (1868-1940). "L'âtre". Lithographie en cinq couleurs sur chine volant. Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais.© Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
Other visual (1)
L'âtre (Roger-Marx 39)
Vuillard, Edouard
Datation
Entre 1896 et 1898
Museum
Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris

L'âtre (Roger-Marx 39)

Vuillard, Edouard, Clot, Auguste, Vollard, Ambroise
Entre 1896 et 1898
Estampe, Arts graphiques
Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris

Les arts du feu

Le feu permet de fondre les minéraux pour pouvoir en tirer des métaux, de fondre la sillice pour obtenir du verre, de durcir la terre et les émaux lors de leur cuisson. Il est donc indispensable à la fabrication des outils, des armes et de nombreux ustensiles de la vie quotidienne. Partant de lignes simples et communes – un couteau, une épée, une cruche –, chaque civilisation a inventé et perfectionné la science des matériaux, l’art des formes et des ornements. 

Zoom
Le Verrier
Fernand Cormon (1854-1924). "Le Verrier". Huile sur toile. 1893. Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais.© Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
Other visual (1)
Atelier d'artiste - Maître-verrier - Feu - Œuvre d'art
Le Verrier
Cormon, Fernand
Datation
En 1893
Museum
Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris

Le Verrier

Cormon, Fernand
En 1893
Peinture
Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris
Zoom
Cruche à anse
Bouteille ovoïde. Gallo-romain. Verre. Paris, musée Carnavalet.© Stéphane Piera / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Bouteille ovoïde. Gallo-romain. Verre. Paris, musée Carnavalet.© Stéphane Piera / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Bouteille ovoïde. Gallo-romain. Verre. Paris, musée Carnavalet.© Stéphane Piera / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Bouteille ovoïde. Gallo-romain. Verre. Paris, musée Carnavalet.© Stéphane Piera / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Bouteille ovoïde. Gallo-romain. Verre. Paris, musée Carnavalet.© Stéphane Piera / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Bouteille ovoïde. Gallo-romain. Verre. Paris, musée Carnavalet.© Stéphane Piera / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Bouteille ovoïde. Gallo-romain. Verre. Paris, musée Carnavalet.© Stéphane Piera / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Bouteille ovoïde. Gallo-romain. Verre. Paris, musée Carnavalet.© Stéphane Piera / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Others visuals (8)
Cruche à anse
Museum
Musée Carnavalet, Histoire de Paris

Cruche à anse

Archéologie, Verrerie
Musée Carnavalet, Histoire de Paris
Zoom
Verseuse à anse zoomorphe
"Verseuse". Céramique. Chine, dynastie des Tang. Paris, musée Cernuschi.© Stéphane Piera / Musée Cernuschi / Roger-Viollet
X
Zoom
"Verseuse". Céramique. Chine, dynastie des Tang. Paris, musée Cernuschi.© Stéphane Piera / Musée Cernuschi / Roger-Viollet
X
Zoom
"Verseuse". Céramique. Chine, dynastie des Tang. Paris, musée Cernuschi.© Stéphane Piera / Musée Cernuschi / Roger-Viollet
X
Zoom
"Verseuse". Céramique. Chine, dynastie des Tang. Paris, musée Cernuschi.© Stéphane Piera / Musée Cernuschi / Roger-Viollet
X
Zoom
Others visuals (4)
Verseuse à anse zoomorphe
Anonyme
Datation
Entre 618 et 907
Museum
Musée Cernuschi, musée des Arts de l’Asie de la Ville de Paris

Verseuse à anse zoomorphe

Anonyme
Entre 618 et 907
Céramique
Musée Cernuschi, musée des Arts de l’Asie de la Ville de Paris

Le bestiaire du feu

Dragon qui crache du feu, salamandre qui vit dans la fournaise, phénix qui renaît de ses cendres, le bestiaire fantastique et mythologique contient nombre d’animaux reliés au feu. En Orient, le dragon est bénéfique ou protecteur, symbole de vie et de puissance. En Occident, incarnation de la puissance des forces naturelles, il doit souvent être combattu.

Zoom
Oiseau
Oiseau phénix. Bois, statuette funéraire, Chine dynastie Han, entre 206 avant Jésus-Christ et 220. Paris, musée Cernuschi.© Lyliane Degrâces / Musée Cernuschi / Roger-Viollet
X
Zoom
Other visual (1)
Oiseau
Oiseau
Anonyme
Datation
Entre -206 et -220
Museum
Musée Cernuschi, musée des Arts de l’Asie de la Ville de Paris

Oiseau

Anonyme
Entre -206 et -220
Croyances - Coutumes - Cultes - Cérémonies, Sculpture, Chine
Musée Cernuschi, musée des Arts de l’Asie de la Ville de Paris
Zoom
Dragon polychrome - Décor de Hauteville II, maison de Juliette Drouet à Guernesey
Victor Hugo (1802-1885). Décor à la chinoise provenant de la maison de Juliette Drouet à Guernesey, Mur Ouest. Dragon furieux polychrome (décor de cheminée). Bois Gravé polychrome. 1857-1864. Paris, Maison de Victor Hugo.© Françoise Cochennec / Maisons de Victor Hugo / Roger-Viollet
X
Zoom
Other visual (1)
Dragon polychrome - Décor de Hauteville II, maison de Juliette Drouet à Guernesey
Hugo, Victor
Datation
1863 — 1864
Museum
Maison de Victor Hugo - Hauteville House

Dragon polychrome - Décor de Hauteville II, maison de Juliette Drouet à Guernesey

Hugo, Victor
1863 — 1864
Arts décoratifs
Maison de Victor Hugo - Hauteville House
Zoom
Bas-relief de la miséricorde, La salamandre, église Saint-Gervais-Saint-Protais, 4ème arrondissement, Paris
Bas-relief de la miséricorde, La salamandre, église Saint-Gervais-Saint-Protais, Paris (IVème arr.), 1904. Photographie d'Eugène Atget (1857-1927). Paris, musée Carnavalet.© Eugène Atget / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Other visual (1)
Bas-relief de la miséricorde, La salamandre, église Saint-Gervais-Saint-Protais, 4ème arrondissement, Paris
Atget, Eugène (Jean Eugène Auguste Atget, dit)
Museum
Musée Carnavalet, Histoire de Paris

Bas-relief de la miséricorde, La salamandre, église Saint-Gervais-Saint-Protais, 4ème arrondissement, Paris

Atget, Eugène (Jean Eugène Auguste Atget, dit)
Photographie, Arts graphiques
Musée Carnavalet, Histoire de Paris

À la Terre appartiennent les quatre horizons, la nourriture et les labours sont nés sur elle ; ce qui respire et vibre, elle le porte de mainte manière ; daigne la Terre nous assigner les bœufs et l’abondance !

Porteuse de toutes choses, réceptacle des biens, contrefort, poitrine dorée, elle est celle qui arrête ce qui marche et qui soutient le Feu universel ; Indra est son taureau. Veuille la Terre nous disposer dans la richesse !

Les Dieux la gardent nuit et jour sans dormir, la vaste Terre, sans défaillance. Qu’elle nous laisse traire le suc précieux, que sur nous rejaillisse sa splendeur !

Elle fut à l’origine une onde au sein de l’océan, les sages allaient à sa recherche avec leurs magies. Au plus haut firmament est son cœur, cœur immortel de la Terre enveloppé de vérité. Veuille la Terre nous assigner éclat et force dans un empire souverain !

« Hymne à la Terre », Le Véda, Inde, IIème millénaire avant J.C., traduction Louis Renou dans La Poésie religieuse dans l’Inde antique

Terre

En pleine terre

Dans de nombreuses civilisations, la terre est incarnée par une déesse-mère, symbole de vie, de richesse et de fécondité : « Mère universelle, nous dit le poète latin Lucrève, celle des dieux, de l’homme et des bêtes sauvages ». On y pose un instant les bébés après leur naissance et les corps qui lui sont rendus après la mort. Source de vie, elle donne sa substance aux plantes dont se nourrissent les hommes et les animaux. 

Zoom
Terre labourée
© Adagp, Paris
Zoom
Other visual (1)
Terre labourée
Hélion, Jean
Datation
1961
Museum
Musée d’Art moderne de la Ville de Paris

Terre labourée

Hélion, Jean
1961
Peinture
Musée d’Art moderne de la Ville de Paris

Champs rouges

Hayden, Henri
1969
Estampe
Musée d’Art moderne de la Ville de Paris
Zoom
Champs rouges
© Adagp, Paris - Crédit photographique: Eric Emo/Parisienne de Photographie
Zoom
Other visual (1)
Champs rouges
Hayden, Henri
Datation
1969
Museum
Musée d’Art moderne de la Ville de Paris

Jardins

Le jardin est le symbole du Paradis et le souvenir du monde d’avant les hommes. Par opposition, la ville – la Jérusalem céleste de la Bible – n’apparaîtra qu’à la fin des Temps. Dans toutes les cultures, le jardin est ainsi un miroir du monde originel ou naturel où chaque élément – la forme du jardin, les allées, les bassins, les arbres et les fleurs – prend un sens et une portée symboliques. 

Zoom
L'Observatoire, vu de la Butte aux Cailles
Jean-François II Millet (dit, Francisque, 1666-1723). "L'Observatoire, vu de la butte aux Cailles". Huile sur toile. Paris, musée Carnavalet.© Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Other visual (1)
L'Observatoire, vu de la Butte aux Cailles
Millet, Jean (dit Francisque)
Datation
Vers 1710
Museum
Musée Carnavalet, Histoire de Paris

L'Observatoire, vu de la Butte aux Cailles

Millet, Jean (dit Francisque)
Vers 1710
Peinture
Musée Carnavalet, Histoire de Paris

Le cèdre du Liban, au jardin des Plantes

Houel, Jean
Vers 1800
Peinture
Musée Carnavalet, Histoire de Paris
Zoom
Le cèdre du Liban, au jardin des Plantes
Jean-Pierre Houel (1735-1813). "Le cèdre du Liban, au Jardin des Plantes". Huile sur toile. Paris, musée Carnavalet.© Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Other visual (1)
Le cèdre du Liban, au jardin des Plantes
Houel, Jean
Datation
Vers 1800
Museum
Musée Carnavalet, Histoire de Paris

Sous terre

Le monde souterrain est invisible, clos, froid, obscur, hanté par les monstres et les démons. C’est le lieu de la mort et, pour nombre de religions, le domaine des diables et des ténèbres. Les cavernes, où naissent parfois les dieux et les héros, sont aussi des lieux de cultes et de sépultures, à l’exemple des catacombes. Les scientifiques y trouveront de nombreux vestiges, témoins des premiers hommes et des animaux disparus. 

Zoom
Molaire de mammouth
Molaire de mammouth. Paléolithique. Paris, musée Carnavalet.© Stéphane Piera / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Molaire de mammouth. Paléolithique. Paris, musée Carnavalet.© Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Molaire de mammouth. Paléolithique. Paris, musée Carnavalet.© Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Molaire de mammouth. Paléolithique. Paris, musée Carnavalet.© Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Others visuals (4)
Molaire de mammouth
Museum
Musée Carnavalet, Histoire de Paris

Molaire de mammouth

Archéologie, Préhistoire
Musée Carnavalet, Histoire de Paris
Zoom
Bête gardienne du tombeau (zhenmushou 鎮墓獸)
Mingqi. Terre cuite, être fabuleux gardien mi-homme, mi-animal, de type Zhenmushou (vue de face), Chine, époque Wei du Nord 386-534. Paris, musée Cernuschi.© Philippe Joffre / Musée Cernuschi / Roger-Viollet
X
Zoom
Mingqi. Terre cuite, être fabuleux gardien mi-homme, mi-animal, de type Zhenmushou (vue de profil gauche), Chine, époque Wei du Nord 386-534. Paris, musée Cernuschi.© Philippe Joffre / Musée Cernuschi / Roger-Viollet
X
Zoom
Others visuals (2)
Bête gardienne du tombeau (zhenmushou 鎮墓獸)
Datation
206
Museum
Musée Cernuschi, musée des Arts de l’Asie de la Ville de Paris

Bête gardienne du tombeau (zhenmushou 鎮墓獸)

206
Croyances - Coutumes - Cultes - Cérémonies, Sculpture, Archéologie, Céramique, Chine
Musée Cernuschi, musée des Arts de l’Asie de la Ville de Paris
Zoom
Stèle funéraire, un couple amoureux.
Stèle funéraire des époux. Calcaire. Epoque gallo-romaine, Haut-Empire. Paris, musée Carnavalet.© Stéphane Piera / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Other visual (1)
Stèle funéraire, un couple amoureux.
Museum
Musée Carnavalet, Histoire de Paris

Stèle funéraire, un couple amoureux.

Archéologie, Lapidaire
Musée Carnavalet, Histoire de Paris

Terre cuite

La terre est l’un des premiers et l’un des plus anciens matériaux à la disposition de l’homme. Elle peut être utilisée crue : briques de terre sèche composée de boue (argile et limon) mêlée de foin ou de paille. Un tiers de la population mondiale vit dans un habitat en terre. La terre cuite est utilisée dans  la construction – brique, tuile, carreaux –, mais elle permet aussi de fasconner des objets ou des sculptures – terre cuite ou céramique. 

Zoom
Tortue
"Mingqi tortue". Terre cuite. Dynastie des Han. Paris, musée Cernuschi.© Stéphane Piera / Musée Cernuschi / Roger-Viollet
X
Zoom
Other visual (1)
Tortue
Tortue
Anonyme
Datation
Entre -206 et -220
Museum
Musée Cernuschi, musée des Arts de l’Asie de la Ville de Paris

Tortue

Anonyme
Entre -206 et -220
Sculpture, Croyances - Coutumes - Cultes - Cérémonies, Archéologie, Céramique, Chine
Musée Cernuschi, musée des Arts de l’Asie de la Ville de Paris
Zoom
Offrande
© Adagp, Paris
Zoom
Other visual (1)
Offrande
Derain, André
Datation
Après 1938
Museum
Musée d’Art moderne de la Ville de Paris

Offrande

Derain, André
Après 1938
Sculpture
Musée d’Art moderne de la Ville de Paris
Zoom
Colombe
Anonyme. "Colombe". Céramique, terre cuite, restes de polychromie rouge sur le bec et peut-être les ailes. -600/500 avant J.-C.. Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais.© Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "Colombe". Céramique, terre cuite, restes de polychromie rouge sur le bec et peut-être les ailes. -600/500 avant J.-C.. Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais.© Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
Others visuals (2)
Colombe
Anonyme
Datation
Entre -600 et -500
Museum
Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris

Colombe

Anonyme
Entre -600 et -500
Archéologie, Antiquité, Céramique, Grec
Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris

Fruits de la terre

Les fleurs et les arbres, fruits de la terre, possèdent chacun leur symbolique propre. En Chine, les pêches sont signe d’immortalité et les fleurs de pêcher symbolisent les jeunes filles. La pomme, emblème de fécondité, est le cadeau fait par la Terre à la déesse grecque Héra lors de son mariage avec Zeus. Pour les Celtes, elle représente le savoir et procure l’immortalité à celui qui en mange. Dans la Bible, la pomme du Paradis incarne la tentation et le péché originel.

Zoom
Jardin de l'ancien couvent des Carmes (actuelle Institut catholique de Paris), 70 rue de Vaugirard, 6ème arrondissement, Paris
Jardin de l'ancien couvent des Carmes (actuelle Institut Catholique de Paris), 70 rue de Vaugirard, Paris (VIème arr.), 1914. Photographie d'Eugène Atget (1857-1927). Paris, musée Carnavalet.© Eugène Atget / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Other visual (1)
Jardin de l'ancien couvent des Carmes (actuelle Institut catholique de Paris), 70 rue de Vaugirard, 6ème arrondissement, Paris
Atget, Eugène (Jean Eugène Auguste Atget, dit)
Museum
Musée Carnavalet, Histoire de Paris

Jardin de l'ancien couvent des Carmes (actuelle Institut catholique de Paris), 70 rue de Vaugirard, 6ème arrondissement, Paris

Atget, Eugène (Jean Eugène Auguste Atget, dit)
Photographie, Arts graphiques
Musée Carnavalet, Histoire de Paris
Zoom
Champ de blé, environs de Paris
© Estate Jeanloup Sieff
Zoom
Other visual (1)
Champ de blé, environs de Paris
Sieff, Jeanloup
Datation
En 1971
Museum
Musée d’Art moderne de la Ville de Paris

Champ de blé, environs de Paris

Sieff, Jeanloup
En 1971
Photographie
Musée d’Art moderne de la Ville de Paris
Zoom
La petite [Suisse?], 32 quai de Passy, 16ème arrondissement, Paris
32 quai de Passy, Paris (XVIème arr.), 1914. Photographie d'Eugène Atget (1857-1927). Paris, musée Carnavalet.© Eugène Atget / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Other visual (1)
La petite [Suisse?], 32 quai de Passy, 16ème arrondissement, Paris
Atget, Eugène (Jean Eugène Auguste Atget, dit)
Museum
Musée Carnavalet, Histoire de Paris

La petite [Suisse?], 32 quai de Passy, 16ème arrondissement, Paris

Atget, Eugène (Jean Eugène Auguste Atget, dit)
Photographie, Arts graphiques
Musée Carnavalet, Histoire de Paris

Retrouvez ci-dessous les oeuvres qui illustrent la couverture de ce parcours

Images d'illustrations du parcours

Boiseries

Zoom
L'Air, boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu
Anonyme. "L'Air". Boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "L'Air". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "L'Air". Boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "L'Air". Boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "L'Air". Boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "L'Air". Boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "L'Air". Boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "L'Air". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "L'Air". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "L'Air". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "L'Air". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "L'Air". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "L'Air". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "L'Air". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "L'Air". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges (Paris, IVème arr.). 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "L'Air". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "L'Air". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "L'Air". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "L'Air". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Others visuals (19)
L'Air, boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu
Anonyme
Museum
Musée Carnavalet, Histoire de Paris

L'Air, boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu

Anonyme
Arts décoratifs
Musée Carnavalet, Histoire de Paris
Zoom
L'Eau, boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu
Anonyme. "L'Eau". Boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "L'Eau". Boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "L'Eau". Boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "L'Eau". Boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "L'Eau". Boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "L'Eau". Boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "L'Eau". Boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "L'Eau". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "L'Eau". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "L'Eau". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "L'Eau". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "L'Eau". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "L'Eau". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "L'Eau". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "L'Eau". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "L'Eau". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "L'Eau". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "L'Eau". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "L'Eau". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "L'Eau". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "L'Eau". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "L'Eau". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "L'Eau". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "L'Eau". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Others visuals (24)
L'Eau, boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu
Anonyme
Museum
Musée Carnavalet, Histoire de Paris

L'Eau, boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu

Anonyme
Arts décoratifs
Musée Carnavalet, Histoire de Paris
Zoom
Le Feu, boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu
Anonyme. "Le Feu". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "Le Feu". Boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "Le Feu". Boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "Le Feu". Boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "Le Feu". Boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "Le Feu". Boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "Le Feu". Boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "Le Feu". Boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "Le Feu". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "Le Feu". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "Le Feu". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "Le Feu". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "Le Feu". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "Le Feu". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "Le Feu". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "Le Feu". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "Le Feu". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "Le Feu". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Others visuals (18)
Le Feu, boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu
Anonyme
Museum
Musée Carnavalet, Histoire de Paris

Le Feu, boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu

Anonyme
Arts décoratifs
Musée Carnavalet, Histoire de Paris
Zoom
La Terre, boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu
Anonyme. "La Terre". Boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "La Terre". Boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "La Terre". Boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "La Terre". Boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "La Terre". Boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "La Terre". Boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "La Terre". Boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "La Terre". Boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "La Terre". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu (21 place des Vosges, Paris, 3ème-4ème arr.). 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "La Terre". Détail d'une oiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "La Terre". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "La Terre". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "La Terre". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "La Terre". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "La Terre". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "La Terre". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "La Terre". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "La Terre". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "La Terre". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "La Terre". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges. 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Anonyme. "La Terre". Détail d'une boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu, 21 place des Vosges (Paris, IVème arr.). 1ère moitié du XVIIIème siècle. Paris, musée Carnavalet.© Eric Emo / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Others visuals (21)
La Terre, boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu
Anonyme
Museum
Musée Carnavalet, Histoire de Paris

La Terre, boiserie provenant de l'hôtel du duc de Richelieu

Anonyme
Arts décoratifs
Musée Carnavalet, Histoire de Paris
Retour vers le haut de page